La déglobalisation hypothèque le (notre) bien-être

La déglobalisation hypothèque le (notre) bien-être

Suite à un problème technique, le titre "La déglobalisation hypothèque le (notre) bien-être" qui se trouve ci-dessus ne s'affiche pas correctement sur tous les navigateurs. Veuillez nous excuser pour ce désagrément temporaire.

Le Fonds monétaire international (FMI) a présenté le mois dernier une mise à jour de ses prévisions de croissance pour l’économie mondiale. La bonne nouvelle, c’est que la croissance mondiale s’améliore, à un rythme « modeste » certes (3,5% et 3,6% de croissance réelle respectivement pour 2017 et 2018). La mauvaise nouvelle consiste en une longue liste de risques baissiers dans l’économie mondiale. 

Articles connexes