En quoi consistent les frais professionnels forfaitaires et comment les calcule-t-on ?

L'indépendant peut déduire de ses revenus bruts les charges professionnelles qui ont contribué à les générer. Voyez ici comment ces charges sont calculées.

En quoi consistent les frais professionnels forfaitaires et comment les calcule-t-on ?

L'indépendant peut déduire de ses revenus bruts les charges professionnelles qui ont contribué à les générer. Voyez ici comment ces charges sont calculées.

En tant que contribuable, vous pouvez déduire vos frais professionnels du montant brut de vos revenus. Cependant, si vous ne pouvez ou ne voulez pas apporter la preuve de ces frais professionnels réels, vous avez automatiquement droit aux « frais professionnels forfaitaires ».

À quoi correspondent les frais professionnels forfaitaires ?

Il n'est pas toujours possible (ou intéressant), en tant que contribuable, de prouver ses frais professionnels réels. Vous devez en effet pouvoir justifier le montant de vos frais à l'aide de pièces justificatives. C'est la raison pour laquelle le législateur a prévu les « frais professionnels forfaitaires ». Le gros avantage de cette formule, c'est que vous avez toujours le droit de déduire le forfait, même si vos frais professionnels réels sont bien moins élevés. Autrement dit, les frais forfaitaires correspondent à un minimum auquel vous avez droit, quoi qu'il arrive.

Ai-je le droit de déduire des frais professionnels forfaitaires ?

Le système des frais forfaitaires ne s'applique pas aux indépendants. Ceux-ci sont donc obligés de prouver leurs frais professionnels réels. Il est toutefois possible de déduire un forfait pour les revenus professionnels suivants :

  • votre rémunération en tant que salarié ;
  • votre rémunération en tant que chef d'entreprise ;
  • votre rémunération en tant que conjoint aidant ;
  • votre rémunération en tant que titulaire d'une profession libérale, ou découlant d'une fonction, d'un poste ou de toute autre occupation rémunératoire.

Puis-je déduire les deux (c.-à-d. aussi bien des frais professionnels réels que des frais professionnels forfaitaires) ?

Vous ne pouvez pas combiner les frais professionnels réels et les frais forfaitaires. Par contre, vous avez le droit de changer de système d'année en année. Par exemple, vous pouvez très bien décider cette année de justifier vos frais réels, mais d'opter pour le montant forfaitaire l'année prochaine car c'est plus intéressant.

Comment calcule-t-on les frais professionnels forfaitaires ?

Pour les dirigeants d'entreprise et les conjoints aidants, les frais forfaitaires sont calculés de la manière suivante :

  • après déduction des cotisations de sécurité sociale ;
  • après déduction des impôts payés à l'étranger sur les revenus professionnels.

Des  pourcentages fixes  sont ensuite appliqués sur les frais forfaitaires :

  • Pour les dirigeants d'entreprise, on applique un pourcentage général de 3 %.
  • Pour les conjoints aidants, il s'agit d'un pourcentage de 5 %.

En vertu de ce calcul, les contribuables disposant de revenus professionnels élevés ont droit à un forfait important. Afin de tempérer quand même les choses, le montant du forfait est quelque peu limité.

  • Ainsi, pour les dirigeants d'entreprise, le montant maximum est fixé à 2 340 euros (pour l'exercice d'imposition 2014).
  • Quant aux rémunérations des conjoints aidants, le montant maximum absolu est fixé à 3 670 euros (pour l'exercice d'imposition 2014).

Quid si j'ai des revenus issus de différentes activités professionnelles ?

Lorsque vous tirez des revenus d'activités professionnelles différentes, tout dépend si ces activités appartiennent ou non à la même catégorie.

  • Si vos activités professionnelles appartiennent à la même catégorie, tous vos revenus sont pris en compte : soit vous appliquez une fois les frais forfaitaires, soit vous apportez la preuve de vos frais réels.
  • Si vous tirez des revenus professionnels de différentes catégories d'activités, vous avez le droit, pour chacune de ces catégories, de déduire vos coûts. Vous pouvez décider, pour chaque catégorie prise séparément, si vous appliquez le forfait ou si vous justifiez vos frais professionnels réels. Si pour une catégorie donnée vous déduisez vos frais professionnels réels, vous devez pouvoir démontrer qu'elle ne comprend aucuns frais que vous avez déjà justifiés pour une autre catégorie.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Quels frais professionnels sont déductibles fiscalement ?

Quels frais professionnels sont déductibles fiscalement ?

Les frais professionnels déductibles correspondent aux dépenses réalisées ou aux charges supportées au cours de la période imposable et dont vous êtes capable d’établir l’authenticité et le montant à l’aide de pièces justificatives. Dans le cas de l’impôt des sociétés, tous les revenus ont toujours un caractère professionnel. À l’inverse, toutes les dépenses que vous réalisez ne sont pas nécessairement des frais professionnels déductibles. Voilà pourquoi nous énumérons ci-dessous les conditions à respecter et les principaux frais déductibles.
Ma voiture est-elle déductible fiscalement ?

Ma voiture est-elle déductible fiscalement ?

Kristof Willekens
En tant qu'entrepreneur, vous disposez souvent d'une ou de plusieurs voitures que vous utilisez à des fins professionnelles. Saviez-vous que vous pouvez déduire une grande partie des frais de voiture de vos impôts ? Vous pouvez généralement déduire ces frais fiscalement à hauteur de 75%. Il existe cependant quelques règles spécifiques en matière de déductibilité fiscale des voitures pour les sociétés (unipersonnelles). Découvrez-les ici.
Pourquoi la tenue d'une bonne comptabilité est-elle importante?

Pourquoi la tenue d'une bonne comptabilité est-elle importante?

Établir les factures, encaisser les paiements, rédiger les offres, archiver les contrats, etc. La comptabilité d'une entreprise couvre un vaste ensemble d'opérations. L'administration financière relève parfois du défi pour les entrepreneurs. Car vous rencontrerez des problèmes tôt ou tard si le travail n'est pas réalisé correctement. Vous trouverez ci-dessous 4 raisons de tenir votre comptabilité à jour de manière structurée .
Votre décompte final des cotisations sociales en 5 questions

Votre décompte final des cotisations sociales en 5 questions

Nathalie de Groot
Qu'est-ce qu'un décompte final des cotisations sociales ? Et comment est-il calculé ? Découvrez-le ici en 5 questions.