Qu’est-ce qu’un listing TVA ?

Tout indépendant est tenu de compléter un listing TVA. Il s'agit de la liste des clients qui ont acheté chez lui des biens ou des services.

Qu’est-ce qu’un listing TVA ?

Tout indépendant est tenu de compléter un listing TVA. Il s'agit de la liste des clients qui ont acheté chez lui des biens ou des services.

Un listing TVA ou un listing clients est une liste reprenant tous vos clients assujettis à la TVA auxquels vous avez livré des biens ou fourni des services au cours de l’année précédente et ce, pour un montant total hors TVA de minimum 250 euros. Vous êtes tenu d’établir cette liste chaque année et de la remettre aux autorités.

Listing TVA (listing clients)

Dans votre listing TVA, vous devez reprendre tous les clients :

  • qui sont assujettis à la TVA ;
  • à qui vous avez livré des biens ou fourni des services pour un montant de 250 euros ou plus.

Pour chaque client, vous devez toujours indiquer le montant total hors TVA ainsi que le montant de la TVA prise en compte. Mentionnez également le numéro d’entreprise de chaque client. 

Dépôt du listing TVA

Vous avez l’obligation de déposer votre listing TVA.

  • Quand ? Chaque année avant le 31 mars.
  • Où ? Tout dépend de la façon dont vous avez établi votre listing clients.

Par voie électronique : vous devez introduire votre listing TVA via l’application INTERVAT  (www.minfin.fgov.be)

Sur papier : dans ce cas, vous devez établir votre listing TVA en double exemplaire et en transmettre un exemplaire au centre de scanning compétent. Pour les listings TVA en français ou en allemand, il s’agit du centre suivant :

Service Public Fédéral Finances  Administration de la Fiscalité des Entreprises et des Revenus
Centre de scanning
C.A.E.
rue des Bourgeois n°7, bloc B, boîte 55
5000 Namur 

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Entreprise individuelle ou société? Les différences fiscales

Entreprise individuelle ou société? Les différences fiscales

Payez-vous davantage d'impôts comme entreprise individuelle ou comme société? Quel est pour vous le meilleur choix?

La déduction d'intérêts notionnels, de quoi s'agit-il ?

La déduction d'intérêts notionnels, de quoi s'agit-il ?

Kristof Willekens

Depuis 2007, la déduction d'intérêts notionnels (ou déduction pour capital à risque) permet à une entreprise qui utilise des fonds propres de déduire une partie de ce capital de l'impôt des sociétés. Cette mesure fiscale s'applique à toutes les entreprises soumises à l'impôt des sociétés belges.

Quelles sortes d'impôts existe-t-il ?

Quelles sortes d'impôts existe-t-il ?

Impossible d'y échapper : en Belgique, un entrepreneur est soumis à de nombreux impôts. Il n'est donc pas toujours facile de savoir quels impôts vous devez payer, et pour quels montants. Voilà pourquoi nous vous expliquons les différentes sortes d'impôts auxquelles vous pouvez être confronté :

Devez-vous payer des impôts en tant que conjoint aidant ?

Devez-vous payer des impôts en tant que conjoint aidant ?

Kristof Willekens

Saviez-vous que vous pouvez prendre le statut de « conjoint aidant » si vous assistez votre partenaire indépendant dans le cadre de ses activités professionnelles ? Si vous n'avez pas de statut social équivalent, vous y êtes même obligé. Le statut de conjoint aidant offre beaucoup d'avantages. Mais êtes-vous tenu, en votre qualité de conjoint aidant, de payer vous aussi des impôts ?