Qu’est-ce que le précompte professionnel versé par les sociétés ?

Si vous comptez vous octroyer un salaire, penchez-vous sur la question du précompte professionnel. Relevé.

Qu’est-ce que le précompte professionnel versé par les sociétés ?

Si vous comptez vous octroyer un salaire, penchez-vous sur la question du précompte professionnel. Relevé.

Le précompte professionnel est un impôt obligatoire qui est retenu sur le salaire qu’une société paie à ses dirigeants d’entreprise (mandataires et associés actifs). Vu que dans ce cadre il faut remplir toutes sortes de formulaires, nous vous conseillons de vous faire assister par un secrétariat social.

Dois-je payer un précompte professionnel ?

En Belgique, toute société qui verse une rémunération à ses dirigeants est en principe tenue de retenir une partie de ce salaire et de la verser directement au fisc. Ce précompte professionnel sera ensuite imputé sur la déclaration d’impôts du bénéficiaire.

Certaines entreprises sont dispensées du versement de précompte professionnel ou soumises à un autre régime de précompte professionnel. Cela concerne :

  • l’horeca ;
  • les petites sociétés ;
  • le travail de nuit et en équipes ;
  • les travaux immobiliers.

À combien s’élève le précompte professionnel que je dois payer ?

La formule de calcul du précompte professionnel se trouve sur le site Internet de l’Administration. Afin d’éviter toute erreur, vous avez intérêt à vous faire assister par un secrétariat social.

Comment puis-je déclarer le précompte professionnel ?

À l’heure actuelle, la déclaration de précompte professionnel pour les sociétés doit être transmise en ligne via l’application inProf. Il n’y a que si vous introduisez une déclaration spéciale (par exemple, si vous ne possédez pas d’ordinateur) que vous pouvez communiquer votre précompte professionnel sur papier. 

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Quelles formalités administratives dois-je remplir en matière de TVA ?

Quelles formalités administratives dois-je remplir en matière de TVA ?

Kristof Willekens
Tant les entrepreneurs débutants que les plus expérimentés sont confrontés aux formalités administratives liées à la TVA. Les obligations auxquelles vous êtes soumis dépendent de votre chiffre d’affaires hors TVA. Elles ne sont donc pas les mêmes pour chaque entreprise. Vous découvrirez ici quelles déclarations de TVA vous devez remplir et quelles obligations vous devez respecter.
Puis-je prétendre à une franchise de la TVA ?

Puis-je prétendre à une franchise de la TVA ?

Kristof Willekens
Depuis janvier 2014, les entrepreneurs dont le chiffre d'affaires annuel n'excède pas 15.000 euros hors TVA ont droit à une franchise de la taxe. Si vous êtes dans ce cas, vous ne devez pas porter de TVA en compte. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les conditions et les obligations en la matière.
Quels sont les différents taux de TVA applicables ?

Quels sont les différents taux de TVA applicables ?

Kristof Willekens
Il existe plusieurs taux de TVA. Voilà pourquoi il peut régner une certaine confusion quant au taux de TVA à appliquer pour un produit ou un service donné. Le taux de TVA par défaut est de 21 %, mais il existe aussi des taux réduits de 6 % et 12 %. Vous devez tenir compte des différents taux en fonction des produits ou des services que vous fournissez (et/ou achetez). En voici un aperçu.
La déduction d'intérêts notionnels, de quoi s'agit-il ?

La déduction d'intérêts notionnels, de quoi s'agit-il ?

Kristof Willekens
Depuis 2007, la déduction d'intérêts notionnels (ou déduction pour capital à risque) permet à une entreprise qui utilise des fonds propres de déduire une partie de ce capital de l'impôt des sociétés. Cette mesure fiscale s'applique à toutes les entreprises soumises à l'impôt des sociétés belges.