Quelles sortes d'impôts existe-t-il ?

Les impôts, en Belgique, sont nombreux. Voici la liste des impôts auxquels sont soumis les entrepreneurs.

Quelles sortes d'impôts existe-t-il ?

Les impôts, en Belgique, sont nombreux. Voici la liste des impôts auxquels sont soumis les entrepreneurs.

Impossible d'y échapper : en Belgique, un entrepreneur est soumis à de nombreux impôts. Il n'est donc pas toujours facile de savoir quels impôts vous devez payer, et pour quels montants. Voilà pourquoi nous vous expliquons les différentes sortes d'impôts auxquelles vous pouvez être confronté :

L'impôt sur les revenus

Comme son nom l'indique, cet impôt porte sur les revenus. L'exercice d'imposition commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre. Au total, on peut énumérer quatre sortes d'impôts sur les revenus :

L'impôt des personnes physiques

Il s'agit d'un impôt perçu sur les revenus des indépendants et des particuliers belges. Concrètement, les revenus suivants sont imposables :

  • les revenus de biens immobiliers ;
  • les revenus de biens mobiliers et capitaux ;
  • les revenus professionnels ;
  • formes de revenus diverses (pension alimentaire, participation aux bénéfices, bénéfices occasionnels, etc.)

L'impôt des sociétés

Les sociétés et associations belges sont soumises à l'impôt des sociétés si :

  • elles ont été établies en vertu du droit belge ou étranger ;
  • elles disposent d'une personnalité juridique publique ou privée ;
  • leur domicile fiscal est établi en Belgique ;
  • elles se livrent à des opérations à caractère lucratif ;
  • elles ne constituent aucune exception à l'impôt des sociétés.

L'impôt des non-résidents

Les particuliers et les indépendants qui ne résident pas en Belgique et/ou dont le « siège de la fortune » est établi à l'étranger doivent quand même payer des impôts si leurs revenus sont d'origine belge. Il en va de même pour les succursales de sociétés étrangères. 

L'impôt des personnes morales

Cet impôt est perçu sur certains revenus de personnes morales belges qui, sur le plan fiscal, ne sont pas considérées comme des sociétés, comme c'est le cas des ASBL.

La TVA

La TVA est un impôt que l'utilisateur final paie sur :

  • la fourniture de biens et de services ;
  • l'importation de marchandises ;
  • l'achat intracommunautaire de marchandises.

Il existe différents taux de TVA (6%, 12% ou 21%), en fonction du type de bien ou de service.

Les droits d’enregistrement

Les droits d’enregistrement sont des impôts que vous devez payer lorsque vous faites inscrire un acte ou un écrit dans un registre. Il peut s'agir par exemple de l'enregistrement de baux, d'arrêts et de jugements, d'actes notariés, etc.

Vous voulez savoir avec certitude si votre enregistrement est soumis à des droits d’enregistrement ? Jetez un œil au site national des droits d’enregistrement.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

La déduction d'intérêts notionnels, de quoi s'agit-il ?

La déduction d'intérêts notionnels, de quoi s'agit-il ?

Kristof Willekens
Depuis 2007, la déduction d'intérêts notionnels (ou déduction pour capital à risque) permet à une entreprise qui utilise des fonds propres de déduire une partie de ce capital de l'impôt des sociétés. Cette mesure fiscale s'applique à toutes les entreprises soumises à l'impôt des sociétés belges.
Quels sont les différents taux de TVA applicables ?

Quels sont les différents taux de TVA applicables ?

Kristof Willekens
Il existe plusieurs taux de TVA. Voilà pourquoi il peut régner une certaine confusion quant au taux de TVA à appliquer pour un produit ou un service donné. Le taux de TVA par défaut est de 21 %, mais il existe aussi des taux réduits de 6 % et 12 %. Vous devez tenir compte des différents taux en fonction des produits ou des services que vous fournissez (et/ou achetez). En voici un aperçu.
Les versements anticipés d'impôts, est-ce important ?

Les versements anticipés d'impôts, est-ce important ?

Kristof Willekens
Un indépendant doit-il légalement effectuer des versements anticipés? Non, mais c’est préférable. Voici pourquoi.
Comment influencer le montant de mes impôts ?

Comment influencer le montant de mes impôts ?

En tant qu'entrepreneur, vous devez payer des impôts sur vos revenus chaque année. Y a-t-il une façon d'en payer moins (ou plus) ? Parfois, mais tout dépend de votre situation. La forme de votre entreprise, vos versements anticipés, votre franchise de TVA éventuelle et vos frais professionnels sont autant de facteurs susceptibles d'influencer la hauteur vos impôts.