Qu'est-ce qu'un tax shift?

Qu'est-ce qu'un tax shift?

"Tax shift" est sans aucun doute l'une des expressions les plus employées au cours de l'année dernière. Mais qu'est-ce qu'un tax shift? Quels sont les changements instaurés? Et quel sera l'effet sur votre salaire, votre entreprise, votre pouvoir d'achat?

Qu'est-ce qu'un tax shift?

Comme son nom l'indique, un tax shift est un glissement de la fiscalité. Généralement, il s'agit de maintenir les recettes fiscales totales au même niveau, tout en faisant glisser la charge de la fiscalité de certains postes vers d'autres. Par exemple, cela peut signifier que la consommation est taxée davantage, tandis que les revenus du travail le sont moins.

Pourquoi un tax shift?

Le choix d’un tax shift peut être fait pour différentes raisons. Dans notre pays, le gouvernement cherche essentiellement à abaisser les charges sur le travail, qui sont élevées par rapport aux pays voisins. Indirectement, cette mesure devrait favoriser la création d’emplois grâce à la réduction des charges salariales pour les employeurs, ce qui aura à son tour un effet stimulant sur l’économie.

Qu'en est-il du tax shift en Belgique?

Le tax shift a donné du fil à retordre au gouvernement. Les différents partis avaient en effet des visions divergentes des glissements nécessaires et donc des cibles qui devaient être touchées par les modifications. On peut notamment penser à l’idée d’un impôt sur la fortune, qui permet d’engranger des recettes fiscales chez les personnes les plus riches. Ou à la réduction de l’avantage fiscal pour les voitures de société, qui sont un mode de rémunération complémentaire très apprécié en Belgique.

Au final, quelles sont les mesures prises?

L'accent est surtout placé sur l’allègement des charges salariales. Concrètement, il s'agit notamment des mesures suivantes:

  • Abaissement des charges sur le travail, avec à la clé une réduction des coûts pour l’employeur. Le salaire net devrait également augmenter, en particulier pour les faibles et moyens revenus (jusqu’à environ 2.800 euros bruts).
  • Augmentation de la déduction forfaitaire pour les frais professionnels.
  • Augmentation des accises sur le diesel, le tabac, l'alcool… et instauration d'une taxe sur les boissons rafraîchissantes.
  • Instauration d’une taxe sur la spéculation de 33 % sur les actions jusqu'à 6 mois après l’achat (uniquement pour les personnes physiques).
  • Relèvement du précompte mobilier sur les intérêts d’obligations et dividendes, de 25% à 27% (2017: 30%).
  • Augmentation du prix de l'électricité grâce à la suppression du taux de TVA réduit. La TVA repasse donc de 6% à 21%.

Le gouvernement vise également à améliorer l’efficacité des pouvoirs publics, ce qui sera une source d’économies.

Et pour moi, quelles seront les conséquences?

Un tax shift n'est pas une science exacte. Les avis divergent donc sur ses conséquences réelles. Dans le meilleur des cas, le tax shift donnera plus de marge de manœuvre aux entreprises et plus de pouvoir d’achat aux travailleurs. D’un autre côté, la facture énergétique des ménages subira une forte hausse et le diesel et les boissons rafraîchissantes coûteront plus cher. Le gouvernement table sur une augmentation de la création d’emplois et une croissance de l’économie, mais il n’est pas tout à fait certain que les choses évolueront dans ce sens. Il n’est pas non plus possible de connaître le montant des recettes supplémentaires qui seront réalisées grâce aux nouvelles mesures, notamment parce que personne ne peut prédire comment les citoyens se comporteront face à la taxe sur la spéculation, par exemple. Vendront-ils dans les six mois (en acceptant la taxe de 33%) ou attendront-ils un peu plus longtemps pour ne pas devoir payer? Certains affirment que contrairement à ce qui est prévu, les personnes les plus vulnérables (comme les chômeurs et les malades de longue durée) seront plus durement touchées par les taxes sur la consommation et les économies sur la sécurité sociale.

De nombreux sites Internet vous proposent d’effectuer une simulation de ce que le tax shift pourrait vous rapporter ou vous coûter concrètement, mais les interprétations diffèrent de l’un à l’autre. Le site www.montaxshift.be vous permet de calculer rapidement et facilement l’augmentation de votre salaire net. Le site de la CSC met également à votre disposition un module de calcul qui tient compte de votre salaire, mais aussi de l’augmentation du prix de l’énergie, des taxes sur la consommation, etc.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non