Pourquoi dois-je m'affilier à une mutuelle ? Comment procéder ?

Vous assurer contre la maladie ? Prenez vos précautions : affiliez-vous à une mutuelle - c'est du reste une obligation.

Pourquoi dois-je m'affilier à une mutuelle ? Comment procéder ?

Vous assurer contre la maladie ? Prenez vos précautions : affiliez-vous à une mutuelle - c'est du reste une obligation.

Pour bénéficier de l'assurance maladie-invalidité, l'entrepreneur doit être affilié à une mutuelle (de son choix). Si vous êtes d'ores et déjà affilié à une mutuelle, mieux vaut lui signaler votre changement de statut.

Pourquoi dois-je m'affilier à une mutuelle ?

Tout indépendant est tenu de s'affilier à une caisse d'assurances sociales et de s'acquitter tous les trois mois des cotisations de sécurité sociale, en échange de quoi il bénéficie notamment, à l'instar des salariés, de l'assurance maladie-invalidité. En d'autres termes, l'entrepreneur n'est couvert contre les petits et les grands risques qu'à condition d'être affilié à une mutuelle.

Pour vous affilier, prenez contact avec la mutuelle de votre choix et fournissez-lui l'attestation délivrée par votre caisse d'assurances sociales.  

Contre quoi êtes-vous assuré ?

Une fois affilié à une mutuelle, vous avez droit aux deux assurances maladie suivantes :

  • l'assurance soins de santé, qui intervient pour les petits et les grands risques (visites chez le médecin, hospitalisations, etc.)
  • l'assurance contre l'incapacité de travail, qui paie une indemnité journalière à l'indépendant en incapacité de travail. Cette intervention forfaitaire n'est toutefois accordée qu'à partir du deuxième mois d'incapacité de travail. L'indépendant n'est en d'autres termes pas couvert le premier mois. L'indépendant toujours incapable de travailler après deux ans bénéficie d'une indemnité majorée.

Compte tenu du mois d'attente, nous vous recommandons de vous assurer contre ce genre de risque. Songez par exemple à l'assurance revenu garanti qui intervient en cas d'incapacité de travail de l'indépendant. Attention : l'intervention est limitée à 80 % du revenu brut imposable. La prime est fiscalement déductible (à 100 %) au titre de charge professionnelle. Dans certains cas, l'indépendant incapable de travailler est dispensé de s'acquitter des cotisations.

Surfez sur www.zenito.be pour en apprendre plus et pour consulter les montants exacts des interventions.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Quelles formalités administratives dois-je accomplir ?

Quelles formalités administratives dois-je accomplir ?

Michiel Verhamme
La procédure de création d'une entreprise est assez rapide en Belgique, mais il faut quand même accomplir certaines formalités administratives. Avant de démarrer une activité d'indépendant, il faut répondre à trois conditions de base et régler certains détails pratiques. Nous les avons résumées pour vous.
Vos droits en tant que maman indépendante

Vos droits en tant que maman indépendante

Bénéficiez du repos de maternité et de l’indemnité de maternité, des allocations familiales, des titres-services Sodexo pour une aide-ménagère, etc.
Pourquoi la KBC a-t-elle lancé Start it @KBC ?

Pourquoi la KBC a-t-elle lancé Start it @KBC ?

Start it est une plateforme unique pour les personnes ayant l'esprit d'entreprise et une bonne idée qui leur permettra de devenir de vrais entrepreneurs. Un lieu où les jeunes entrepreneurs se rencontrent et peuvent apprendre, se construire un réseau et s'épanouir, créer leur propre entreprise de toutes pièces en possédant toutes les connaissances requises. Pour ceux qui savent ou veulent savoir « Qui, quoi, où et comment » ! Mais au fond, pourquoi KBC a-t-elle lancé cette plateforme pour les entrepreneurs débutants ?
Pour quels métiers suis-je tenu d'apporter la preuve de connaissances professionnelles ?

Pour quels métiers suis-je tenu d'apporter la preuve de connaissances professionnelles ?

Michiel Verhamme
Il est nécessaire de présenter une attestation de connaissances professionnelles pour pouvoir exercer certains métiers. C'est ce que l'on appelle les « professions réglementées ». Elles sont réparties en quatre catégories. Il est possible d'apporter la preuve de vos connaissances professionnelles à l'aide d'actes et de diplômes ou sur la base de votre expérience pratique.