Quelle est la différence entre l’assurance maladie de la mutualité et une assurance hospitalisation ?

Bien que l’assurance maladie organisée par votre mutualité vous permette de vous faire rembourser de nombreux soins médicaux, il est malgré tout conseillé de souscrire une assurance hospitalisation. Pourquoi ? Et quelles couvertures supplémentaires une assurance hospitalisation peut-elle vous offrir par rapport à l’assurance maladie ?

Quelle est la différence entre l’assurance maladie de la mutualité et une assurance hospitalisation ?

Bien que l’assurance maladie organisée par votre mutualité vous permette de vous faire rembourser de nombreux soins médicaux, il est malgré tout conseillé de souscrire une assurance hospitalisation. Pourquoi ? Et quelles couvertures supplémentaires une assurance hospitalisation peut-elle vous offrir par rapport à l’assurance maladie ?

Bien que l’assurance maladie organisée par votre mutualité vous permette de vous faire rembourser de nombreux soins médicaux, il est malgré tout conseillé de souscrire une assurance hospitalisation. Pourquoi ? Et quelles couvertures supplémentaires une assurance hospitalisation peut-elle vous offrir par rapport à l’assurance maladie ?

En Belgique, l’affiliation à une mutuelle est obligatoire pour tous, y compris pour les indépendants. Grâce à l’assurance maladie obligatoire, vous avez notamment droit au remboursement de certains frais médicaux et au paiement d’une allocation en cas d’incapacité de travail ou de congé de maternité. Les indépendants sont aujourd’hui couverts pour les gros et les petits risques. Ils sont donc assurés comme les salariés.

Mais l’assurance maladie ne couvre pas tout. Par exemple, les consultations chez les médecins spécialistes et les hospitalisations sont remboursées partiellement, mais il reste toujours une partie que vous devez payer de votre poche. Même si l’assurance maladie obligatoire intervient à concurrence d’environ 75 %, cette partie peut atteindre des montants élevés. Les suppléments en chambre particulière, les honoraires, les nuits passées en tant qu’accompagnant dans la chambre de votre enfant (« rooming-in ») et le transport au départ ou à destination de l’hôpital entraînent des coûts supplémentaires qui peuvent faire grimper la facture. Une assurance hospitalisation peut vous aider à y faire face.

Si vous êtes indépendant ou chef d’entreprise, vous pouvez souscrire une assurance hospitalisation par l’intermédiaire de votre mutuelle ou auprès d’un assureur privé. Dans la plupart des cas, l’assurance hospitalisation de la mutuelle est moins chère que celle proposée par les assureurs privés, mais les garanties sont plus limitées. Examinez donc soigneusement les différentes assurances et calculez le montant des primes que vous pouvez vous permettre de payer. Pour vous libérer de tout souci financier en cas d’hospitalisation, choisissez plutôt une assurance hospitalisation étendue chez un assureur privé. Vous aurez ainsi la certitude de bénéficier d’une couverture pour un maximum de frais et vous pourrez vous concentrer sur votre santé.

Comparez bien les différentes formules et conditions :

  • Pouvez-vous choisir librement votre hôpital et votre chambre ?
  • Quelle est la franchise ?
  • Qu’en est-il des soins pré- et post-hospitaliers ? Pendant combien de temps sont-ils couverts ?
  • Existe-t-il un remboursement pour les traitements alternatifs ?
  • L’assurance paie-t-elle les factures directement ou devez-vous d’abord avancer le montant ?
  • Êtes-vous également couvert(e) à l’étranger ?
  • La prime est-elle fixe ou augmentera-t-elle en fonction de votre âge ?
  • Pouvez-vous inclure les membres de votre ménage dans votre police ?

 

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non