Mon entreprise se porte-t-elle bien ?

Mon entreprise se porte-t-elle bien ?

Pour évaluer la santé financière de votre entreprise, il vous suffit évidemment d’examiner les chiffres. Mais cela signifie-t-il vraiment que tout tourne rond ? Comment savoir si votre entreprise se porte bien ? Et que faire s’il y a des choses à changer ?

1. Analysez

La première chose à faire, pour savoir si votre entreprise se porte bien, est de mener une analyse approfondie à différents niveaux.

  • Financier : la fin de l’exercice est le moment idéal pour une analyse financière détaillée. Établissez un budget, c’est-à-dire un récapitulatif de tous les revenus et dépenses. Assurez-vous d’avoir une vue claire de tous les chiffres nécessaires et examinez des postes tels que :
    • Le chiffre d’affaires
    • Les frais
    • Le bénéfice
    • Les liquidités
    • Les avantages fiscau

Le bénéfice donne évidemment une bonne idée de votre santé financière, mais pensez à creuser davantage : quels sont vos frais les plus importants et sont-ils justifiés ? Avez-vous assez de liquidités ? Investissez-vous suffisamment dans votre entreprise ? Y a-t-il des avantages fiscaux que vous auriez négligés ?
Il est recommandé de confier l’analyse financière à votre comptable, qui sera bien mieux à même d’interpréter les chiffres et qui portera un regard neuf et objectif sur votre entreprise. De plus, il dispose des moyens nécessaires pour comparer vos résultats avec ceux d’autres entreprises du secteur. En soi, cette comparaison vous fournira déjà des indications importantes sur votre situation.

  • Opérationnel : aussi saines que soient vos finances, vous finirez tôt ou tard par payer les pots cassés si les choses ne tournent pas rond dans votre entreprise. Il est donc judicieux d’analyser son fonctionnement. Comment se déroulent les processus opérationnels ? Où y a-t-il des ratés et pourquoi ? Les salariés sont-ils satisfaits ? La rotation du personnel est-elle importante ? À nouveau, vous recueillerez beaucoup plus d’informations utiles en faisant intervenir une personne extérieure qui portera un regard neuf sur votre entreprise. Vous pouvez par exemple vous adresser à un conseiller d’entreprises.
  • Marketing : comment votre entreprise aborde-t-elle la question du marketing ?  Quel budget y consacrez-vous et est-il vraiment suffisant ? L’importance du marketing est souvent sous-estimée, alors qu’il s’agit d’un élément essentiel : pour acquérir de la notoriété, pour inspirer confiance, pour soutenir la prospection et le recrutement de clients potentiels… Penchez-vous donc sur votre plan marketing et demandez-vous si votre entreprise n’aurait pas intérêt à l’améliorer.

Si vous pensez que votre entreprise est vraiment en difficulté mais qu’elle possède un potentiel réel, vous pouvez peut-être faire appel à la Preventief Bedrijfsbeleid (politique de prévention des entreprises) de l’Agentschap Ondernemen (en Flandre). Vous pouvez bénéficier d’une analyse financière et opérationnelle de votre entreprise et même, éventuellement, d’un accompagnement assorti d’un plan de relance subsidié par le biais du « kmo-portefeuille ». Votre entreprise doit toutefois répondre à certaines conditions.

2. Tirez les conclusions et prenez des mesures

Après l’analyse, vous devez évidemment exploiter les connaissances acquises. Reprenez votre analyse et pensez à l’avenir. Allez-vous poursuivre sur la même voie ? Ou faut-il changer certaines choses pour que l’entreprise continue à bien se porter ou pour qu’elle s’améliore ? Sur la base de vos conclusions, établissez un nouveau plan financier, modifiez votre vision d’entreprise ou votre plan opérationnel… Faites-en un document de travail pratique, qui vous servira de guide pour l’avenir. À nouveau, vous pouvez faire appel à une organisation extérieure, par exemple un conseiller d’entreprises qui fera la radioscopie de votre entreprise et élaborera un plan (de relance).
Votre plan est prêt ? Prenez le taureau par les cornes, mettez-le en œuvre. Et refaites une analyse après un an pour évaluer et éventuellement rectifier votre nouvelle approche. Bonne chance !

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non