Votre entreprise a le vent en poupe : et maintenant ?

Votre entreprise est en pleine croissance ? Il y a alors des questions à vous poser.

Votre entreprise a le vent en poupe : et maintenant ?

Votre entreprise est en pleine croissance ? Il y a alors des questions à vous poser.

Il y a un moment, vous vous êtes lancé(e) dans l'aventure, vous avez créé votre entreprise. Grâce à votre travail acharné et à votre enthousiasme, les affaires marchent très bien, aujourd'hui. Et vous n'allez bien entendu pas vous reposer sur vos lauriers. Que vous ayez débuté il y a un an, trois ans ou cinq ans, une entreprise qui marche doit continuer à être nourrie, bichonnée, pour devenir plus forte encore. Quelles sont les étapes pour faire passer votre entreprise à la vitesse supérieure ? Et quelles seront les conséquences de ces étapes pour votre situation financière ? Voici quelques pistes qui valent la peine d'être approfondies...

Stabilisation ou croissance ?

Si votre entreprise tourne à plein régime depuis plusieurs années, vous pouvez prendre, en gros, deux directions : opter pour la stabilisation, ou miser résolument sur la croissance. Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients. Si vous préférez remplacer certains équipements plutôt que vous agrandir, vous devez veiller à ne pas vous encroûter trop longtemps dans une situation stable. Et miser sur la croissance, cela représente des investissements... qui ont leur coût.

Est-il temps de transformer votre entreprise individuelle en société ?

Pour la plupart des nouveaux entrepreneurs, créer une entreprise individuelle est l'option la plus intéressante. Vous n'avez pas encore de personnel, vous prenez toutes les décisions vous-même, et vous ne disposez pas encore du capital suffisant pour créer une société à part entière... Mais avec la croissance de votre entreprise, la situation va changer. L'entreprise individuelle est-elle toujours la meilleure solution pour exercer vos activités, ou est-il temps de fonder une société, avec ou sans responsabilité limitée ? Le choix est difficile. Pesez donc bien le pour et le contre des deux formes de société.

Examinez votre cash-flow

En tant qu'entrepreneur, vous vous donnez à fond, jour après jour, pour votre entreprise. Malheureusement, ce n'est pas toujours suffisant pour vous garantir un cash-flow positif. Examinez scrupuleusement les fluctuations de votre trésorerie, et regardez ce qui peut causer un déséquilibre : le coût de votre stock, vos obligations envers vos fournisseurs, le délai de paiement de vos clients, ... ?

Mettez un point d'honneur à optimaliser votre cash-flow, pour maintenir l'équilibre entre rentrées et sorties, et garantir que votre entreprise reste financièrement saine. 

Investir dans l’immobilier

La croissance nécessite souvent un agrandissement (physique ou non) de votre affaire : passer de votre bureau à domicile à des locaux dédiés plus grands, par exemple, ou créer une boutique en ligne pour élargir votre public cible. Mais comment procéder à ces investissements ? Est-il plus avantageux d'acheter un bâtiment, ou d'en louer un ? Ou vous avez peut-être déjà investi dans un bien immobilier et vous voulez mettre en place une stratégie pour son maintien et son développement ?

D'autres investissements sont aussi possibles. Vous pouvez par exemple miser sur le développement d'un nouveau produit pour encore mieux servir vos clients.

Comment couvrir vos risques ?

En tant qu'entrepreneur, vous voulez vous consacrer pleinement à votre entreprise, sans avoir à vous préoccuper des éventuels risques. Quelles sont les meilleures assurances à souscrire ? Tout dépend de votre situation spécifique : vous employez du personnel, vous avez du matériel coûteux chez vous, ou plusieurs immeubles dans le patrimoine de votre entreprise ?

Vous voudrez naturellement les couvrir contre les dommages et autres risques.

N'hésitez pas à consulter un expert KBC, qui concevra un plan d'assurances sur mesure pour votre entreprise. Vous pourrez ainsi oublier les risques, et vous concentrer en toute sérénité sur la croissance de votre entreprise.

 

C'est aujourd'hui qu'il faut penser à plus tard

Veillez à être paré(e) à l'imprévu. N'oubliez pas, par exemple, que si vous veniez à décéder, vos frais fixes – professionnels comme privés – vont continuer à courir... et protégez-vous contre ce risque. Prévoyez aussi un plan (financier) de pension, conçu sur mesure pour conserver le niveau de vie que vous souhaitez au moment où vous prendrez votre retraite. Notre conseil ? Ne soyez pas pessimiste, mais réaliste... c'est aujourd'hui qu'il faut penser à plus tard.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Comment pratiquer un networking efficace ?

Comment pratiquer un networking efficace ?

Michiel Verhamme
Quel que soit son métier, un entrepreneur a besoin d'un bon réseau. Veillez donc à vous entourer d'un cercle de proches, mais aussi d'autres entrepreneurs. Ils pourront vous apporter leur soutien dans les moments difficiles, mais aussi faire office de caisse de résonance quand vous serez confronté à des questions délicates. Le networking semble être une activité divertissante, branchée et facile, mais la réalité est toute différente. Dans ce domaine, certains sont plus expérimentés que d'autres. Quoi qu'il en soit, tout entrepreneur doit faire du networking, c'est indispensable. La réussite d'une entreprise dépend de la qualité de son réseau, qui regroupe à la fois les partenaires commerciaux potentiels, les fournisseurs et… les clients !
J'envisage de reprendre une affaire : où trouver les informations juridiques, fiscales et financières indispensables ?

J'envisage de reprendre une affaire : où trouver les informations juridiques, fiscales et financières indispensables ?

Vous envisagez de reprendre une société, mais les questions se bousculent dans votre esprit ? C'est normal. Sachez que vous n'êtes pas seul : KBC propose aux entrepreneurs (débutants) de recourir gratuitement à un vaste réseau d'experts juridiques, financiers et fiscaux qui, forts de leur expérience et de leur savoir-faire, sauront vous fournir un avis sur mesure. Pour vous permettre d'entamer - ou non - le processus de reprise correctement et en toute confiance.
Je projette de reprendre une entreprise existante. Par où commencer ?

Je projette de reprendre une entreprise existante. Par où commencer ?

Michiel Verhamme
«1 à 5 ans.» C'est le temps qu'il faut pour conclure une transaction de reprise. Vous vous en doutez, une bonne préparation et des connaissances adéquates ne manqueront pas de faciliter le processus. Pensez donc à faire intervenir des professionnels pour éviter tout risque de mauvaise surprise. Vous envisagez de reprendre une entreprise, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous en saurez plus à ce sujet dans les paragraphes qui suivent.
Comment maintenir l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée ?

Comment maintenir l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée ?

Michiel Verhamme
Les starters ont souvent tendance à se consacrer corps et âme à leur nouvelle entreprise. Le travail ne s'arrête quasiment jamais et nombreuses sont les tâches qui se greffent à l'activité principale. Il suffit de penser au volet administratif, ou même au nettoyage pour ceux qui n'emploient pas de femme de ménage. Comment maintenir l'équilibre entre le travail, l'épanouissement personnel et la famille ?