Que puis-je attendre du marché ?

L'indépendant doit impérativement connaître le marché au sein duquel il opère. L'étude de marché est l'instrument indispensable pour ce faire.

Que puis-je attendre du marché ?

L'indépendant doit impérativement connaître le marché au sein duquel il opère. L'étude de marché est l'instrument indispensable pour ce faire.

En tant qu'entrepreneur débutant, vous ne savez pas toujours à quoi vous attendre une fois lancé. Comment le marché va-t-il réagir? Aurai-je des clients? Pourrai-je croître rapidement et, éventuellement, embaucher du personnel ? Autant de questions que tous les starters se posent, pour lesquelles il n'y a malheureusement pas de réponses toutes faites. Il existe néanmoins plusieurs manières de débuter en étant bien informé.

Faites une étude de marché au moment de rédiger votre business plan

C'est la première étape importante pour mieux évaluer la réaction du marché face à votre entreprise. Établissez votre business plan avant de démarrer votre entreprise. C'est essentiel, non seulement pour obtenir un prêt facilement ou conclure des partenariats, mais aussi pour vous en tant que débutant. Établir un business plan vous oblige à vous poser un certain nombre de questions essentielles et à bien réfléchir à tous les aspects du lancement d'une entreprise.

Parmi les éléments de ce business plan: l'analyse de marché. Nous vous conseillons de commencer par mener une enquête. Vous pouvez aborder l'étude de marché de plusieurs manières mais il est bon d'adopter différentes techniques.

  • Analysez le marché en fonction des statistiques. Vous en trouverez toute une série sur le site Internet du SPF Économie. Ces statistiques vous donnent une idée de l'état actuel de la situation. Ceux qui s'y connaissent un tant soit peu en statistiques peuvent s'en servir pour établir des prévisions approximatives. Ce n'est toutefois pas suffisant pour connaître la réaction du marché.
  • Analysez la concurrence. Identifiez vos concurrents les plus proches dans votre secteur et votre niche. En analysant leur stratégie publicitaire, leur site Internet et leur communication générale, vous comprendrez aisément comment ils s'y prennent pour provoquer certaines réactions dans le marché.
  • Posez des questions à vos clients potentiels. C'est probablement la meilleure façon de savoir ce que le marché attend de vous. Organisez par exemple une enquête en ligne et envoyez-la à votre groupe cible. Il existe de nombreux outils à cet effet et les réseaux sociaux vous permettent d'atteindre le public aisément. Pratique pour collecter rapidement des informations qui ne sont peut-être pas aussi évidentes à trouver. Et pourquoi ne pas envisager un «micro-trottoir» pour poser vos questions directement au public? Si vous voulez ouvrir un commerce local par exemple, il peut être intéressant de savoir ce que les riverains en pensent.

Suivez les tendances et les chasseurs de tendances de près

Vous seriez étonné de voir tout ce que vous pouvez en apprendre. Les chasseurs de tendances suivent les marchés et les secteurs à temps plein pour détecter les nouvelles tendances et, surtout, les anticiper. Ils sont toujours parmi les premiers au courant et ils ont donc bien conscience de la direction que prend l'économie ou un marché en particulier.

Exemple fictif :

Presque tous les chasseurs de tendances s'accordent à dire que les consommateurs sont de plus en plus conscients des prix. Ils gèrent leur budget au plus près et privilégient une variante moins chère d’un même produit. Est-il dès lors judicieux de se positionner comme le plus cher et le meilleur? Ou faut-il préférer le compromis et jouer sur la tendance? Quelle serait la réaction du marché si vous vous positionniez malgré tout comme le plus cher? Sans doute pas très positive.

Cet exemple montre qu’il faut tenir compte des tendances et des nouveaux développements. Les entreprises qui font la sourde oreille ne survivent généralement pas très longtemps. Tom Palmaerts et Herman Konings sont deux chasseurs de tendances bien connus. Herman Konings publie régulièrement un livre sur les dernières idées et visions. 

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Pourquoi la KBC a-t-elle lancé Start it @KBC ?

Pourquoi la KBC a-t-elle lancé Start it @KBC ?

Start it est une plateforme unique pour les personnes ayant l'esprit d'entreprise et une bonne idée qui leur permettra de devenir de vrais entrepreneurs. Un lieu où les jeunes entrepreneurs se rencontrent et peuvent apprendre, se construire un réseau et s'épanouir, créer leur propre entreprise de toutes pièces en possédant toutes les connaissances requises. Pour ceux qui savent ou veulent savoir « Qui, quoi, où et comment » ! Mais au fond, pourquoi KBC a-t-elle lancé cette plateforme pour les entrepreneurs débutants ?
Quelles autorisations dois-je demander ? Où et quand ?

Quelles autorisations dois-je demander ? Où et quand ?

Michiel Verhamme
Vous êtes obligé, pour pouvoir exercer certaines activités en tant qu'indépendant, de demander des autorisations et des permis pour votre entreprise. Vous devez le faire avant de démarrer votre activité. En voici un aperçu.
Comment présenter mon entreprise?

Comment présenter mon entreprise?

Lorsqu'on vous demande ce que vous (ou votre entreprise) faites, pouvez-vous vous contenter de donner une réponse sommaire? Votre interlocuteur préférera une réponse brève et précise. Veillez également à ce que vos explications soient convaincantes car, qui sait, derrière cet interlocuteur se cache peut-être un futur client.
Que vaut-il mieux sous-traiter, de quoi pouvez-vous vous charger ?

Que vaut-il mieux sous-traiter, de quoi pouvez-vous vous charger ?

Michiel Verhamme
Qu'ils soient débutants ou établis, les indépendants se plaignent souvent de la même chose : le manque de temps. L'installation elle-même engendre bien du travail administratif. Mais dès que le numéro d'entreprise est activé et qu'il faut faire tourner la société, c'est pire : en général, tout s'accélère et l'entrepreneur dispose de moins de temps encore. Il doit s'occuper de l'administration, de la comptabilité, de la facturation, des ventes et du site Internet, chercher des fournisseurs, entretenir les contacts avec ses partenaires, etc.