Quelle est la différence entre un indépendant à titre principal et un indépendant à titre complémentaire ?

L'indépendant qui est également salarié, est indépendant à titre complémentaire. Avantages et inconvénients.

Quelle est la différence entre un indépendant à titre principal et un indépendant à titre complémentaire ?

L'indépendant qui est également salarié, est indépendant à titre complémentaire. Avantages et inconvénients.

Les indépendants à titre complémentaire ont quelques avantages par rapport aux indépendants à titre principal, même s'il ne faut pas les surestimer. Quelle est la différence ?

Dans quels cas est-on considéré comme un indépendant à titre complémentaire ou un indépendant à titre principal ?

Tout dépend si vous exercez ailleurs un emploi salarié au minimum à mi-temps.

  • Si c'est le cas, vous êtes un indépendant à titre complémentaire.
  • Dans le cas contraire, vous êtes un indépendant à titre principal.

Les avantages et les inconvénients de l'indépendant à titre complémentaire

difference indépendant a titre principal complémentaire

Les avantages

  • En tant qu'indépendant à titre complémentaire, vous continuez à bénéficier de la sécurité sociale de votre activité à titre principal (c.-à-d. votre droit à des jours de vacances, à une allocation en cas d'incapacité de travail, etc.). De tels filets de sécurité n'existent pas si vous êtes un indépendant à titre principal, à moins que vous souscriviez des assurances spécifiques.
  • Vous profitez de quelques avantages propres au statut d'indépendant. Par exemple, vous pouvez déduire certains frais et achats et récupérer la TVA.
  • Vos cotisations sociales sont sensiblement moins élevées que pour les indépendants à titre principal.

Les inconvénients

  • Vous devez respecter les obligations de tout indépendant, comme introduire des déclarations, payer la sécurité sociale, tenir votre comptabilité, etc. Ne sous-estimez donc pas la combinaison d'un emploi de salarié avec une activité en tant qu'indépendant.
  • Si vous souhaitez, à titre complémentaire, réaliser les mêmes activités que celles que vous effectuez pour votre employeur, mieux vaut en parler au préalable avec lui. En principe, toute concurrence avec votre propre employeur est interdite.
  • Si vous êtes indépendant à titre complémentaire et que vous perdez votre emploi comme salarié, alors vous n'avez pas droit à une allocation de chômage et le fisc vous considèrera comme un indépendant à titre principal.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Qu'est-ce qu'un faux indépendant ?

Michiel Verhamme
Un faux indépendant est un travailleur qui a le statut d'un indépendant, mais qui, dans la réalité, exerce une activité professionnelle sous l'autorité d'un employeur. Ce type de travailleur devrait normalement être salarié.
Qu'est-ce qu'un faux indépendant ?