Comment régler le lancement pratique de mon entreprise ?

Indépendant ou société ? Numéro de TVA/d'entreprise ? Plan financier ? Autorisations ? Voici, étape par étape, comment démarrer une activité.

Comment régler le lancement pratique de mon entreprise ?

Indépendant ou société ? Numéro de TVA/d'entreprise ? Plan financier ? Autorisations ? Voici, étape par étape, comment démarrer une activité.

Les modalités pratiques du lancement d'une entreprise diffèrent généralement d'un cas à l'autre. Vous devez pouvoir répondre à un certain nombre de questions avant de vous lancer. Le Starters GPS de Liantis vous accompagne pour un lancement en toute sécurité. N'hésitez pas non plus à vous entretenir avec un collaborateur de Liantis, Unizo, ou avec votre conseiller KBC. Voici d'ores et déjà un aperçu des facteurs à prendre en considération.

Vous créez une toute nouvelle entreprise ?

Il se peut que la notion d'«entrepreneur indépendant» soit neuve pour vous, mais que vous entriez dans une entreprise déjà active. Vous reprenez une affaire existante? Dans ce cas, l'approche diffère très nettement du lancement d'une toute nouvelle entreprise. Vous pouvez en effet passer outre un certain nombre d'étapes. Vous devez surtout veiller à mettre votre propre statut et toutes les questions pratiques en ordre..

S'agit-il d'une société ou d'une entreprise unipersonnelle ?

Le lancement pratique d'une entreprise unipersonnelle est bien plus simple que celui d'une société:

  • Dans le cas d'une société, vous devez par exemple rédiger des statuts.
  • La plupart des formes de sociétés nécessitent par ailleurs un vaste plan financier
  • Vous devez déposer les statuts au greffe du tribunal de commerce et enregistrer le plan financier chez un notaire.
  • L'«entretien», c'est-à-dire la comptabilité, est également plus complexe pour une société que pour une entreprise unipersonnelle.

Ceci dit, une société s'avère plus intéressante  qu'une entreprise unipersonnelle dans de nombreux cas.

Exemple : Dans la plupart des formes de sociétés, vous n'êtes pas responsable personnellement des dettes en cas de faillite éventuelle, alors que vous l'êtes dans le cas d'une entreprise unipersonnelle.

Conseil : Consultez un comptable et un avocat pour connaître la structure la plus intéressante pour vous.

Quelles activités dans quel secteur ?

Certaines activités nécessitent une preuve des connaissances professionnelles, comme celles d'opticien ou de géomètre. Certaines professions nécessitent également des permis et des autorisations. Étudiez bien le secteur dans lequel vous êtes actif et sachez ce que la loi dit à propos de ce secteur. Au besoin, n'hésitez pas à consulter un avocat.

Conseil supplémentaire : savez-vous si vous avez besoin de permis d'environnement ?

Obligations dans chaque situation

Vous êtes tenu de régler certaines questions, indépendamment des points évoqués ci-dessus. Vous devez régler la liste des questions ci-dessous point par point avant de vous présenter au guichet d'entreprise pour pouvoir demander votre numéro d'entreprise puis activer votre numéro de TVA.

  • Êtes-vous en possession d'une attestation ou d'un certificat de connaissance en gestion et, éventuellement, des connaissances professionnelles?
  • Avez-vous ouvert un compte bancaire au nom de votre entreprise? L'ouverture de ce compte bancaire est nécessaire pour demander votre numéro d'entreprise.
  • Avez-vous pensé à un nom pour votre entreprise?
  • Savez-vous si vous travaillerez de chez vous, ou avez-vous trouvé un bureau ou un immeuble commercial ?
  • N'oubliez surtout pas de vous munir de votre carte d'identité, pourvue de votre numéro de registre national !

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Ouvrir votre propre cabinet en tant que médecin généraliste

Commencer comme médecin indépendant ou ouvrir votre propre cabinet ? C'est possible, sous la forme d'une entreprise individuelle ou d'une société.
Ouvrir votre propre cabinet en tant que médecin généraliste

Pour quels métiers suis-je tenu d'apporter la preuve de connaissances professionnelles ?

Il est nécessaire de présenter une attestation de connaissances professionnelles pour pouvoir exercer certains métiers. C'est ce que l'on appelle les « professions réglementées ». Elles sont réparties en quatre catégories. Il est possible d'apporter la preuve de vos connaissances professionnelles à l'aide d'actes et de diplômes ou sur la base de votre expérience pratique.
Pour quels métiers suis-je tenu d'apporter la preuve de connaissances professionnelles ?

Blog : Lorsque l'Histoire et le vingt-et-unième siècle se rencontrent

Ruben Willaert, jeune entrepreneur de la ville de Sijsele en Flandre occidentale peut se targuer d'avoir déjà acquis un beau palmarès. En 2001, il s'est lancé dans une activité de restaurateur. Entre-temps, sa société compte 18 collaborateurs, actifs tant dans le secteur de la restauration que de l'archéologie. Son entreprise est en plein essor. Et même si, jour après jour, Ruben s'intéresse de près à notre passé, il ne manque toutefois pas une seule occasion d'élaborer des plans d'avenir innovants dans son bureau.
Blog : Lorsque l'Histoire et le vingt-et-unième siècle se rencontrent

Blog : du rêve à la réalité : le bar à vins de Sophie

Cela faisait longtemps que Sophie Huysentruyt rêvait d'avoir son propre bar à vins. S'inspirant du modèle des fameuses soirées Tupperware, elle organisait de temps en temps des dégustations de vin chez elle. Ces dégustations étaient organisées en complément à son emploi de bureau dans une entreprise de construction. Toutefois, la passion de Sophie pour le vin ne cessait de grandir. Le temps était donc venu d'élaborer un plan de carrière concret.
Blog : du rêve à la réalité : le bar à vins de Sophie
KBC utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou refuser les cookies?Cliquez ici.