Que vaut-il mieux sous-traiter, de quoi pouvez-vous vous charger ?

L'indépendant aimerait pouvoir se charger de tout, ce qui est généralement impossible - il n'a ni le temps, ni les connaissances, pour ce faire. Mieux vaut donc sous-traiter, et le faire intelligemment.

Que vaut-il mieux sous-traiter, de quoi pouvez-vous vous charger ?

L'indépendant aimerait pouvoir se charger de tout, ce qui est généralement impossible - il n'a ni le temps, ni les connaissances, pour ce faire. Mieux vaut donc sous-traiter, et le faire intelligemment.

Qu'ils soient débutants ou établis, les indépendants se plaignent souvent de la même chose : le manque de temps. L'installation elle-même engendre bien du travail administratif. Mais dès que le numéro d'entreprise est activé et qu'il faut faire tourner la société, c'est pire : en général, tout s'accélère et l'entrepreneur dispose de moins de temps encore. Il doit s'occuper de l'administration, de la comptabilité, de la facturation, des ventes et du site Internet, chercher des fournisseurs, entretenir les contacts avec ses partenaires, etc.

Faut-il se charger de tout ?

boekhouding uitbesteden

Le starter aimerait se charger de tout, ce qui est généralement impossible. Il est certes parfaitement normal de vouloir au départ être au courant du moindre détail, tout gérer, voire en outre se former, pour se spécialiser davantage encore. De nombreux starters suivent effectivement une formation en comptabilité, pour pouvoir s'entretenir avec leur comptable, ou un cours consacré à la création d'une boutique en ligne, pour mieux maîtriser la matière et affiner leur recherche de fournisseurs

Quid sur le long terme ?

Sur le long terme toutefois, mieux vaut sous-traiter un certain nombre de choses, ce qui vous permettra de vous concentrer sur les activités dans lesquelles vous êtes bon et de mieux cerner les nouvelles opportunités. Vous aurez de la sorte le sentiment de prendre plus de recul et de mieux contrôler la situation. Car faire 1000 choses à la fois finit par devenir contre-productif. Vous pourriez perdre de vue des évolutions essentielles dans votre domaine d'activité.

Dès lors, que vaut-il mieux sous-traiter et de quoi pouvez-vous vous charger ? Nous vous proposons de suivre deux règles :

  • Concentrez-vous sur les matières dans lesquelles vous êtes bon et que vous aimez. C'est excellent pour la motivation.
  • Renseignez-vous sur ce que coûterait la sous-traitance de certaines tâches. Pouvez-vous vous l'offrir sans mettre en péril la rentabilité de l'entreprise ?

Les tâches les plus fréquemment sous-traitées sont la comptabilité et la maintenance du site Internet. Mais attention : sous-traiter ne signifie pas ignorer, tant s'en faut ! Tout indépendant doit être au courant d'autant de choses que possible - et en particulier, de ses résultats financiers.

N'oubliez pas toutefois de vous concentrer sur votre passion et votre cœur de métier. Ils sont la raison d'être de votre entreprise et, à ce titre, impossibles à sous-traiter. 

Comment faire pour sous-traiter?

Quoi sous-traiter

Une fois que vous avez décidé quelles tâches vous allez sous-traiter, tout l’art est de trouver la bonne personne ou la bonne entreprise. Par exemple, comment trouver un comptable compétent et fiable? Qui pourrait se charger du nettoyage hebdomadaire de votre entreprise ou de votre commerce?

Commencez par demander l’avis d’autres entrepreneurs qui ont déjà fait l’expérience de la sous-traitance. Ils seront sûrement de bon conseil. Avec un peu de chance, ils sous-traitent justement la même tâche et ils pourront vous renvoyer vers la bonne personne ou la bonne entreprise, près de chez vous.
 
Et si les entrepreneurs que vous connaissez ne sont pas en mesure de vous aider? Voici un aperçu des tâches les plus souvent sous-traitées, ainsi que quelques conseils pratiques:
  • Site Internet: Vous n’avez pas le temps ou les connaissances nécessaires pour créer vous-même votre site Internet? De nombreux autres indépendants (ou entreprises) sont spécialisés dans ce domaine. Ils pourront sans aucun doute vous aider. Car ne l’oubliez pas: aujourd’hui, un site Internet actualisé et bien tenu apporte une réelle plus-value. Pensez aussi au design adaptatif de votre site, qui doit être «responsive» car bon nombre de vos clients utilisent leur smartphone ou leur tablette pour surfer.
  • Comptabilité: Vous n’êtes pas comptable, mais vous avez une multitude de factures à traiter? Faites appel à un professionnel compétent.
  • Payroll: Vous employez des collaborateurs? Beaucoup d’entreprises ont besoin d’aide pour gérer les paiements et les tâches administratives liées au personnel (calcul des salaires, pécule de vacances…). N’hésitez pas à faire appel à un secrétariat social près de chez vous.
  • Marché: Lorsque vous avez besoin d’informations, il peut être utile de mener une «enquête». Si vous vous en chargez vous-même, vous le ferez probablement à petite échelle. Pour travailler à plus grande échelle (par ex. pour une étude de marché), adressez-vous plutôt à un bureau d’études de marché.
  • Publicité/communication: Pour un logo distinctif, une charte graphique claire, une belle annonce publicitaire, une lettre d’information bien rédigée… il vaut mieux faire appel à des freelances, des copywriters, des designers et des agences de communication. Petits ou grands, ils sont nombreux et pourront vous aider à concevoir l’identité visuelle et écrite de votre entreprise. Ce site (en néerlandais) peut vous aider à trouver le freelance dont vous avez besoin: ikzoekeenfreelancer.com
  • Nettoyage: Votre commerce ou votre entreprise doit toujours être propre, mais vous avez tant de choses à faire que vous n’arrivez pas à trouver le temps de nettoyer. Pensez à demander une aide-ménagère.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Blog : du rêve à la réalité : le bar à vins de Sophie

Cela faisait longtemps que Sophie Huysentruyt rêvait d'avoir son propre bar à vins. S'inspirant du modèle des fameuses soirées Tupperware, elle organisait de temps en temps des dégustations de vin chez elle. Ces dégustations étaient organisées en complément à son emploi de bureau dans une entreprise de construction. Toutefois, la passion de Sophie pour le vin ne cessait de grandir. Le temps était donc venu d'élaborer un plan de carrière concret.
Blog : du rêve à la réalité : le bar à vins de Sophie

Sur quel marché dois-je me lancer?

Lorsque vous créez votre entreprise, vous devez choisir votre marché. Cette décision vous revient à 100%, mais voici quelques indications qui vous aideront à faire un choix en connaissance de cause. Avant toute chose, il faut définir ce qu'est un «marché», car le terme connaît de nombreuses nuances.
Sur quel marché dois-je me lancer?

Ouvrir votre propre cabinet en tant que médecin généraliste

Commencer comme médecin indépendant ou ouvrir votre propre cabinet ? C'est possible, sous la forme d'une entreprise individuelle ou d'une société.
Ouvrir votre propre cabinet en tant que médecin généraliste

Quelles conditions faut-il respecter pour pouvoir se lancer ?

Michiel Verhamme
Outre les obligations administratives, vous devez respecter une série de conditions pour démarrer vos activités en tant qu'entrepreneur. Trois conditions, pour être exact.
Quelles conditions faut-il respecter pour pouvoir se lancer ?