Qu'est-ce que l'e-commerce?

En tant qu'entrepreneur, comment puis-je me mettre à l'e-commerce sans difficulté?

Qu'est-ce que l'e-commerce?

En tant qu'entrepreneur, comment puis-je me mettre à l'e-commerce sans difficulté?

Comme vous le savez, les consommateurs achètent de plus en plus en ligne. Que ce soit auprès des détaillants (internationaux) ou du public, les boutiques virtuelles jouissent d'une grande popularité. Il suffit de quelques clics pour recevoir votre colis à domicile dès le lendemain. Une solution pratique, rapide et conviviale, mais… une menace à ne pas négliger pour les commerces hors ligne. Comment les entrepreneurs peuvent-ils faire face à ce nouveau mode d'achat ? Grâce à l'e-commerce!

Mais qu'est-ce que l'e-commerce, exactement ?

Qu est-ce que l e-commerce

Le terme «e-commerce» (ou «commerce électronique») désigne toutes les transactions conclues de manière numérique. Qu'il s'agisse d'acheter des produits, d'effectuer des paiements en ligne… L'e-commerce n'est pas nouveau. Depuis les années 70, les banques pratiquent l'e-commerce pour les échanges numériques de fonds. Le terme a toutefois gagné en notoriété ces dernières années grâce à l'émergence des achats en ligne dans des boutiques virtuelles, partout dans le monde.

L'e-commerce en chriffres

Comeos a calculé que le chiffre d'affaires de l'e-commerce belge avait progressé de 15% entre 2013 et 2014. Ce n'est pas rien. D'après la fédération, l'e-commerce représenterait jusqu'à 6,44% du chiffre d'affaires total des commerces belges. Cependant, Comeos a également indiqué que quelque 42% des ventes en ligne enregistrées en Belgique avaient été effectués dans des boutiques virtuelles étrangères. Ce n'est évidemment pas une bonne nouvelle pour les commerçants belges, pour qui cela équivaut à la perte de revenus potentiels.

E-commerce, boutiques virtuelles… Ai-je intérêt à suivre le mouvement, moi aussi ?

La popularité du shopping en ligne n'est plus à démontrer. Les consommateurs aiment pouvoir effectuer des transactions à domicile. Ou, plus exactement, partout où ils se trouvent. Car l'e-commerce passe aussi par les smartphones. Que ce soit pour acheter un billet de train en dernière minute ou pour réserver une place de cinéma, tout est désormais possible. Même pour un (petit) entrepreneur indépendant, il est donc intéressant de pouvoir exploiter ce créneau. Comment? Avec une boutique virtuelle, par exemple.

Découvrez ici comment vous y prendre.

KBC facilite l'e-commerce pour les indépendants

La gestion d'une boutique virtuelle implique une grande diversité de tâches, notamment la réception et la gestion des paiements en ligne. Grâce à la KBC-Paypage, KBC facilite l'accès à l'e-commerce et offre aux entrepreneurs un soutien optimal pour la vente en ligne. La KBC-Paypage est une page de paiement sûre et conviviale pour tous les commerçants et les titulaires de professions libérales qui vendent sur Internet.

Comment fonctionne la KBC-Paypage ?

Payer en ligne

Pour la KBC-Paypage, KBC travaille avec Ingenico Payment Services, le leader dans le domaine des services de paiement multicanal (anciennement Ogone).

Le résultat de cette collaboration est une page de paiement sûre et conviviale, la KBC-Paypage, qui peut être intégrée à la boutique virtuelle. Le commerçant peut ainsi obtenir en un clin d'œil un aperçu complet et clair de tous ses flux de paiements en ligne. La KBC-Paypage lui permet de proposer les méthodes de paiement les plus courantes: Bancontact, Mastercard, Maestro et Visa, mais aussi d'autres boutons de paiement.

La nouvelle solution de paiement que KBC offre à ses clients professionnels les aide à franchir le pas vers l'e-commerce. Nous sommes fiers qu'avec notre aide, KBC puisse fournir une méthode de paiement à la pointe de la technologie et permette ainsi aux commerçants d'atteindre leurs clients en Belgique et dans le monde entier

Xavier Thiran, Head of Business Development - Ingenico Payment Services

Mais il y a plus...

En plus de la KBC-Paypage, KBC propose aux commerçants plusieurs autres options pour se lancer dans l'e-commerce. Si vous envisagez de créer votre propre boutique virtuelle, le Bouton de paiement KBC/CBC vous intéressera sans aucun doute.

  • Bouton de paiement KBC/CBC : grâce au Bouton de paiement KBC/CBC, le commerçant permet à ses clients de bénéficier gratuitement d'un délai de paiement de 2 mois, tout en percevant lui-même ses revenus immédiatement.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

L’e-commerce : menace ou opportunité ?

L’e-commerce : menace ou opportunité ?

Distinguez-vous également de la concurrence en ligne. Storesquare aide les commerçants locaux à ce niveau.
Comment investir dans le numérique?

Comment investir dans le numérique?

Aujourd'hui, plus personne ne dit «aller sur Internet». Nous sommes connectés en permanence. Nous avons le monde dans notre poche ou notre sac à main. Savez- vous que depuis la fin 2015, nous sommes plus nombreux à utiliser Google sur un smartphone que sur un ordinateur portable? C'est Google qui l'affirme. En tout cas, une chose est claire: il est indispensable d'investir dans le numérique.
Blog : To webshop or not to webshop ?

Blog : To webshop or not to webshop ?

Pas moins de 650 personnes se sont inscrites au Pop-up Webshop (campagne de KBC, mai 2015). Les auteurs des dix idées les plus marquantes ont eu la possibilité de développer une boutique en ligne avec l'aide de KBC et d'autres partenaires. Le résultat fut saisissant. Dix boutiques en ligne rayonnantes et dix entrepreneurs tout aussi rayonnants. Et les autres candidats moins chanceux ? Naturellement, KBC leur avait aussi réservé une surprise !
Blog: Wanneer het nuttige het aangename ontmoet: KBC @ eShop Expo

Blog: Wanneer het nuttige het aangename ontmoet: KBC @ eShop Expo

KBC neemt je mee achter de schermen van de eShop Expo in Brussel. KBC was er prominent aanwezig met z’n knappe e-commerce-stand en gastspreker Ivo De Meersman, Directeur Payments & Cards bij KBC. Op de eShop Expo lanceerde KBC zich op het e-commercetoneel.