Pension d'indépendant

5 manières d'épargner pour plus tard

Pension d'indépendant

5 manières d'épargner pour plus tard

Les limites de la pension légale

De plus en plus de personnes s'inquiètent de leur pension légale. Elle ne permet en effet pas toujours de maintenir son niveau de vie pendant la retraite ... En Belgique, la pension de plus d'un senior sur cinq se situe même sous le seuil de pauvreté.

Encore moins pour les indépendants

Bien que, pour un indépendant, la pension minimale soit équivalente à celle d'un salarié dans le secteur privé, la pension légale moyenne pour un indépendant est malheureusement nettement plus basse, en comparaison. En tant qu'indépendant(e), vous payez en effet moins de cotisations sociales pendant votre carrière, critère important pour le calcul de la pension légale.

La pension complémentaire comme solution pour plus tard

Soyez prévoyant(e), commencez le plus tôt possible une épargne-pension complémentaire. C'est possible tant comme indépendant (deuxième pilier) que sur base individuelle (troisième pilier), et vous constitue un beau pécule pour plus tard, accompagné de plusieurs avantages fiscaux intéressants.

Comparez les possibilités pour un indépendant

PCLI (pension complémentaire libre pour indépendants)

Lorsqu'il s'agit d'épargne-pension complémentaire, une PCLI est un choix populaire pour les indépendants. Le rendement garanti, la participation bénéficiaire variable et la coquette réduction d'impôt n'y sont certainement pas étrangers.

Chaque année, vous pouvez payer une prime d'au minimum 100 euros, et d'au maximum 8,17% de vos revenus professionnels (avec un maximum absolu de 3 187,04 euros en 2018). Ces primes sont entièrement déductibles en tant que frais professionnels, ce qui vous permet de bénéficier d'une réduction d'impôts dans la tranche supérieure.

Les avantages

  • Rendement garanti et participation bénéficiaire variable
  • Réduction d'impôts grâce à la déductibilité fiscale
  • Moins de cotisations sociales
  • Imposition finale favorable
  • Pas d'imposition sur la prime
  • Optimalisation fiscale simple dans KBC Touch
  • Associable à l'EIP / la CPTI, la Police INAMI et l'épargne-pension en tant que particulier

PCLI sociale

En optant pour une PCLI sociale, vous misez résolument sur la protection et les avantages fiscaux. Votre constitution de pension est en effet assurée pendant les périodes d'incapacité de travail, d'invalidité et de congé de maternité.

En outre, la prime maximale pour la convention de pension sociale est de 15% supérieure à celle de la PCLI ordinaire. Vous pouvez donc verser au maximum 9,14% de vos revenus professionnels.

Les avantages

  • Constitution de pension assurée en cas d'incapacité de travail, d'invalidité et de congé de maternité
  • Rendement garanti et participation bénéficiaire variable
  • Réduction d'impôts grâce à la déductibilité fiscale
  • Moins de cotisations sociales
  • Imposition finale favorable
  • Pas d'imposition sur la prime
  • Associable à l'EIP / la CPTI, la Police INAMI et l'épargne-pension en tant que particulier

Pus d'informations sur la PCLI sociale

EIP (Engagement individuel de pension)

Un EIP est une manière fiscalement avantageuse de se constituer un capital pension complémentaire en tant que dirigeant d'une société. Percevoir un salaire mensuel régulier (également appelé rémunération du dirigeant d'entreprise) constitue une exigence dans ce cadre.

Les primes sont déductibles pour la société en tant que frais professionnels, mais elles ne peuvent pas dépasser le maximum de la règle des 80%.

Les avantages

  • Rendement garanti et participation bénéficiaire variable
  • Réduction d'impôts grâce à la déductibilité fiscale
  • Imposition finale favorable
  • Avance possible à l'achat ou la transformation d'un bien immobilier
  • Revenu de remplacement en cas de maladie ou d’accident (facultatif)
  • Assurance décès (facultatif)
  • Associable à la PCLI (sociale), la Police INAMI et l'épargne-pension en tant que particulier

Pus d'informations sur l'EIP

CPTI (Convention de pension pour travailleur indépendant)

L'arrivée de la CPTI est une bonne nouvelle pour les indépendants sans société. Il s'agit en effet d'une possibilité supplémentaire d'épargne fiscalement avantageuse pour les indépendants en entreprise individuelle ou leurs conjoints aidants.

Les primes sont déductibles en tant que frais professionnels, mais elles ne peuvent pas dépasser le maximum de la règle des 80%.

Les avantages

  • Rendement garanti et participation bénéficiaire variable
  • Réduction d'impôts grâce à la déductibilité fiscale
  • Imposition finale favorable
  • Avance possible à l'achat ou la transformation d'un bien immobilier
  • Revenu de remplacement en cas de maladie ou d’accident (facultatif)
  • Assurance décès (facultatif)
  • Associable à la PCLI (sociale), la Police INAMI et l'épargne-pension en tant que particulier

Pus d'informations sur la CPTI

Constitution de pension pour les professions libérales médicales

En tant que titulaire d'une profession libérale médicale, vous bénéficiez d'une intervention de l'INAMI en échange de votre conventionnement. Vous recevez ainsi chaque année un montant à affecter au financement d'une assurance épargne-pension sociale ou d'une assurance revenu garanti.

C'est donc particulièrement intéressant lorsque vous êtes médecin, dentiste, pharmacien, logopède ou infirmier indépendant.

Les avantages

  • Constitution de pension assurée en cas d'incapacité de travail, d'invalidité et de congé de maternité
  • Rendement garanti
  • Affiliation sans formalités médicales
  • Imposition finale favorable
  • Pas d'imposition sur la prime
  • Associable à la PCLI sociale, l'EIP / la CPTI et l'épargne-pension en tant que particulier

En savoir plus sur la Police INAMI

Combinez les formules pour une pension plus élevée

Vous ne devez naturellement pas vous en tenir à une seule forme d'épargne complémentaire. Il est parfaitement possible de combiner différentes formes d'épargne-pension. En plus de l'épargne liée à la profession, vous pouvez aussi, pour plus de certitude pour votre avenir, épargner également en tant que personne privée.

Chaque contribuable, quelle que soit sa profession, peut en effet souscrire un fonds d'épargne-pension et une assurance épargne-pension en tant que particulier. Vous pouvez y verser au maximum 1.230 euros euros par an avec un avantage fiscal de 25%. Si vous épargnez jusqu'à 960 euros euros par an, vous bénéficierez par contre de 30% de réduction d'impôt.

Dans le deuxième pilier, vous pouvez même associer plusieurs formes d'épargne complémentaire, comme une PCLI et un EIP/CPTI. Mais vous devez également tenir compte de la règle des 80%.

Qu'est-ce que la règle des 80%?

Le montant total de votre constitution de pension (légale et complémentaire liée à votre profession) ne peut pas dépasser 80% de votre dernier revenu.

Ce calcul dépend surtout de votre choix d'un EIP ou d'une CPTI. La règle des 80% fixe en effet le capital maximal que vous pouvez vous constituer de manière fiscalement avantageuse. Les primes qui dépassent cette limite ne sont plus déductibles en tant que frais professionnels.

Préparez-vous dès aujourd'hui pour votre retraite plus tard

Discutez avec l'Expert Constitution de patrimoine pour les Entrepreneurs pour préparer au mieux votre pension. Il vous conseillera en se basant sur votre profil de risque et vos objectifs.

Laissez vos coordonnées et l'expert pourra vous contacter pour prendre un rendez-vous, au moment et à l'endroit qui vous conviennent le mieux.

Un entretien à propos de l'optimisation fiscale vous intéresse?

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Quelle est la différence entre une PCLI classique et une PCLI sociale ?

Quelle est la différence entre une PCLI classique et une PCLI sociale ?

  • Vous souhaitez une protection supplémentaire?
  • Ou un plafond des cotisations supérieur?
  • Comparez une PCLI classique et une PCLI sociale
Que puis-je attendre de ma pension d'indépendant ?

Que puis-je attendre de ma pension d'indépendant ?

Michiel Verhamme
A l'instar de celle du salarié, la pension d'indépendant est calculée sur la base de deux éléments : les cotisations sociales acquittées et le nombre d'années travaillées. C'est le montant, souvent inférieur, des cotisations sociales payées, qui justifie que la pension d'indépendant ne soit généralement pas aussi élevée.
Une pension complémentaire pour tous les indépendants?

Une pension complémentaire pour tous les indépendants?

  • Vous payez des cotisations sociales en tant qu’indépendant?
  • Vous pensez à votre pension?
  • Découvrez les différentes formes de PCLI