Comment protéger une entreprise contre la cybercriminalité ?

Comment protéger une entreprise contre la cybercriminalité ?

Les activités criminelles comme le phishing, les logiciels malveillants et les ransomwares peuvent infliger pas mal de dégâts à une entreprise. Quelques mesures de précaution assez simples pourront déjà éviter pas mal de problèmes.
 

Cybercriminaliteit

Mauvaise nouvelle: les criminels informatiques ne cessent de gagner en ingéniosité et s'attaquent de plus en plus aux PME vulnérables. Cette vulnérabilité vient du fait que pour les entreprises de plus petite taille, la sécurisation des infrastructures IT n'est pas toujours une priorité.

Les ransomwares surtout, qui bloquent tout un réseau au moyen d'un virus qu'il n'est possible d'éliminer qu'après le paiement d'une rançon, sont de plus en plus courants. Heureusement, il y a aussi une bonne nouvelle : vous pouvez agir.

Que puis-je faire pour mieux protéger mon entreprise?

1. Passez des accords efficaces avec votre fournisseur IT.

  • Exigez que votre partenaire IT installe toujours les mises à jour de sécurité de votre logiciel et de votre système d'exploitation.
  • Faites systématiquement vérifier les mises à jour par un tiers indépendant.
  • Veillez à effectuer de bonnes sauvegardes, mais gardez à l'esprit que les disques durs externes raccordés en permanence à un PC et qui ne sont pas protégés par un mot de passe peuvent eux aussi être infectés par un logiciel malveillant.

2. Maintenez votre propre matériel IT à jour contre la cybercriminalité.

  • Effectuez vous-même des mises à jour logicielles.
  • Faites-le également sur les appareils qui n'appartiennent pas à l'entreprise mais qui contiennent malgré tout des informations à son sujet (smartphones, tablettes).
  • Veillez à la sécurité de vos mots de passe : n'utilisez pas le même mot de passe pour différentes applications, faites en sorte qu'il soit suffisamment long (> 8 caractères) et qu'il ne soit pas prévisible.

3. Tenez votre personnel informé au sujet de la cybercriminalité.

  • Assurez-vous que tout le monde sait comment les hackers trompent leurs victimes.
  • Effectuez de temps à autre un exercice de phishing (envoyez vous-même un e-mail depuis une adresse inconnue et voyez combien de collaborateurs tombent dans le panneau).
  • Faites des exercices de cybercriminalité avec vos collaborateurs, en présentant des situations comme : et si la moitié des PC étaient bloqués? Et si le site Internet était inaccessible pendant une semaine? Et si nous ne pouvions ni envoyer ni recevoir d'e-mails pendant 3 jours? …

Comment reconnaître un e-mail contenant une tentative de phishing ou un logiciel malveillant?

Beschermen tegen cybercriminaliteit
  1. Vérifiez qui est l'expéditeur. Ne vous fiez pas au seul nom, regardez l'adresse e-mail.
  2. Les adresses de sites Internet (URL) très longues sont presque toujours suspectes, ne cliquez pas sur le lien. Vous pouvez voir cette URL en plaçant le curseur sur le lien, sans cliquer dessus.
  3. L'e-mail n'est pas adressé personnellement.
  4. Le ton et le style d'écriture de l'e-mail ne correspondent pas à ce que vous pourriez attendre de l'expéditeur.
  5. L'e-mail demande des informations dont une personne étrangère ne dispose pas (identifiant / UserID, mot de passe, numéro de carte, etc.). Pour information, les banques ne demandent JAMAIS votre code PIN, que ce soit par e-mail, par téléphone ou par SMS.
  6. L'e-mail vous demande toujours de réagir très rapidement.

Ne laissez aucune chance aux virus !

Un environnement sûr commence par un PC bien protégé pour vous et vos collaborateurs. L'achat d'un logiciel antivirus de qualité n'est donc certainement pas un luxe. En tant que client KBC, vous pouvez utiliser notre antivirus super avantageux. Vous protégerez ainsi votre ordinateur contre les menaces externes. Plus d'infos et téléchargement sur www.kbc.be/antivirus.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non