Se lancer en tant que pharmacien indépendant

Vous vous lancez en tant que pharmacien indépendant, félicitations ! Quelles sont vos priorités pour démarrer en mettant toutes les chances de votre côté ? Nous avons mené l'enquête pour vous.

Se lancer en tant que pharmacien indépendant

Vous vous lancez en tant que pharmacien indépendant, félicitations ! Quelles sont vos priorités pour démarrer en mettant toutes les chances de votre côté ? Nous avons mené l'enquête pour vous.

Vous vous lancez en tant que pharmacien indépendant, félicitations ! Quelles sont vos priorités pour démarrer en mettant toutes les chances de votre côté ? Nous avons mené l'enquête pour vous.

10 autorisations et formalités particulières pour les pharmaciens

Outre les étapes "classiques" par lesquelles tout indépendant doit passer, en tant que pharmacien, vous devrez également vous acquitter de certaines formalités particulières. 

1. Visa

Pour exercer votre profession, il vous faut un visa. Lorsque vous avez obtenu votre diplôme, le SPF Santé publique vous l'a envoyé automatiquement. 

2. Inscription auprès d'une association professionnelle

Vous travaillez dans une pharmacie ouverte au public ou une pharmacie hospitalière ? Dans les deux cas, vous devez vous inscrire à l'Ordre provincial des pharmaciens compétent pour la province dans laquelle se situe votre pharmacie. Lors de votre inscription, vous devrez présenter votre visa ainsi qu'un certificat de bonne vie et mœurs.

Attention : vous vous lancez en tant qu'assistant pharmacien indépendant ? Dans ce cas, vous devez vous inscrire à l'Ordre des pharmaciens de la province dans laquelle vous habitez.

Si vous reprenez une pharmacie, il vous incombe certaines obligations spécifiques.

3. Inscription à l'INAMI

Tout pharmacien doit s'inscrire à l'INAMI en vue d'obtenir un numéro d'identification INAMI personnel.

Ce dernier permet d'adhérer à la convention nationale entre les pharmaciens et les organismes assureurs : la convention INAMI. Votre adhésion à cette convention vous permet de bénéficier d'un avantage social considérable chaque année. Autre avantage, vous pouvez préparer votre retraite en souscrivant gratuitement une pension complémentaire libre pour indépendants.

4. Demande d'un numéro d'agrément auprès de l'INAMI pour la petite bandagisterie

La plupart des pharmaciens vendent des articles de petite bandagisterie. Pour ce faire, il vous faut un autre numéro d'agrément. Si vous avez effectué un stage de six mois auprès d'un pharmacien bandagiste reconnu, ce dernier vous donnera une attestation que vous devrez envoyer à l'INAMI.

5. Adhésion à un office de tarification

Vous appliquez le régime du tiers payant ? Dans ce cas, inscrivez-vous auprès d'un office de tarification.

6. MyCareNet

Pour consulter les données d'assurabilité de vos clients et appliquer le régime du tiers payant, vous pouvez vous affilier à la plateforme MyCareNet. À cette fin, vous devez disposer d'un logiciel compatible, d'une connexion Internet sécurisée ainsi que d'un lecteur de carte d'identité.

7. Inscription au service de garde

Tout pharmacien doit s'inscrire au service de garde.

8. Modification des données

Tout changement d'adresse, de numéro de téléphone ou toute autre modification doivent être communiqués à l'AFMPS.

9. Engager du personnel

Si vous souhaitez engager du personnel, veuillez contacter l'Office national de sécurité sociale (O.N.S.S.).

10. Assurances

Étant donné que votre pharmacie est un lieu public, vous avez l'obligation de souscrire une assurance responsabilité civile pour couvrir les risques d'incendie et d'explosion. Souscrivez aussi une assurance responsabilité civile professionnelle, que vous soyez assistant pharmacien ou propriétaire de votre pharmacie. Cette assurance vous permet d'être couvert en cas d'erreur médicale.

 

Reprise d'une pharmacie

Vous reprenez une pharmacie ? Dans ce cas, voici les formalités à régler avant de vous lancer :

  • Informez l'Association Pharmaceutique Belge (APB).
  • Informez l'INAMI de la modification.
  • Demander une nouvelle carte professionnelle SAM via Eranova, le Contact Center du service de sécurité sociale.
  • Adaptez les données figurant sur le cachet de la pharmacie, comme le nom et le prénom du titulaire.
  • Effectuez les changements nécessaires sur la vitrine de la pharmacie.
  • Adaptez l'étiquette relative à la responsabilité.
  • Informez l'Inspection pharmaceutique de la modification (AFMPS).
  • Informez-en également le Service des stupéfiants de l'AFMPS.

Devenir indépendant : opter pour une entreprise individuelle ou créer une société ?

Vous voulez devenir pharmacien indépendant ? Dans ce cas, vous pouvez opter pour une entreprise individuelle ou monter une société. Quoi qu'il en soit, vous devrez vous acquitter de certaines formalités avant de pouvoir ouvrir votre pharmacie.

Les 5 étapes pour se lancer avec une entreprise individuelle

1. Compte à vue : ouvrez un compte à vue professionnel au nom de votre entreprise individuelle.

2. Numéro d'entreprise : il vous faut introduire cette demande auprès d'un guichet d'entreprises agréé. Vous devrez lui présenter votre diplôme ou montrer que vous disposez de suffisamment d'expérience pratique, en plus de démontrer vos compétences en matière de gestion. Le guichet d'entreprises se chargera de vous inscrire à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE).

3. Numéro de TVA : faites enregistrer votre numéro d'entreprise en tant que numéro de TVA. Vous pouvez le faire via une caisse d'assurances sociales ou votre office de contrôle TVA.

4. Sécurité sociale : affiliez-vous à une caisse d'assurances sociales, à qui vous verserez chaque trimestre, vos cotisations sociales légales. Votre caisse se charge de les reverser au gouvernement. Ces cotisations vous permettent d'assurer vos droits de sécurité sociale.

5. Mutuelle : inscrivez-vous à la mutuelle de votre choix. Vous serez ainsi protégé contre les petits risques de santé. 

Les 6 étapes pour créer votre société

1. Compte à vue : ouvrez un compte à vue professionnel au nom de votre société.

2. Acte de constitution (authentique ou sous seing privé) : pour la plupart des formes de société, il faut établir un acte authentique auprès d'un notaire. Ce dernier peut vous réclamer votre plan financier. Assurez-vous également de disposer d'une attestation bancaire indiquant que vous avez réuni le capital initial nécessaire ou attestant d'un apport en nature.

Le notaire se charge du dépôt des statuts auprès du greffe du tribunal de commerce de Bruxelles. Ce dernier les publie au Moniteur belge et vous attribue un numéro d'entreprise.

Pour certaines formes de société, comme une société en nom collectif ou une société en commandite simple, un acte sous seing privé est suffisant. Pour cet acte sous seing privé, vous pouvez vous adresser à votre expert-comptable. Pour la publication au Moniteur belge, l'aide d'un guichet d'entreprises n'est pas malvenue. 

3. Inscription à la BCE : adressez-vous à votre guichet d'entreprises pour l'inscription de votre société à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE). Vous devrez lui présenter votre diplôme ou montrer que vous disposez de suffisamment d'expérience pratique, mais également démontrer vos compétences en matière de gestion.

4. Numéro de TVA : faites enregistrer votre numéro d'entreprise en tant que numéro de TVA. Vous pouvez le faire via une caisse d'assurances sociales ou votre office de contrôle TVA.

5. Sécurité sociale pour tous vos collaborateurs : affiliez-vous à une caisse d'assurances sociales à qui vous verserez chaque trimestre les cotisations sociales dont vous êtes redevable. Ces cotisations vous permettent d'assurer vos droits de sécurité sociale.

Attention : votre conjoint travaille avec vous à la pharmacie mais il ou elle ne dispose pas d'un statut équivalent ? Il faut obligatoirement qu'il ou elle s'affilie également.

6. Mutuelle : chaque associé doit s'inscrire auprès d'une mutualité. Ainsi, tout le monde est protégé contre les petits risques. 

Besoin de plus d'infos et de conseils ?

La société d'expertise comptable SBB, partenaire de KBC, est là pour accompagner les pharmaciens débutants. 

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Pourquoi dois-je m'affilier à une caisse d'assurances sociales ? Comment procéder ?

Pourquoi dois-je m'affilier à une caisse d'assurances sociales ? Comment procéder ?

Michiel Verhamme
La loi belge contraint tout indépendant débutant à s'affilier à une caisse d'assurances sociales. L'indépendant s'acquitte en effet lui-même de ses cotisations de sécurité sociale - contrairement au salarié, dont les cotisations sont prélevées sur le salaire brut directement.
Responsabilité médicale: de quoi s'agit-il ?

Responsabilité médicale: de quoi s'agit-il ?

Les médecins sont des êtres humains, et il arrive que les humains commettent des erreurs. Ces erreurs sont parfois lourdes de conséquences. Ceci dit, certaines complications peuvent ne pas être la conséquence d'une erreur ou d'une négligence médicale. Parfois, le risque est inhérent l'acte médical posé, parfois, c'est tout simplement le destin. Mais quelle responsabilité porte un médecin, au juste ?
Blog : un magasin ? Moi j'en ai deux : un magasin physique et un magasin en ligne !

Blog : un magasin ? Moi j'en ai deux : un magasin physique et un magasin en ligne !

À partir du moment où le plus jeune enfant de Suzy De Peuter et de son mari Frederic Ingelaer est allé à l'école, Suzy a voulu développer une activité plus intense à côté de ses tâches de femme au foyer. Un de ses enfants souffre d'une allergie et ne tolère aucune trace de produits chimiques dans son alimentation. C'est pourquoi Suzy a eu l'idée d'ouvrir elle-même un magasin bio, appelé « Olleke Bolleke ».
Vos droits en tant que maman indépendante

Vos droits en tant que maman indépendante

Bénéficiez du repos de maternité et de l’indemnité de maternité, des allocations familiales, des titres-services Sodexo pour une aide-ménagère, etc.