Blog: Du rêve à la réalité: De Vierde Wand

Blog: Du rêve à la réalité: De Vierde Wand

Cela faisait vingt ans déjà que Bart Houbregs et Geertje Vandevenne rêvaient de construire et d'exploiter une maison de repos et de soins. Ils ont fini par se décider et par réaliser leur projet: De Vierde Wand a ouvert ses portes fin 2012.

Recherches, trouvailles et cours du soir

La première chose qu'ont faite Bart et Geertje? Sillonner le Limbourg pendant quelque temps. Leur but? Trouver l'emplacement idéal pour leur maison de repos et de soins. C'est à Genk qu'ils l'ont trouvé. Dans l'entre-temps, ils ont tous deux suivi des cours du soir pour obtenir leur agréation de gérant d'une maison de repos et de soins. Geertje renonce à son poste d'infirmière et Bart continue à travailler comme perfusionniste à temps partiel dans un hôpital.

Refaire les comptes, encore et encore

Bart: «Avant de lancer notre affaire, il arrivait souvent que nous ne fermions pas l'œil de la nuit. Nous avions prévu un budget. Geertje et moi n'avons cessé de refaire les comptes pendant les travaux de construction, afin de ne pas dépasser ce budget. Ce n'était pas toujours facile. Mais au final, nous avons réussi.»

Demander et obtenir une aide publique

Les plans et le dossier de Bart et Geertje ont été préparés minutieusement. La preuve: ils obtiennent une garantie d'investissement VIPA qui couvre leurs crédits. Cette aide publique est destinée exclusivement aux projets de bien-être recelant de réelles chances de réussite. Les quatre grandes banques ont toutes émis une proposition de crédit semblable. «Notre choix s'est finalement porté sur KBC, bien que nous n'étions pas clients. Ce qui nous a décidés? Le courant est passé tout de suite. Et nous avons pu constater que l'approche de KBC est véritablement personnalisée.»

Toutes les banques étaient intéressées par notre projet. Nous avons choisi KBC parce que le courant est passé tout de suite.

Bart Houbregs et Geertje Vandevenne – De Vierde Wand

Un crédit sur mesure

Bart et Geertje reçoivent temporairement de KBC un crédit à court terme sur mesure, une solution qui permet au couple de ne pas payer d'amortissements du capital tant qu'ils ne perçoivent pas de revenus. Le prêt est ensuite converti en crédit à terme. Et comme Geertje et Bart ont tous deux la cinquantaine, ils ont la possibilité de rembourser le crédit par anticipation à leurs soixante ans.

Geertje et Bart rayonnaient d'enthousiasme. Il faut dire que leur histoire était mûrement réfléchie. C'est d'ailleurs ce qui leur a permis de gagner notre confiance en tant que bancassureur. En tant que meneur de jeu, je les ai mis en contact avec les bonnes personnes au bon moment, dans chacune des phases de leur projet.

Johan Schepers - chargé de relations Social Profit

Assurances? Oui, mais lesquelles?

Bart et Geertje ont également confié toutes leurs assurances à KBC. «Lors de nos entretiens à propos de notre crédit, notre chargé de relations nous a mis en contact avec l'agence d'assurance KBC locale. Nous y avons souscrit toutes nos assurances: risques pendant la construction, responsabilité, incendie, personnel, voitures, etc.»

«Si j'étais un résident...»

De Vierde Wand est une maison chaleureuse accueillant 84 seniors et personnes souffrant de démence. Les chambres affichent bien vite complet dès l'ouverture en novembre 2012. Bart et Geertje ont sélectionné 42 collaborateurs parmi 600 candidats. «Nous leur demandons de se mettre en permanence à la place de nos résidents. Ils doivent toujours garder à l'esprit «Si j'étais moi-même un résident, que penserais-je de cette solution?» Chaque occupant doit se sentir ici chez lui. Tel est le sens de notre approche.»

Ouverte à tout le monde

D'où vient le nom De Vierde Wand? Geertje: «Notre maison de repos et de soins est située près d'une place. Avant que nous ne commencions à construire, il se trouvait trois grands bâtiments tout autour. Il ne manquait plus que le quatrième. À la commune, le terrain à bâtir était connu sous le nom de 'de vierde wand' (le quatrième mur). Au théâtre, il s'agit du mur imaginaire situé entre les acteurs et le public. Très symbolique et tout à fait de mise: avec notre maison de repos et de soins, nous entendons justement faire tomber ce mur et créer une maison ouverte où chacun se sait le bienvenu. C'est pour cela que nous disposons de notre propre brasserie et que nous invitons régulièrement des écoles. Et nous accompagnons nos résidents chaque semaine à l'église, ici sur la place.»

Envie de découvrir d'autres expériences?

Rendez-vous sur notre page de blog pour connaître les expériences d'autres entrepreneurs.
Envie d'en savoir plus sur De Vierde Wand?
Visitez leur site Internet.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Blog: Samen Ouder: gérer une entreprise de soins de santé en pratique

Blog: Samen Ouder: gérer une entreprise de soins de santé en pratique

Samen Ouder est un groupement de 4 maisons de repos et de soins. Leur vision? Travailler dans les soins aux personnes âgées, c’est aussi entreprendre: il faut collaborer, regarder vers l’avenir et rechercher de nouvelles solutions.
Blog: De Kade : entreprendre de manière socialement responsable ... et créative !

Blog: De Kade : entreprendre de manière socialement responsable ... et créative !

Gérer un organisme de soins comme on gère une entreprise ? Ce n'est pas évident. Mais l'ASBL brugeoise De Kade s'y est attaquée de manière créative. Et KBC l'y aide.
Qu'est-ce que la gestion électronique des mandats?

Qu'est-ce que la gestion électronique des mandats?

Gérer les mandats pour les comptes de votre organisation? Faites-le en ligne grâce à la Gestion électronique des mandats. C'est rapide, facile et sûr!
Que fait KBC pour le secteur associatif et les administrations locales ?

Que fait KBC pour le secteur associatif et les administrations locales ?

Vous vous occupez d'une organisation active dans le secteur associatif ou d'une administration locale ? En sa qualité de spécialiste du secteur, KBC se propose de vous aider pour tout ce qui concerne vos affaires bancaires et vos assurances.