Blog : Quand les foodtrucks investissent les réseaux sociaux

Belinda van der Slot vous livre 11 conseils pour faire saliver vos followers sur Instagram

Blog : Quand les foodtrucks investissent les réseaux sociaux

Belinda van der Slot vous livre 11 conseils pour faire saliver vos followers sur Instagram

Surfer sur la vague des réseaux sociaux quand on est "foodtrucker", ça soulève pas mal de questions. Quels canaux choisir ? Quel contenu publier ? À quelle fréquence poster une publication ? Qui de mieux pour répondre à ces interrogations que The Food Convoy ? Leur site Web (une mine d’or pour tout gérant de foodtruck) vous sert sur un plateau les raisons de rejoindre Instagram. Sans oublier les principes de base, pour des photos alléchantes de vos plats.

Pourquoi Instagram ?

À l’inverse des autres plateformes sociales, Instagram vous offre la possibilité de retoucher vos photos. Vous avez par exemple un foodtruck au look moderne ? Mettez-le en évidence avec un filtre qui va renforcer les couleurs, pour plus d’impact. C’est également une façon de véhiculer votre identité visuelle. Avec une meilleure idée de votre camion en tête, vos followers se sentent plus impliqués.   De plus, d’un point de vue statistique, Instagram atteint des sommets. Outre Facebook, c’est là que les gens passent le plus de temps. Par ailleurs, le taux d’engagement sur Instagram est bien souvent supérieur à celui de Facebook. Les entreprises sont pourtant encore peu nombreuses à s’exposer sur ce média. Il y a donc une place à se faire.

La photographie, ça n’a rien de compliqué

  • Prendre de bonnes photos est une question d’entraînement. D’ailleurs, la photographie n’a rien de compliqué. Les conseils qui suivent devraient vous aider à rendre vos photos de nourriture rapidement plus professionnelles.
  • Utilisez la lumière naturelle. La lumière du jour donnera un rendu naturel à vos plats. À l’inverse, la lumière artificielle entraînera des contrastes plus sombres et plus prononcés. Résultat : la fraîcheur de vos plats pourrait en pâtir, la faute aux couleurs trop peu plausibles.
  • Veillez à la propreté. En photo, on remarque vite toutes les petites tâches et autres défauts. Des couverts, assiettes et verres étincelants ne sont pas du luxe.
  • Soignez la garniture. Nul doute que votre plat aura l’air encore plus appétissant si vous y mettez une touche finale. Petite astuce : badigeonnez les fruits et légumes d’un peu d’eau ou d’huile, ils n’en paraîtront que plus frais.
  • Mettez de la couleur. La photographie culinaire exige un contraste de couleurs, dans la nourriture elle-même, et/ou à l’arrière-plan. Ces couleurs renforcent mutuellement leur panache, pour des plats encore plus appétissants. Essayez ces associations de couleurs : vert/rouge, vert/mauve, ou encore bleu/orange.
  • Pensez l’assiette. Plus douces au regard, les assiettes rondes sont généralement à privilégier. Blanches de préférence, pour apporter encore plus de relief aux couleurs de votre plat. Enfin, ne surchargez pas l’assiette. Simplicité rime avec sérénité. En plus, le rendu sera joliment contrasté.
  • Essayez différents angles. Tout comme nous, les plats ont aussi leur meilleur profil. Cherchez donc le meilleur angle pour vos photos. Testez également la bonne distance.

 

  • Less is more. Pas besoin de chichis autour de votre plat : ils ne feraient qu’en détourner l’attention.
  • Faites preuve de rapidité. Immortalisez vos chefs-d’œuvre culinaires tant qu’ils sont chauds, car froids, ils virent rapidement au terne.
  • Racontez une histoire. Ne vous cantonnez pas au produit fini, photographiez également la préparation. De temps en temps, montrez quelques éléments de votre panoplie culinaire (couteaux, planches à découper, poêles). Seuls, ou avec la main qui va de pair, de quoi rendre vos photos plus personnelles et atteindre plus de personnes.
  • Retouchez vos photos. Jouez sur les contrastes, les couleurs et les rendus. Instagram vous offre tous les outils nécessaires, mais aussi des programmes gratuits et très pratiques comme GIMP.
  • Investissez dans un trépied et un bon appareil photo. Avec un trépied, votre travail sera bien plus rigoureux. Il va de soi que l’on ne peut obtenir des résultats professionnels qu’avec un appareil digne de ce nom. Oubliez donc le capteur photo de votre smartphone, aussi puissant soit-il.

 

De l’usage des réseaux sociaux

Quiconque veut tirer profit des réseaux sociaux se doit de mettre au point une stratégie bien ficelée. Déterminez votre public cible et adaptez votre contenu à ses attentes. Inutile de poster plus que deux à trois fois par semaine. Sans quoi, vos followers pourraient bien cataloguer vos publications de spam. Autre point important : publiez vos photos et autres interventions savamment choisies sur Instagram uniquement. Vos fans ressentiront ainsi le lien spécial qui vous unit et vous obtiendrez plus de fans grâce à l’exclusivité. Enfin, répondre régulièrement aux commentaires est essentiel.

Vous voulez en savoir plus sur l’utilisation des réseaux sociaux ? Rendez-vous sur le blog de The Food Convoy (en néerlandais) pour découvrir les 11 clés de la fidélisation 2.0. Dans tous les cas, prenez du plaisir et continuez à utiliser Instagram car vous savez ce qu’on dit : une photo vaut plus que mille mots.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non