Blog : de père en fils

Wouter Desmet a repris une partie de l'élevage de son père. Comment se déroule la reprise en pratique ? Wouter témoigne.

Blog : de père en fils

Wouter Desmet a repris une partie de l'élevage de son père. Comment se déroule la reprise en pratique ? Wouter témoigne.

Wouter Desmet (24) a grandi à Kruishoutem, où, dès son plus jeune âge, il sillonnait l'exploitation agricole de son père sur son petit vélo. Enfant, Wouter était déjà fasciné par les animaux de la ferme. Il ne faisait donc aucun doute qu'il succèderait à son père dans l'entreprise d'élevage de vaches laitières. Il y a quelques mois, il a enfin franchi le pas : Wouter a repris la moitié de la moyenne entreprise d'élevage de vaches laitières de son père.

Comment assurer la pérennité de l'entreprise ?

Lorsque le père de Wouter commença à douter de sa capacité à tout gérer seul jusqu'à sa pension, père et fils évoquèrent l'avenir de l'entreprise. Comment assurer la pérennité de l'entreprise ? Qui se chargerait d'assurer la croissance de l'entreprise et se soucierait de sa viabilité ? Très rapidement, il s'est avéré que Desmet père ne devait pas chercher bien loin …

Mais… comment s'y prendre en tant que « fils de » ?

Bedrijf overnemen vader op zoon

Pendant sa jeunesse, Wouter travaillait dans l'exploitation agricole de son père, en qualité d'aidant indépendant (lien vers l'article « aidants indépendants »). L'idée de devenir « agriculteur » lui plaisait bien et c'est pourquoi il décida d'assister son père dans l'exploitation de l'entreprise.

Wouter et son père s'adressèrent à KBC pour demander conseil. En outre, ils ont également pu bénéficier des conseils avisés de SBB et d'un consultant externe. Tous les conseils concernant la forme juridique de l'entreprise allaient dans la même direction : une « co-exploitation » sous la forme d'une société sans personnalité juridique. Cette solution s'avéra être la plus flexible dans l'optique d'une succession. En effet, la famille Desmet compte un deuxième fils, qui ne travaille pas dans l'entreprise, et  Desmet père veut traiter ses deux fils sur un pied d'égalité.

Lorsque le travail est une passion …

Bedrijf overnemen vader op zoon

Wouter travaille sept jours sur sept et ne prend jamais de vacances. Il n'en ressent pas le besoin car il aime travailler à la ferme. Avec son père, il soigne les animaux, traie, nourrit les vaches et nettoie les étables. Son père se charge de l'administration, à la grande satisfaction de Wouter. « Mon père m'informe de l'état des finances et des actualités. Je préfère m'occuper des étables plutôt que de m'intéresser aux nouveautés dans notre secteur. Heureusement, mon père s'en charge très bien », dit Wouter. À l'heure actuelle, l'exploitation compte 135 bêtes, dont 75 vaches qui donnent du lait, et produit 620.000 litres de lait par an. Une production impressionnante.

Dans le secteur agricole, il y a plus de gens qui arrêtent que de gens qui débutent

« Il n'y a pas vraiment beaucoup de starters  dans le secteur agricole », dit Wouter. « Le désintérêt provient de la réglementation, qui devient sans cesse plus stricte, comme, par exemple, les règles environnementales dans le cadre des « zones de protection spéciale ». Beaucoup d'agriculteurs refusent de consentir les investissements que cela requiert et préfèrent jeter l'éponge. L'entreprise familiale Desmet se situe heureusement en-dehors de ces zones, mais père et fils savent que dans l'agriculture, il faut continuellement investir pour survivre. 

Vous voulez découvrir plus d'expériences ?

Pour découvrir les autres expériences des entrepreneurs, rendez-vous sur notre page de blog.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

J'envisage de reprendre une affaire : où trouver les informations juridiques, fiscales et financières indispensables ?

J'envisage de reprendre une affaire : où trouver les informations juridiques, fiscales et financières indispensables ?

Vous envisagez de reprendre une société, mais les questions se bousculent dans votre esprit ? C'est normal. Sachez que vous n'êtes pas seul : KBC propose aux entrepreneurs (débutants) de recourir gratuitement à un vaste réseau d'experts juridiques, financiers et fiscaux qui, forts de leur expérience et de leur savoir-faire, sauront vous fournir un avis sur mesure. Pour vous permettre d'entamer - ou non - le processus de reprise correctement et en toute confiance.
Je projette de reprendre une entreprise existante. Par où commencer ?

Je projette de reprendre une entreprise existante. Par où commencer ?

Michiel Verhamme
«1 à 5 ans.» C'est le temps qu'il faut pour conclure une transaction de reprise. Vous vous en doutez, une bonne préparation et des connaissances adéquates ne manqueront pas de faciliter le processus. Pensez donc à faire intervenir des professionnels pour éviter tout risque de mauvaise surprise. Vous envisagez de reprendre une entreprise, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous en saurez plus à ce sujet dans les paragraphes qui suivent.
Combien vaut mon entreprise?

Combien vaut mon entreprise?

Vous êtes sur le point de reprendre une entreprise, mais vous ne savez pas combien elle vaut? Aucune méthode ne permet de déterminer la valeur d'une entreprise avec une précision parfaite. Il ne s'agit en effet pas seulement de simples chiffres. Il faut par exemple aussi tenir compte du savoir-faire du personnel et des perspectives du secteur. Cet article présente un bref aperçu des techniques d'évaluation courantes.
Comment formuler un contrat de reprise ?

Comment formuler un contrat de reprise ?

Pour bon nombre de candidats à la reprise, la rédaction d'un contrat de reprise n'est pas une tâche aisée. Que doit exactement mentionner ce document? Un contrat de reprise contient les mêmes éléments qu'un contrat ordinaire, mais aussi diverses clauses spécifiques, notamment concernant la détermination du prix ou les déclarations et garanties du vendeur.