Blog : Du bon usage des e-mails

L'e-mail est un outil précieux pour l'entrepreneur. Bart Keppens, véritable spécialiste de la question, vous propose quelques conseils en or.

Blog : Du bon usage des e-mails

L'e-mail est un outil précieux pour l'entrepreneur. Bart Keppens, véritable spécialiste de la question, vous propose quelques conseils en or.

Malgré l'essor rapide des plateformes de réseaux sociaux (Twitter, Snapchat, Facebook, WhatsApp, etc.), l'e-mail demeure une des valeurs sûres de la communication. Au niveau mondial, environ 4 milliards de comptes ont été créés et chaque jour, ceux-ci échangent 200 milliards de messages. D'ailleurs, plus de 90 % des utilisateurs consulte (attend) chaque jour ses nouveaux messages. Par conséquent, la quasi-totalité des entreprises utilise l'e-mail pour communiquer avec ses clients. Mais comment les entrepreneurs peuvent-ils exploiter au mieux ce mode de communication avec les clients ?

Du marketing par e-mail ?

E-mail marketing

Les études ont montré que le marketing par e-mail constitue une des manières les plus efficaces de renforcer les liens avec les clients. Selon Karel Byloos, expert en matière d'e-mail auprès des Pages d'Or, l'envoi régulier de courriels permet à une entreprise de rester « top-of-mind », soit celle à laquelle on pense toujours en premier. Dans son livre « Een digitaal marketingplan in 100 dagen » (un plan marketing numérique en 100 jours), Bert Van Wassenhove conclut qu'il faut intégrer l'e-mail dans son plan marketing. Kurt Goossens, auteur de l'ouvrage « Online met je zaak » est persuadé que le marketing par e-mail représente un moyen idéal pour amener les visiteurs vers votre site web. Cette méthode présente l'avantage de ne pas nécessiter d'investissement conséquent ou de formations.  

Attention aux pièges …

Avant de commencer à récolter des adresses et à envoyer des lettres d'information, il convient de réfléchir aux défis que pose le marketing par e-mail. Le fait que l'envoi d'e-mails ne coûte pas cher ne signifie pas nécessairement qu'il faut en envoyer des dizaines chaque jour à tous ses contacts. Les consommateurs se sentent rapidement agacés si vous les bombardez d'informations qu'ils n'ont pas demandées. Ils n'aiment pas avoir l'impression que l'on bafoue leur vie privée.

Ne devenez pas un spammer

Geen spam

N'achetez jamais des adresses e-mail dans le but d'attirer de nouveaux clients. Les personnes présentes sur ces listes n'ont pas demandé de recevoir vos messages. Un message non sollicité de votre part peut vous donner une image négative. Souvent, les personnes présentes sur ces listes reçoivent déjà un grand nombre de messages  d'autres entreprises, et par conséquent, vos messages passeront souvent inaperçu. Une partie des adresses achetées peut même être totalement datée et concerner des adresses qui ne sont plus utilisées. De plus, vous risquez de vous retrouver sur la liste noire des « spammers ». Une situation à éviter à tout prix.

Comment alors obtenir des adresses e-mail dignes d'intérêt ?

La manière la plus simple d'obtenir des adresses e-mail intéressantes consiste à les recueillir soi-même. Vous disposez d'une boutique en ligne ? Demandez aux clients d'indiquer leur adresse e-mail. Un grand nombre de magasins physiques obtiennent les adresses e-mail des clients tout simplement en les demandant. Vous pouvez les obtenir en présentant un carton/flyer à la caisse, ou lors de la création de la carte de fidélité.

CONSEIL : si vous demandez seulement les coordonnées des clients dans le cadre d'un concours, vous n'avez pas le droit de leur envoyer des e-mails réguliers. Veillez donc bien à préciser l'usage exact des coordonnées ainsi récoltées. Veillez aussi à bien tenir votre promesse et à ne pas céder les données à autrui.

Facilitez au maximum l'accès à l'inscription à la lettre d'informations. Idéalement, il faut prévoir un formulaire à remplir en ligne (sur votre site web ou sur une tablette prévue à cet effet dans le magasin). De cette manière, les données sont immédiatement disponibles au format numérique et vous ne devrez plus déchiffrer des écritures manuscrites.

Des e-mails taillés sur mesure pour vos clients

E-mails naar klanten

Tous les clients n'ont pas les mêmes attentes. Par conséquent, il faut essayer de tenir compte des différences. N'envoyez pas le même message à tous vos clients. Les grandes entreprises disposent de clients e-mail qui envoient des e-mails créés sur mesure pour les clients. Naturellement, pour une PME, cette technique semble difficilement réalisable, mais vous pouvez, par exemple, scinder vos clients en différents groupes et décider ensuite du groupe à privilégier pour l'envoi de certains e-mails. Une étude réalisée par des spécialistes des Pages d'Or a démontré qu'un e-mail bien segmenté s'avérait 15 % plus efficace.

Court et concis, les clés du succès !

La qualité des messages revêt une importance capitale. Si votre lettre d'informations contient trop d'informations, les clients vont se lasser. Une règle d'or à respecter est celle qui préconise une information par message. Avec cette technique vous pouvez présenter une belle photo, suivie d'un texte court et d'un bouton « call to action » très clair ou d'un bon promotionnel à imprimer. 

À quelle fréquence faut-il envoyer des e-mails aux clients ?

Il faut également tenir compte de la fréquence à laquelle vous envoyez des messages. N'exagérez pas, les clients n'apprécient pas de recevoir trop d'e-mails. Ne gardez pas non plus le silence trop longtemps, car sinon vos clients vous oublieront. Souvent, une fréquence d'un e-mail par mois est considérée comme idéale.

Plutôt le matin, le midi ou le soir ?

Nombre d'études ont démontré que le mardi après-midi est le moment le plus propice de la semaine pour envoyer des courriels. Vous pouvez cependant tester par vous-même en envoyant quelques e-mails à des moments différents. Après un certain temps, vous constaterez assez naturellement quels créneaux horaires conviennent le mieux à vos clients. 

Trouvez un titre accrocheur

Étant donné que de nos jours, nous recevons des quantités incalculables d'e-mails, il convient de réfléchir soigneusement au titre de votre message. En effet, un consommateur décide en moins de 10 secondes s'il va lire votre e-mail, l'ignorer ou le supprimer. Essayez d'aller à l'essentiel et de vous démarquer. Une pointe d'humour ne peut pas non plus faire de tort. 

Et n’oubliez pas :

E-mail marketing

Chaque e-mail que vous envoyez à vos clients doit contenir une série d'éléments obligatoires. Ainsi, le destinataire doit pouvoir se désinscrire facilement et le responsable de l'information (votre entreprise) doit être mentionné clairement. 

« Nurturing » et « drip marketing »

Les nouveaux logiciels vous permettent de faire tout doucement « monter la pression » chez les clients en envoyant des actualités pertinentes et des informations sur votre entreprise. Et ce, sans mettre vos produits trop en avant. Cette méthode de travail suscite la confiance et vous donne une certaine forme d'autorité. Cette technique s'appelle « nurturing » et se pratique par le biais de ce que l'on appelle le « drip marketing ». Vous rédigez tous les messages en même temps et le logiciel se charge de faire parvenir les e-mails au bon moment aux clients, en fonction des échéances que vous avez déterminées.

Plus d'infos ?

En novembre 2014, nous avons créé TripleTwin avec le soutien de Start it @KBC. TripleTwin a pour mission d'aider les PME en leur fournissant des services qui mettent le client au cœur de tout. Vous voulez recevoir plus d'astuces ? Inscrivez-vous alors à notre lettre d'informations. Pendant 10 semaines, vous recevrez  1 conseil en or par semaine dans votre boîte de réception. Après cela, vous serez devenu(e) un expert indépendant ! Ou alors, vous pouvez lire quelque expériences intéressantes d'autres entrepreneurs (débutants) sur la page de blogs de KBC.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Blog : KBC lance la campagne « Pop-up Webshop »

Blog : KBC lance la campagne « Pop-up Webshop »

Avoir son propre webshop, sa propre boutique en ligne. Nombreux sont ceux qui en rêvent, et pourtant, 78 % des entrepreneurs indépendants de notre pays n'ont pas encore franchi le pas du « e-commerce » (le commerce en ligne). Et ce, alors que 6,7 millions de belges ont fait des achats sur Internet l'année dernière. La tendance ne se dément pas : faire ses achats en ligne est entré dans les mœurs. Il est donc grand temps pour les entrepreneurs locaux de se lancer dans le commerce électronique. Et KBC veut vous y aider !
Démarrer un webshop en 10 étapes

Démarrer un webshop en 10 étapes

Suivez cette procédure pratique et nos conseils pratiques pour faire de votre webshop un véritable succès.
Comment sécuriser votre webshop?

Comment sécuriser votre webshop?

Priorité à la sécurité, dans l’e-commerce aussi. Une protection efficace pour vous et pour vos clients.
Créer sa propre boutique en ligne ?

Créer sa propre boutique en ligne ?

Dire que les achats en ligne ont le vent en poupe revient à enfoncer une porte ouverte. Il est évident qu'à l'ère du numérique, les clients continuent simplement leurs achats après les heures d'ouverture. Ils veulent pouvoir aller dans leur magasin favori à tout moment de la journée, via tous les canaux possibles. Mais comment entrer vous aussi dans ce monde numérique ? Comment mettre votre entreprise en ligne ? Ou comment lancer une boutique virtuelle ?