Décès

Régler correctement et simplement vos aspects financiers

Décès

Régler correctement et simplement vos aspects financiers

Le décès d’un proche est toujours un moment difficile dans notre vie. C’est pourquoi KBC souhaite vous aider à régler les nombreuses formalités et répondre à vos questions. Vous souhaitez protéger dès à présent vos proches après votre décès? Nous pouvons réfléchir ensemble à tout ce que vous pouvez prévoir afin d’éviter certains désagréments à vos proches. De plus, nous veillons au transfert de votre patrimoine, dans un cadre légal, comme vous le souhaitez.

KBC vous aide

Chez KBC, lors du décès d'un proche, vous pouvez compter sur l'aide de toute une équipe Successions.
Dès que nous prenons connaissance d’un décès, nous entamons une série de formalités administratives. Nous vous fournissons des informations utiles et veillons à ce que les questions bancaires et d'assurances chez KBC soient traitées correctement. 

Que faire en cas de décès?

Que faire en cas de décès?

Vous avez perdu un membre de votre famille? En tant que proche parent, vous devez accomplir un certain nombre de formalités administratives. Certaines sont urgentes, d’autres le sont moins. Vous ne savez pas par où commencer? Nous avons prévu une checklist pour vous aider à vous y retrouver.

Signaler le décès

Pour gérer la transmission des avoirs bancaires après un décès, vous devez commencer par signaler le décès via notre site Internet. Nous vous indiquons alors ce que vous devrez régler au cours des différentes étapes.

Enregistrez-vous en tant qu’ayant droit

Pour pouvoir être ajouté au dossier de succession au titre d'héritier potentiel, vous devez vous enregistrer en tant qu’ayant droit. Vous pouvez vous enregistrer en ligne mais également enregistrer d'autres ayants droit.

Comment poursuivre le paiement des factures?

Pour préserver les droits des héritiers, la loi oblige KBC à bloquer temporairement les comptes et les coffres du défunt ainsi que de son conjoint. Ce blocage se fait directement après l’annonce du décès.
En tant qu'héritier, vous pouvez continuer à payer les factures

  • au moyen d’une facilité financière si vous pouvez y prétendre
    Un montant limité des avoirs peut être mis à disposition du conjoint ou cohabitant légal survivant sur un compte non bloqué pour faire les courses et effectuer d'autres paiements
  • au moyen des revenus ultérieurs se trouvant sur un compte non bloqué
  • au moyen de vos avoirs personnels

Vous pouvez payer certaines factures au moyen des comptes bloqués, si leur solde est suffisant.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non