Comment préserver vos héritiers?

Comment préserver vos héritiers?

Avez-vous déjà songé à la situation financière dans laquelle se retrouveraient vos héritiers si vous veniez à décéder? S'y attarder un moment peut se révéler utile. En effet, vous pouvez, dès à présent, prendre certaines mesures pour leur éviter des difficultés financières.

Une aide financière pour vos héritiers

L'Assurance décès protège votre famille des conséquences financières en cas de décès à la suite d'un accident ou d'une maladie. Cette assurance peut prévoir le paiement d'un capital qui permettra à votre famille de continuer à payer les frais fixes et les droits de succession. Vous déterminez le montant (12.500 euros au minimum) et désignez vos bénéficiaires.

L' Assurance compte est une assurance avantageuse prévoyant le versement d'une indemnité en cas d'invalidité permanente ou en cas de décès à la suite d'un accident. Vous pouvez désigner une ou plusieurs personnes comme bénéficiaire.

Assurez le paiement de vos frais de funérailles

Une Assurance obsèques vous évite tout souci financier : KBC paie directement la facture des funérailles à l'entrepreneur des pompes funèbres. Vous déterminez le montant assuré (min. 4.000 euros et max. 10.000 euros), que vous pouvez même faire indexer. Le montant assuré suivra ainsi l'évolution des frais de funérailles. Mais que se passe-t-il s'il reste encore de l'argent après le paiement de tous les frais ? Dans ce cas, le solde reviendra à vos héritiers.

Assurez le remboursement de vos prêts et crédits suite à votre décès

Assurance dans le cadre d'un prêt personnel

Lorsque vous contractez un prêt personnel (prêt à tempérament), KBC vous recommande de souscrire une Assurance Protection financière Prêt à tempérament. Cette assurance veille à ce que votre partenaire et vos enfants n'aient plus à rembourser le prêt si vous veniez à décéder. L'assureur se charge du remboursement intégral du solde restant dû, c’est-à-dire les amortissements en capital et les intérêts qui n’ont pas encore été remboursés. En outre, vous êtes automatiquement assuré en cas d'incapacité de travail (à partir d'au moins 90 jours consécutifs d'incapacité totale de travail).

Assurance dans le cadre d'un crédit logement

Au moment de contracter un crédit logement, vous pouvez vous prémunir contre un décès soudain en souscrivant une assurance solde d'emprunt. En cas de décès, la compagnie d’assurances se charge alors de rembourser tout ou partie du solde restant dû à l'institution financière.

Si vous contractez un crédit logement à la fois à votre nom et à celui de votre partenaire, nous vous conseillons de prévoir tous deux une assurance solde d'emprunt pour l'intégralité du montant emprunté. En effet, si l’un de vous venait à décéder, le partenaire survivant serait totalement libéré de la charge du crédit et de tout remboursement ultérieur.

Allégez la charge des droits de succession de vos héritiers

Vous ne souhaitez probablement pas que votre patrimoine, constitué au fil des ans, soit amputé d’une partie non-négligeable pour financer les droits de succession. Souscrire une assurance vie, sous la forme d'une assurance-épargne ou placement, peut dans ce cas constituer une solution. Une assurance vie permet en effet de faire de la planification patrimoniale et successorale en toute simplicité.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non