Comment puis-je combiner travail et études?

Comment puis-je combiner travail et études?

Beaucoup de jeunes combinent leurs études supérieures et un job à temps partiel. Cela requiert de leur part une très bonne organisation ainsi que de la persévérance. Comment faire et, surtout, quelles sont les différentes options possibles?

Possibilités et statuts

Travail des étudiants

Pourquoi ne pas gagner un peu d'argent le week-end ou pendant les vacances pour payer vos études? Un contrat de travail pour étudiant jobiste permet de prester au maximum 50 jours par an, mais uniquement le week-end et pendant les vacances. Un étudiant jobiste ne paie pas de cotisations O.N.S.S., seulement une cotisation de solidarité. 

Statut d'étudiant travailleur

Comment puis-je combiner travail et études

Vous voudriez travailler au moins 80 heures par mois en tant que salarié ou indépendant? Vous pouvez alors demander le statut d'étudiant travailleur. Sous certaines conditions, vous pouvez même le faire si vous êtes encore à la recherche d'un job et que vous êtes bénéficiaire d'une assistance sociale. Ce statut vous permet de travailler un nombre illimité de jours en échange du paiement de cotisations O.N.S.S.

Il vous donne droit à quelques régimes flexibles. Prenons un exemple: vous devez faire un travail de groupe dans le cadre d'un cours. Vous pouvez recevoir un travail individuel à la place. 

Statuts d'étudiant entrepreneur et de candidat entrepreneur

Envie d'entrer petit à petit dans l'entreprise familiale pendant que vous perfectionnez vos connaissances? Ou de créer votre propre affaire? Pour les étudiants ayant l'esprit d'entreprise, il existe les statuts d'étudiant entrepreneur et de candidat entrepreneur. Passez dans un guichet d'entreprises près de chez vous.

Avant d'aller plus loin dans les démarches, mieux vaut vérifier si vous conservez le droit aux allocations familiales. En effet, les étudiants de 18 à 26 ans perdent ce droit s'ils prestent trop d'heures de travail. 

Travail et études à temps partiel: 3 formes

En tant qu'étudiant travailleur, vous pouvez suivre la formation de votre choix dans le cadre d'un trajet bien défini. Mais la question-clé est la suivante: combien de temps êtes-vous prêt à consacrer à votre formation? Quelles sont les possibilités dans votre situation? Dans le cadre des études à temps partiel, nous distinguons en général 3 sortes de contrats.

Contrat de diplôme

Vous vous inscrivez à une formation déterminée, mais pour moins de crédits. Comment un contrat de diplôme fonctionne-t-il exactement? Vous définissez le rythme auquel vous décrochez votre diplôme. Vous répartissez ainsi la durée de vos études. Attention: pour conserver votre droit aux allocations familiales, vous devez vous inscrire pour au moins 27 crédits. Vous pouvez toutefois avoir droit à une allocation d'études.

Aujourd'hui, ce système est le plus choisi parmi les étudiants travailleurs. Saviez-vous qu'il vous permet aussi de suivre un programme de transition et un post-graduat?

Contrat de crédit

Vous pouvez également faire des études à temps partiel grâce au contrat de crédit. Vous suivez les branches qui vous intéressent le plus. Si vous réussissez les examens pour ces branches, vous recevez une attestation de crédit valable pendant 5 ans. Vous ne pourrez prétendre à une allocation d'études mais vous aurez sans doute droit aux allocations familiales. Attention: ce contrat ne vous permet pas d'obtenir un diplôme. 

Contrat d'examen

Vous préférez ne pas suivre les cours, seulement passer les examens? C'est aussi possible. En optant pour un contrat d'examen, vous pouvez obtenir aussi bien des attestations de crédit qu'un diplôme. L'établissement scolaire concerné détermine lui-même quelles branches entrent en ligne de compte pour ce contrat. Comme pour un contrat de crédit, vous n'aurez pas droit à une allocation d'études mais il se peut que vous ayez droit aux allocations familiales.

Pour le savoir, rendez-vous au service d'études de l'établissement en question. Certaines formalités peuvent différer et le trajet choisi est lié au crédit d'apprentissage. Informez-vous quant aux possibilités: en général, les établissements scolaires sont habitués à de telles situations.

Emprunter de l'argent pour vos études

En tant qu'étudiant travailleur, vous n'êtes pas seul face à cette situation. KBC vous aide déjà en vous conseillant sur les frais à prendre en compte. Vous voulez un conseil financier plus concret? KBC vous met aussi sur la bonne voie. Rendez-vous dans l'agence bancaire KBC de votre quartier pour vous informer sur les possibilités de financement. Vous pourrez ainsi commencer vos études supérieures l'esprit tranquille.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non