Pas de job d'étudiant sans compte à vue

Pas de job d'étudiant sans compte à vue

Vous projetez de travailler comme étudiant? Dans ce cas, mieux vaut ouvrir d'emblée un compte à vue, car l'argent que vous allez gagner devra être versé par virement bancaire. Votre employeur vous en demandera le numéro dès la négociation du contrat.

Découvrez ici à quoi vous devez faire attention lorsque vous travaillez comme étudiant, et quelles responsabilités financières cela implique.

Job d'étudiant: les conditions

Si vous voulez travailler comme étudiant, tenez compte des règles suivantes: 

À partir de seize ans

Si vous suivez l'enseignement de plein exercice, vous pouvez prendre un job d'étudiant à partir de vos seize ans. Ou à partir de votre quinzième anniversaire si vous avez à ce moment déjà terminé les deux premières années de l'école secondaire. Dans le cas d'études à temps partiel, des conditions additionnelles s'appliquent. Vous ne pouvez par exemple pas travailler simultanément comme étudiant jobiste et sous un contrat de stage ou de travail à temps partiel. 

Cinquante jours de cotisations sociales réduites

En tant qu'étudiant jobiste, vous avez droit à cinquante jours de cotisations sociales réduites (2,71% de votre salaire brut). Vous pouvez travailler davantage, mais vous paierez alors les cotisations normales (13,07%) à partir du 51e jour, ce qui signifie qu'il vous restera en fin de compte moins de votre salaire. 

 

Période flexible

Alors qu'autrefois, le travail d'étudiant était limité à certaines périodes, vous pouvez depuis le 1er janvier 2012 choisir librement quand vous travaillez et combien de temps. Quant aux 50 jours de cotisations sociales réduites, vous pouvez les répartir à votre meilleure convenance sur une année complète. Attention: si vous voulez pouvoir bénéficier des allocations familiales, vous ne pouvez travailler que 240 heures par trimestre au maximum. En été, vous pouvez travailler autant que vous le souhaitez, sauf durant les dernières vacances d'été de vos études. À ce moment, la règle des 240 heures s'applique également. 

Impôts ou non?

Selon vos revenus, votre travail d'étudiant sera imposé ou non. Si vous restez sous le plafond, vous ne devrez pas payer d'impôts. Ce plafond change chaque année et est renseigné sur le site Internet du SPF Finances. Attention: vous devrez toutefois compléter votre déclaration d'impôts, car il s'agit d'une obligation légale. 

Et vos parents? En fonction de ce que vous gagnez, vous serez ou non "fiscalement à charge". Les plafonds sont également indiqués sur le site Internet du SPF Finances. 

Et une fois vos études terminées?

Une fois vos études terminées, vous pourrez encore travailler une seule fois comme étudiant. Vous avez obtenu votre diplôme en juin? Dans ce cas, vous pouvez bénéficier des cotisations sociales réduites jusqu'au 30 septembre de la même année. 

Le compte à vue, une condition à tout job d'étudiant

Pas de job d'étudiant sans compte à vue. Car cet argent pour lequel vous avez travaillé dur, vous voulez bien évidemment pouvoir le dépenser. Un compte à vue vous offre la garantie que l'employeur pourra verser rapidement et aisément votre salaire. Astuce: optez pour le Compte Plus KBC gratuit. Le package inclut les avantages suivants:

  • Compte à vue avec une ou deux cartes bancaires
  • ­­­­Une carte bancaire gratuitement ornée d'une photo
  • Un contrôle aisé et surtout sûr de votre budget grâce à KBC Mobile

Vous n'avez pas encore 18 ans?

Si vous n'avez pas encore 18 ans, il n'est pas possible d'ouvrir un compte à vue de votre propre initiative. Mais qu'à cela ne tienne: vos parents étant vos représentants légaux, ils peuvent aisément s'acquitter à votre place des formalités d'ouverture. Une procuration vous permettra alors de gérer votre compte à vue. À partir de 18 ans, cette procuration sera automatiquement résiliée et vous pourrez gérer votre compte de manière autonome.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non