Que coûte une rénovation?

Que coûte une rénovation?

La rénovation et les transformations ont le vent en poupe. La pénurie de terrains à bâtir et le coût élevé des nouvelles constructions orientent de plus en plus souvent les propriétaires vers la transformation d’une habitation existante. Mais combien coûte une rénovation? Voici un aperçu des travaux possibles, avec leur coût, pour vous faire une meilleure idée du budget à prévoir.

Votre budget, un instrument indispensable

Le succès de votre projet de transformation repose sur une évaluation réaliste des frais. N’oubliez surtout pas, lorsque vous vous livrez à cet exercice, de tenir compte des impondérables. Un budget de rénovation réaliste envisage les différents scénarios possibles. Autre point important: attendez-vous à ce que les travaux durent plus longtemps que prévu. Cet aspect peut avoir un impact sur votre budget, par exemple si cela implique que vous devrez payer un loyer pendant quelques mois de plus avant de pouvoir vous installer dans votre habitation rénovée.

Le coût total

BPremière étape pour l’évaluation de votre budget de rénovation: notez tous les postes que vous allez rénover et indiquez leur coût approximatif. Tenez compte des circonstances imprévues auxquelles vous pourriez être confronté(e). Et aussi: mieux vaut vous attaquer aux bases dès maintenant, que réaliser de menus travaux d’embellissement que vous devrez de toute façon recommencer par la suite. L’investissement immédiat sera peut-être plus important, mais vous aurez l’esprit tranquille pour plusieurs années.

Voici un aperçu des principaux postes de frais potentiels, et quelques questions importantes qui détermineront votre budget.

Installation électrique

Si vous rénovez la totalité de votre installation électrique, pensez que les nombreuses saignées qu’il faudra pratiquer dans les murs nécessiteront beaucoup de matériel et, surtout, énormément de main-d’œuvre. Ces frais sont souvent sous-estimés, mais il faut savoir que même sans détails de domotique additionnels, le remplacement d’une installation électrique peut facilement se monter à 10.000 euros.

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez éventuellement opter pour un kit. Dans ce cas, le plan électrique sera dessiné pour vous et vous vous chargerez de son exécution. Quoi qu’il en soit, votre installation devra ensuite être inspectée par un organisme agréé, ce qui vous coûtera aux alentours de 200 euros.

Quelques questions à se poser:

  • L’installation électrique a-t-elle été contrôlée?
  • À quand remonte le tableau électrique?
  • L’installation est-elle suffisamment puissante compte tenu des normes actuelles? (Autrement dit: pouvez-vous utiliser en même temps la machine à laver, le four à micro-ondes et le lave-vaisselle?)
  • Allez-vous vous satisfaire d’une installation basique ou aimeriez-vous y ajouter quelques applications de domotique?
  • Y a-t-il assez de prises de courant dans chaque pièce?     

Installation sanitaire

Nous entendons par là les conduites d’eau et d’évacuation. Les remplacer implique des travaux de démolition. Tenez-en compte dans votre budget.  

Quelques questions à se poser:

  • Dans quel état se trouvent les conduites d’eau?
  • Sont-elles encore en cuivre?
  • Et l’évacuation vers les égouts? S’il faut la remplacer, vous devrez peut-être démolir des sols. 

Chauffage

Si l’habitation a déjà le chauffage central, il suffira peut-être de remplacer la chaudière. Pour une chaudière à condensation, au gaz ou au mazout, il faut compter entre 2.500 et 6.000 euros. Sans oublier la main-d’œuvre, bien entendu. Si vous combinez cette installation à de l’énergie renouvelable, l’investissement initial sera peut-être plus important, mais vous le récupérerez rapidement grâce à l’économie que vous réaliserez sur votre facture d’énergie. Et si vous envisagez d’installer une pompe à chaleur, sachez qu’il est essentiel que l’enveloppe du bâtiment soit parfaitement isolée.

Quelques questions à se poser:

  • S’agit-il d’une installation récente ou d’une chaudière ancienne?
  • Les radiateurs suffisent-ils à chauffer les pièces?
  • Le chauffage est-il prévu dans toutes les pièces que vous voulez utiliser ou faudra-t-il poser de nouvelles conduites?
  • Quelle source d’énergie voulez-vous utiliser? L’habitation est-elle par exemple raccordée au réseau de distribution de gaz naturel?
  • Voulez-vous utiliser de l’énergie renouvelable?

Châssis

Lorsqu’une maison est ancienne, les fenêtres ont souvent besoin d’être remplacées d’urgence. Des menuiseries permettant une bonne isolation sont essentielles pour l’isolation de l’enveloppe du bâtiment. L’isolation est à une maison ce qu’une veste est pour nous: on peut donc comparer une maison aux fenêtres mal isolées à une veste trouée. La valeur d’isolation totale s’en ressent inévitablement.

Quelques questions à se poser:

  • L’habitation est-elle déjà équipée de double vitrage?
  • Les menuiseries sont-elles en bon état ou faut-il les remplacer également?
  • Y a-t-il beaucoup de fenêtres?
  • Souhaitez-vous que le vitrage offre aussi une isolation acoustique spécifique?
  • Quel matériau choisirez-vous pour vos menuiseries: bois, aluminium, PVC?

Toiture

La nouvelle norme minimale d’isolation des toitures est entrée en vigueur le 1er janvier 2015. Le gouvernement flamand vise ainsi à faire en sorte que tous les toits de Flandre soient isolés d’ici à 2020. Isoler votre toiture ne représente pas un coût important, et c’est un investissement qui se récupère très rapidement. Généralement, vous l’aurez récupéré au bout d’environ deux ans par le biais de l’économie réalisée sur le chauffage.

Faut-il rénover toute la construction de toiture? Si oui, les frais se monteront rapidement à 200 euros par mètre carré.

Quelques questions à se poser:

  • Votre toit est-il encore en bon état?
  • Y a-t-il une sous-toiture?
  • La charpente est-elle encore en bon état?
  • Votre toit est-il isolé?
  • Envisagez-vous d’utiliser l’espace mansardé comme pièce habitable?

Murs

Vos murs sont en mauvais état? Mieux vaut alors les replâtrer. Tablez sur environ 25 euros par mètre carré.

Quelques questions à se poser:

  • Dans quel état se trouvent les murs?
  • Le plâtre se détache-t-il?
  • Voulez-vous replâtrer ou préférez-vous par exemple laisser la brique à nu?

Finitions

Ce poste de frais est souvent «oublié». Et il serait évidemment dommage, après toutes ces rénovations, de ne plus avoir les moyens de réaliser les finitions. Prévoyez donc un budget pour les dépenses importantes comme la cuisine ou les meubles de salle de bain, mais pensez aussi à la peinture, aux interrupteurs, à l’éclairage, aux rideaux, etc. Renseignez-vous à l’avance sur les prix: le coût total des finitions sera toujours plus élevé que vous ne l’aviez imaginé.

Quelques questions à se poser:

  • Voulez-vous une cuisine sur mesure ou allez-vous combiner des éléments standard?
  • Votre salle de bain doit-elle être à la pointe de la technologie et du design, ou vous contenterez-vous d’une installation basique?
  • Avez-vous des goûts sophistiqués, ou préférez-vous la simplicité?
  • La finition doit-elle être complète, ou s’agit-il d’un projet à long terme?

Un investissement judicieux

Lorsque vous additionnerez tous ces frais, vous obtiendrez sans doute une facture colossale. Sans compter qu’il est conseillé de prévoir une marge d’environ 15%. Cela signifie que le montant total que vous viendrez de calculer ne pourra représenter que 85% de votre capacité financière maximale. Vous hésitez sur vos moyens financiers? Voyez avec votre banque si vous pourriez emprunter pour vos rénovations.

Dans votre calcul, tenez aussi compte du fait que vous pourriez avoir droit à certaines primes qui pourront alléger votre charge financière. Quoi qu’il en soit, rénover une maison est une opération intéressante. Votre bien prend de la valeur, vous y gagnez en confort, votre facture d’énergie diminue... Voyez donc votre projet de rénovation comme un investissement à long terme, et ne vous focalisez pas sur son montant total.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non