Les bourses européennes en hausse, malgré l’avancée de Marine Le Pen

21.02.2017

Les bourses européennes en hausse, malgré l’avancée de Marine Le Pen

Les marchés d’actions européens ont achevé la séance d’hier sur de légers gains, malgré les inquiétudes de nature politique qui minent l’Union européenne. D’après les observateurs, les autres candidats à la présidentielle française n’ont pas réussi à détourner les électeurs du phénomène Marine Le Pen ce week-end. Les probabilités de voir le FN l’emporter au second tour se font sentir sur les marchés obligataires. Ainsi le taux long a-t-il augmenté hier d’environ 10 points de base dans l’hexagone, et l’écart entre les obligations souveraines françaises et allemandes n’a-t-il jamais été aussi marqué depuis août 2012. Le taux grec a plongé après que les ministres des Finances de la zone euro et les ministres grecs soient parvenus à un accord. Les bailleurs de fonds internationaux vont évaluer les réformes et examiner un nouveau train de réformes structurelles sur les plans de la fiscalité, du régime des retraites et du marché du travail. Au Royaume-Uni, le nombre de biens produits a atteint son niveau le plus haut en deux ans. Hier, l'attention s’est surtout portée sur les entreprises de télécommunications et le secteur industriel. La Commission a fait savoir hier également que la confiance des consommateurs avait diminué en février aussi bien dans la zone euro (6,2) que dans l’Union européenne (5,2).

En savoir plus

  • Bourse en images

Bourse en images (éditions précédentes)

  • 20/02/2017
  • 17/02/2017
  • 16/02/2017
  • 15/02/2017
  • 14/02/2017
  • 13/02/2017
  • 10/02/2017

Articles connexes