Le faire-part de naissance parfait en 4 leçons

Le faire-part de naissance parfait en 4 leçons

La cigogne est en route? Quelle bonne nouvelle! Félicitations! Vous avez besoin de conseils pour votre faire-part de naissance? Vous êtes en manque d’inspiration? Ce qui suit pourrait vous intéresser.

Conseil n° 1: rien n’est obligatoire, mais tout est possible

Quand il s'agit de faire-part de naissance, vous pouvez littéralement partir dans toutes les directions. Vous avez envie de quelque chose de sobre? Ou vous préférez quelque chose de plus excentrique avec plein de fioritures? Choisissez avant tout quelque chose qui correspond à votre style et à vos goûts.  N’oubliez pas d’indiquer vos noms et celui de l'enfant, mais pour le reste, vous avez carte blanche.

Même chose pour les idées de cadeaux éventuelles. Vous avez fait une liste de naissance ou avez ouvert un compte d'épargne Bébé? Vous pouvez le noter sur le faire-part pour donner des idées aux personnes qui souhaiteraient vous faire un cadeau.

Avant la naissance de votre enfant, vous pouvez déjà ouvrir un compte d'épargne Bébé, histoire de lui constituer une petite épargne dès son plus jeune âge. Envie d'en savoir davantage sur l'utilité de ce type de compte? Cliquez ici.

Conseil n° 2: y voir clair

Les choix et possibilités sont tellement nombreux que cela peut parfois être source de stress. En effet, des tas de décisions inévitables vont venir se greffer: quel type de papier souhaitez-vous? Du papier brillant, mat ou semi-mat? Avec ou sans effet satiné ou nacré? Quelle couleur allez-vous choisir pour les enveloppes? Souhaitez-vous des timbres personnalisés ou non? Avez-vous déjà réfléchi aux dragées que vous souhaitiez offrir?

La conception d’un faire-part peut rapidement devenir un véritable casse-tête... Cela ne tient qu’à vous! Gardez la tête froide et n’oubliez surtout pas l'essentiel! Vous ne seriez pas les premiers à oublier, dans le feu de l’action, d’indiquer le prénom ou la date de naissance du bébé. Cela paraît en effet improbable, et pourtant c’est déjà arrivé!

Conseil n° 3: il vaut mieux commander trop de faire-part que pas assez

Devoir recommander des faire-part, car vous êtes tombés à court, cela n'a rien de très pratique. Vous aurez des choses plus importantes à penser une fois que votre petit trésor aura pointé le bout de son nez. Prévoyez donc large lorsque vous commanderez vos faire-part. Au besoin, vous utiliserez le surplus comme cartes de vœux ou en ferez un objet de décoration pour la chambre de bébé.

Conseil n° 4: envoyez les faire-part à temps, mais pas trop tôt non plus

Personne ne vous empêche d'envoyer les faire-part des mois après la naissance. Ici aussi, vous avez carte blanche. Mais pour des raisons pratiques, il est préférable de les transmettre les premières semaines suivant la naissance.

Vous n’avez pas envie d’être dérangés en permanence par le téléphone ou de vous retrouver dans une chambre d’hôpital bondée? Alors, n’envoyez pas trop rapidement vos faire-part. Sauf si vous appréciez la compagnie, bien évidemment!

Mais d’où vient le concept ‘faire-part de naissance’ en fin de compte?

Saviez-vous qu’il s’agit d’une coutume que l’on retrouve essentiellement dans nos contrées? Le concept est nettement moins populaire par-delà la Belgique et les Pays-Bas. En général, les gens n'aiment pas ce qu’ils méconnaissent.

Le plus vieux faire-part de naissance conservé au Musée néerlandais de la Communication date de 1900. Le carton est blanc et sobre. Pas de photo ni de fantaisies. Juste ce texte: 'Wilhelmina. Monsieur et Madame Duijnstee-Gilissen ont l’honneur de vous annoncer la naissance de leur fille. La Haye, 17 septembre 1900.' Avouez que nos faire-part actuels, un peu plus fantaisistes, sont quand même plus sympas...

L'utilité d’une épargne pour votre enfant... En savoir plus

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.