Protégez-vous contre la cyberfraude et le cyberharcèlement

Assurance Internet KBC

Protégez-vous contre la cyberfraude et le cyberharcèlement

Assurance Internet KBC

Protégez vos paiements

Vous avez été victime de fraude ou d’escroquerie sur Internet? Nous vous remboursons les montants concernés.

Protégez votre identité

Quelqu’un a volé vos données personnelles sur Internet? Nous vous indemnisons pour les pertes financières qui en découlent.

Protégez votre réputation

Vous êtes ou avez été victime de calomnie et de diffamation sur Internet? Un spécialiste peut vous aider à protéger votre réputation et à éviter un préjudice plus grave.

Pourquoi opter pour cette assurance?

Internet fait de plus en plus partie de notre quotidien. Malheureusement, la toile regorge également de personnes mal intentionnées.

  • D’après les chiffres publiés par l’organisation sectorielle Febelfin, 12.432 Belges ont été victimes de cyberattaques en 2019. Il s’agit d’une augmentation significative de 27,5 pour cent par rapport à 2018, année au cours de laquelle 9.747 concitoyens ont subi une attaque. 
  • Chaque mois dans notre pays, près de 1300 consommateurs ne reçoivent pas ce pour quoi ils ont payé, voire ne reçoivent rien du tout. L’année dernière, l’Inspection économique a fait fermer environ 2.600 webshops.

L’Assurance Internet KBC couvre les pertes financières causées par la fraude sur Internet, à condition que le préjudice subi soit supérieur à 100 euros. Nous payons l’intégralité du préjudice jusqu’à 10.000 euros au maximum par sinistre et par année civile.
Cette assurance couvre également le préjudice financier consécutif à un vol d’identité sur Internet, et ce, jusqu’à 5.000 euros au maximum par sinistre et par année civile.
Vous êtes victime de cyberharcèlement ou d’atteinte à la réputation sur Internet? Avec l’Assurance Internet KBC un spécialiste externe vous aide à atténuer les conséquences du préjudice subi. L’assurance paie les honoraires de ce prestataire de services jusqu’à 5.000 euros au maximum par sinistre et par année civile.

Quelques exemples de fraude sur Internet:

  • Vous vous êtes rendu sur Internet afin de réserver une maison de vacances en Italie pour toute la famille. Malheureusement, il s’avère que cette maison de vacances n’existe pas et que le soi-disant propriétaire s’est enfui avec votre argent.
  • Vous aviez repéré une splendide télévision 4K assortie d’une réduction extrêmement intéressante… mais vous découvrez que le webshop est faux. Vous avez payé en ligne, le paiement a été directement débité de votre compte et vous n’avez jamais reçu la télévision. 
  • Vous recevez un e-mail urgent dont l’expéditeur est "votre fournisseur d’énergie".
    Ce message vous met en demeure de payer votre facture. Si vous ne payez pas, votre fournisseur coupera immédiatement l’électricité. Après coup, il s’avère que cet e-mail ne provenait absolument pas de votre fournisseur d’énergie. Mais vous avez payé immédiatement.
  • Vous recevez un e-mail de félicitations. La raison? Vous avez gagné à la loterie. Mais pour recevoir votre prix, vous devez d’abord payer 500 euros de frais administratifs à un "notaire". Vous avez payé, mais n’avez pas reçu de prix.

Quelques conseils

  • Mettez à jour votre système d’exploitation et votre logiciel de sécurisation afin de disposer de la version la plus récente. 
  • Ne communiquez jamais votre code PIN ou tout autre code bancaire par téléphone, e-mail, SMS ou sur les réseaux sociaux. Soyez particulièrement vigilant si vous recevez des messages avec un lien menant vers l’environnement de paiement de votre banque. L’adresse e-mail est-elle bien celle de votre banque? Vérifiez l’URL qui se cache derrière le lien en faisant glisser le pointeur de votre souris sur celui-ci sans cliquer. Le lien mène-t-il bien vers le site de votre banque ou paraît-il suspect? Réfléchissez à deux fois avant de cliquer sur un lien!
  • Passez de préférence vos commandes auprès de webshops fiables basés en Belgique et dans les pays voisins. De cette manière, vous aurez plus de chance de résoudre les problèmes éventuels par e-mail, téléphone, voire sur place. 
  • Pour vos paiements, assurez-vous de passer par une connexion Internet et un service de paiement sécurisés. Évitez notamment de faire vos achats par le biais d’un réseau wifi gratuit ou public.
  • Soyez sur vos gardes lorsque vous recevez des publicités pour des promotions incroyables ou des produits miracles. Trop beau pour être vrai? C’est probablement que ça ne l’est pas!

Qu’est-ce qui est assuré?

1. Tromperie sur Internet


Qu’êtes-vous en droit d’attendre?

Sur Internet, les escrocs se font passer pour une administration, un commerçant ou un prestataire de services. Ils pratiquent l’e-escroquerie par le biais de sites web contrefaits, faux titres et autres manœuvres. Vous avez été victime d’une e-escroquerie? Nous vous remboursons les montants payés indûment au départ de votre Compte à vue KBC.
Attention: nous ne vous indemnisons que s’il s’agit d’escrocs qui se font passer pour une administration, un commerçant ou un prestataire de services de l’Union européenne et que le paiement a été effectué sur un compte bancaire doté d’un code IBAN de l’Union européenne.

Une autre forme de cyberfraude consiste à utiliser à votre insu votre Compte à vue KBC pour effectuer des paiements en ligne.
Dans de nombreux cas, KBC rembourse les montants concernés. L’Assurance Internet KBC intervient pour les montants qui ne sont pas remboursés.

Qu’est-ce qui n’est notamment pas assuré?

  • Paiements sur les sites d’enchères et places de marché en ligne si des particuliers y vendent des produits tels que du mobilier d’occasion ou des vêtements vintage. 
  • Escroqueries portant sur des investissements en ligne tels que des cryptomonnaies, des diamants, de l’or.
  • Fraude par téléphone: les escrocs appellent des gens en se faisant passer pour des collaborateurs de Microsoft. Ils tentent ainsi de subtiliser vos données de connexion à votre banque.
  • Escroqueries sur des sites de rencontre ou dons à des "amis". Les escrocs tentent de vous prendre par les sentiments afin de vous soutirer de l’argent.
  • Paiements dans le cadre de pratiques illégales ou pour des produits contrefaits: les paiements pour l’achat de drogues, armes, etc. sont exclus. Et si un client reçoit des produits contrefaits alors qu’il pensait avoir acheté des produits authentiques, il ne sera pas non plus indemnisé. En effet, il ne s’agit pas d’un site web contrefait.

2. Usurpation d’identité sur Internet

Qu’êtes-vous en droit d’attendre?

Il arrive que des escrocs parviennent à subtiliser vos données d’identification ou d’authentification par le biais d’Internet. Ils utilisent à mauvais escient vos données à caractère personnel (nom, adresse, numéro de registre national, adresse e-mail, mot de passe, etc.). L’Assurance Internet KBC couvre les pertes financières découlant d’un tel vol d’identité.

Qu’est-ce qui n’est notamment pas assuré?

  • En cas d’utilisation abusive d’une carte de crédit, vous devez vous adresser en premier lieu à la société de votre carte de crédit. 
  • Le vol d’identité commis avant la souscription de l’assurance, même si le préjudice n’est subi que par la suite.

3. Atteinte à la réputation sur Internet

Qu’êtes-vous en droit d’attendre?

Si quelqu’un vous accuse de quelque chose en ligne et que cela porte atteinte à votre honneur, il est question de calomnie et diffamation. En outre, il se peut que des informations sensibles ou à caractère privé vous concernant soient publiées sur Internet, par exemple des photos dénudées, des vidéos ou encore des données médicales.
Si de tels actes portent atteinte à votre réputation sur Internet, nous désignons un prestataire de services spécialisé qui vous fournit des conseils à distance et, éventuellement, prend les mesures qui s’imposent pour éviter des dommages plus importants.

Qu’est-ce qui n’est notamment pas assuré?

  • L’atteinte à la réputation survenue avant la souscription de cette assurance.

Les frais

La cotisation pour cette assurance s’élève à 3 euros par mois et par compte, ou à 6 euros par mois pour l’ensemble des comptes d’un même ménage. La signification du terme "ménage" est précisée dans les conditions de couverture. La cotisation est prélevée mensuellement du compte à vue KBC renseigné lors de la souscription.

Pour un compte, vous payez 36 euros par an (32,95 euros + 3,05 euros de taxes). Ce montant comprend, entre autres, les frais d'acquisition (estimés à 11,34 euros) et les frais administratifs (estimés à 2,39 euros).

Pour l'ensemble des comptes du ménage, vous payez 72 euros par an (65,90 euros + 6,10 euros de taxes). Ce montant comprend, entre autres, les frais d'acquisition (estimés à 22,67 euros) et les frais administratifs (estimés à 4,79euros).

Veuillez noter que si vous comparez différents contrats d'assurance, vous ne devez pas uniquement comparer les frais et charges estimés des contrats mais aussi d'autres éléments, comme l'étendue des garanties, le montant des franchises éventuelles ou les clauses d'exclusion.

Les montants communiqués ci-dessus permettent de mieux apprécier la partie de la cotisation qui sert à couvrir le risque assuré par le contrat d’assurance. Le solde de la cotisation, après déduction des taxes ainsi que des frais d'acquisition et des frais administratifs, se compose en effet de la partie de la cotisation affectée à l'exécution des prestations fixées contractuellement et des autres frais précisés ci-dessus (en ce compris les frais regroupés et partagés des sinistres et de leur gestion).

Ces estimations sont calculées sur la base des données comptables du dernier exercice comptable de l’entreprise d’assurances telles qu’approuvées par son assemblée générale.

Ce que vous devez aussi savoir

  • Si vous signalez des dommages par e-mail, évitez d'inclure des informations sensibles. Attendez que KBC vous contacte!
  • L’Assurance Internet KBC est une assurance pour pertes pécuniaires diverses. 
  • Ce produit est régi par le droit belge.
  • Tout titulaire du compte peut décider de souscrire l’Assurance Internet KBC à tout moment. L’annulation de l’assurance peut s’effectuer en toute simplicité et à tout moment.
  • En cas de plainte relative aux conditions de couverture, vous pouvez contacter votre agence bancaire KBC ou Gestion des plaintes KBC, Brusselsesteenweg 100, 3000 Leuven, plaintes@kbc.be. Si aucune solution ne peut être dégagée, vous pouvez vous adresser à l’Ombudsman des assurances, Square de Meeûs 35, 1000 Bruxelles, www.ombudsman.as, compétent pour l’intégralité du secteur. Vous conservez dans tous les cas le droit d’intenter une action en justice. Pour toute autre plainte, vous pouvez envoyer un e-mail à plaintes@kbc.be, tél. 0800 62 084 et/ou ombudsman@ombfin.be.
  • L’Assurance Internet KBC est un produit de KBC Assurances SA – Professor Roger Van Overstraetenplein 2 – 3000 Leuven – Belgique
    TVA BE 0403.552.563 – RPM Leuven – IBAN BE43 7300 0420 0601 – BIC KREDBEBB
    Entreprise agréée pour toutes les branches sous le code 0014 (A.R. 4 juillet 1979, M.B. 14 juillet 1979) par la Banque nationale de Belgique, boulevard de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles, Belgique.
    Société du KBC Groupe.
  • Cette assurance a été souscrite par KBC Bank auprès de KBC Assurances. Vous devez avoir souscrit l’assurance et payé la cotisation pour bénéficier des garanties.

Veillez à lire le présent document d’information avant de souscrire l’assurance.

Si vous n'utilisez pas encore KBC Touch, contactez KBC Live

Si vous n'utilisez pas encore KBC Mobile, contactez KBC Live

Pourquoi opter pour une assurance vie?

L'assurance vie permet de planifier la succession et de payer moins de droits de succession. Lire plus.
Pourquoi opter pour une assurance vie?

Que faire en cas de décès?

Nous vous expliquons les différentes démarches à entreprendre, une par une.
Que faire en cas de décès?

Droits de succession

Que sont les droits de succession? Qui paie ces droits et quels sont les tarifs applicables?
Droits de succession

Études: et après?

Vous êtes diplômé(e) ou avez arrêté vos études? Voici quelques formalités à ne pas oublier.
Études: et après?
Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.