Trump menace : ce sera la « fin officielle de l'Iran »

Vendredi, les marchés ont clôturé dans le rouge. Le différend commercial entre la Chine et les États-Unis continue de dominer les marchés. En raison des nouvelles règles, plus strictes, édictées par le gouvernement américain pour le fabricant chinois de téléphones Huawei, Google va lui restreindre l'accès à son système d'exploitation Android. D'importantes applications et mises à jour de Google ne seront donc plus accessibles à Huawei. D'autres entreprises américaines telles que les fabricants de microprocesseurs Qualcomm, Xilinx et Broadcom, ainsi que l'allemand Infineon, envisagent de rayer Huawei de leur clientèle. Huawei n'est pas le seul à qui les États-Unis cherchent noise : l'Iran n'a pas été oublié. Sur Twitter, le président Trump a averti hier l'Iran « de ne plus jamais menacer les États-Unis » et s'est montré menaçant : si Téhéran veut se battre, ce sera la
"fin officielle de l'Iran".

En savoir plus

Articles connexes

Obligation d’entreprise Vranken-Pommery Monopole S.A.

Obligation d’entreprise Vranken-Pommery Monopole S.A. 7 ans

Alychlo NV/Pairi Daiza

Alychlo NV/Pairi Daiza

Augmentation de capital avec droit de préférence extra-légal

TINC

KBC IFIMA S.A. (LUX) (programme EMTN)

KBC IFIMA S.A. (programme EMTN)
KBC utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou refuser les cookies?Cliquez ici.