Les marchés ont entamé le week-end dans le rouge

Les marchés ont entamé le week-end dans le rouge

La Bourse de Bruxelles a achevé la semaine dans le rouge, imitée en cela par d’autres Bourses européennes. Jeudi, Mario Draghi a expliqué la décision – à laquelle tout le monde s’attendait – de la BCE de ne pas modifier ses taux directeurs. Il a refusé de s’exprimer sur la date à laquelle l’institution commencera à abandonner sa politique d’assouplissement quantitatif. Conséquence: l’euro s’est apprécié vendredi face au dollar, le rapport atteignant 1,1663 USD/euro. En grignotant de la sorte quelque 0,28%, la monnaie unique a atteint son plus haut niveau depuis le début de l’année 2015. Sur le plan macro-économique, les investisseurs attendent aujourd’hui l’annonce de l’indice de confiance provisoire des directeurs d’achats pour la zone euro, la France et l’Allemagne. Pour la zone, les économistes s’attendent à ce que l’indice de juillet ne dépasse pas 56,2 points, soit légèrement en-deçà des 56,3 points atteints en juin. Les résultats trimestriels vont pleuvoir cette semaine.

En savoir plus

Articles connexes