Entreprendre et se développer en France

‘L’image négative que nous avons de la France est dépassée’

Entreprendre et se développer en France

‘L’image négative que nous avons de la France est dépassée’

Pour de nombreuses entreprises belges, le marché français est synonyme de bureaucratie tatillonne et de contexte social difficile. ‘Cette image ne colle plus à la réalité’ dit Gert Van Craenenbroeck, General Manager chez KBC France. ‘Les choses bougent énormément.’

Avec le président Emmanuel Macron, un vent frais souffle sur la France. La Réforme du Code du Travail a ainsi remodelé les règles de licenciement rigides, si bien qu'il est plus facile désormais d’engager et de licencier du personnel. Par ailleurs, des régimes de subsides intéressants créent un climat favorable aux investissements. Une exonération totale de l’impôt est même d'application dans certains secteurs et régions. 

‘Mais cela va au-delà des mesures d’Emmanuel Macron’, poursuit M. Van Craenenbroeck. La France dispose d'une offre abondante de terrains industriels, souvent pour une fraction du prix auquel nous sommes habitués en Belgique. Les infrastructures sont de bonne qualité et on trouve des travailleurs qualifiés en grand nombre.

Autant d'atouts qui incitent de plus en plus d’entreprises belges à passer la frontière, au propre comme au figuré. ‘Bon nombre d’entreprises de Flandre-Occidentale font appel, aujourd'hui déjà, à des travailleurs frontaliers français. Et des régions comme Dunkerque et Lille sont extrêmement populaires auprès des entreprises et investisseurs belges.

Le cliché selon lequel les entreprises françaises sont un peu moins efficientes que leurs homologues belges n’est pas entièrement dénué de fondement. Mais cela joue précisément à notre avantage, souligne M. Van Craenenbroeck. ‘Les entreprises belges, avec leur structure de coûts plus rigoureuse, dégagent souvent, sur le marché français, des marges bénéficiaires plus élevées que leurs concurrents locaux.’

KBC: la banque d'ici, dans le monde aussi

KBC choisit pour sa présence internationale les marchés d'exportation sur lesquels des entreprises belges sont déjà fortement présentes: les pays voisins d'Allemagne, de France, des Pays-Bas et de Grande-Bretagne, mais aussi New York aux États-Unis, de même que Hong Kong, Shanghai et Singapour en Asie. Une agence locale a été ouverte récemment à Milan. Jan Van Hove: ‘Nous remarquons que l'Italie est une destination importante. D'une part en raison de l'importante communauté italienne en Belgique et d'autre part, nous voyons que de nombreuses entreprises considèrent l'Italie comme une bonne porte d'accès à l'Afrique du Nord et au Moyen-Orient. C'est la raison pour laquelle nous avons renforcé notre approche avec une nouvelle agence à Milan.’

Vous souhaitez en savoir plus?

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

EcoPhos construit une usine en Bulgarie

EcoPhos change la donne pour l’industrie du phosphate. Ses usines en Bulgarie et en France ont été concrétisées avec le soutien de KBC.
EcoPhos construit une usine en Bulgarie