‘Ancrer financièrement les engagements en matière de développement durable renforce leur crédibilité'

Un prêt qui associe des objectifs de développement durable à une remise sur le taux d’intérêt? Chez KBC, de plus en plus d'entreprises optent pour ce type de financement vert. L'une d'entre elles est Greenyard, leader mondial des fruits et légumes. ‘Notre stratégie de développement durable était déjà bien en place, mais ce prêt lui a donné un coup de pouce et lui a apporté une reconnaissance supplémentaire.

Le géant des fruits et légumes Greenyard a également décidé d'ancrer ses objectifs de développement durable dans ses emprunts bancaires. ‘Un choix logique', déclare Florens Slob, directeur du développement durable et de l'innovation. ‘La culture durable, la responsabilité sociale de l’entreprise dans tous les maillons de la chaîne et la réduction de notre empreinte font partie de notre stratégie. Ces objectifs sont imbriqués dans toutes nos décisions, à tous les niveaux. Les étendre à nos prêts était une suite logique'.

Une politique ESG mature, telle que celle de Greenyard, est une condition préalable à l'octroi d'un prêt lié au développement durable. ‘Le produit est accessible à toutes les entreprises, mais cela ne signifie pas que toutes les entreprises sont éligibles', précise Stephanie De Clercq. ‘Les objectifs du contrat doivent être pertinents et suffisamment ambitieux. Ils doivent reposer sur une stratégie de durabilité crédible et justifiée, faute de quoi nous nous exposons à un risque d'écoblanchiment'. Une entreprise doit également disposer de suffisamment de données historiques pour qu’il soit possible de cartographier son évolution.

Pertinent, mature et ambitieux

L'option la plus connue est le prêt vert. ‘Le prêt vert est un crédit que vous pouvez affecter au financement d’un projet vert, éligible à la taxonomie de l'UE', précise Stephanie De Clercq. ‘Il peut s’agir par exemple d’une station d'épuration, de panneaux solaires ou de la rénovation durable d'un bâtiment.’ Les entreprises peuvent en outre contracter un Sustainability Linked Loan ou prêt lié à la durabilité. ‘Nous intégrons dans le contrat des objectifs de durabilité spécifiques pour l'entreprise, tels que la réduction des émissions de gaz à effet de serre ou de la consommation d'eau, ou la promotion de l'égalité salariale entre les hommes et les femmes', explique Stephanie De Clercq. ‘En fonction de la réalisation ou non de ces objectifs ESG, les entreprises bénéficient d'une remise ou paient une prime sur les intérêts. Cette dernière forme de financement est tout particulièrement en augmentation, note-t-on chez KBC. ‘L'avantage de ce type de prêt réside dans la flexibilité de son application. Un prêt vert doit être lié à un projet spécifique, alors qu’un prêt lié au développement durable peut avoir une portée plus large. Cela le rend accessible à toutes les entreprises et à tous les secteurs'.

Quelles sont exactement les options s'offrant aux entreprises désireuses d'intégrer le développement durable dans leur financement?

La finance verte est en plein essor. L'importance croissante du développement durable en tant que thème sociétal joue un rôle important à cet égard, mais Stephanie De Clercq, responsable de la finance durable chez KBC Securities, entrevoit d'autres raisons. ‘La réglementation se durcit: ainsi, 50 000 entreprises européennes seront bientôt tenues de rendre compte de l'impact de leurs activités sur les personnes et l'environnement. Aujourd'hui, elles ne sont que 11 000 à le faire'. De plus en plus, les institutions financières jouent ici un rôle de premier plan. ‘Chez KBC, nous sommes conscients de notre rôle dans la transition vers une société plus durable. Ces types de prêts nous aident à réaliser nos ambitions, car ils encouragent les clients à prendre des mesures concrètes'.

Nous avions une feuille de route ambitieuse avant même de contracter le prêt, explique Florens Slob. Dans cette feuille de route, Greenyard fixe des objectifs 2025 concrets: réduire les émissions de 50%, n'utiliser que des emballages recyclables, réduire la consommation d'eau de 10%, diminuer de moitié les déchets alimentaires évitables et atteindre 100% de fournisseurs certifiés dans les pays à haut risque. Ces indicateurs n'ont pas été choisis au hasard. Ils résultent d'une analyse de matérialité approfondie auprès de nos parties prenantes, souligne Greenyard. Nous avons demandé à nos collaborateurs, à nos clients, à nos producteurs, à nos fournisseurs et aux institutions financières de définir leurs priorités en matière de développement durable.

Florens Slob, directeur du développement durable et de l'innovation

Un partenaire d’entraînement

Greenyard a ancré ces objectifs dans un prêt lié au développement durable. Florens Slob: ‘Nous avions nos objectifs à long terme, mais pour le prêt, nous devions les traduire en objectifs annuels concrets afin que KBC et les autres banques puissent les évaluer chaque année. Le processus a été intensif et toutes les divisions ont été impliquées. Heureusement, nous avons trouvé dans la banque un bon partenaire d'entraînement. KBC, qui s’est érigée en banque coordinatrice du processus, dispose de véritables spécialistes en interne qui savent de quoi il retourne lorsque nous parlons de KPI spécifiques du développement durable'.

La dernière étape, après la sélection des bons indicateurs et des bonnes ambitions, est la validation. ‘Après la conclusion du prêt, l'objectif est que les entreprises rendent compte annuellement de leurs efforts', précise Stephanie De Clercq. ‘Pour garantir l'exactitude de ces chiffres, nous demandons par conséquent leur validation par un partenaire externe. Dans la pratique, il s'agit souvent de l'auditeur des états financiers.’ Pour cela, Greenyard n'a pas eu à chercher bien loin. ‘Nous disposons depuis l'année dernière d'une assurance limitée sur nos rapports de développement durable (audit des chiffres par un partenaire externe, ndlr) et à cet égard, nous sommes légèrement en avance sur la législation européenne à venir en matière de rapports', déclare Florens Slob. ‘Cet audit a désormais un double objectif.’
 

Une reconnaissance

Quels sont les principaux avantages d'un Sustainability Linked Loan? ‘Il y a bien sûr l'aspect financier, mais celui-ci n'est pas le plus important pour nous. Il encourage également les entreprises à créer un cadre et un processus adéquats autour de ce thème important, ce qui les aide à atteindre leurs objectifs', explique Florens Slob. ‘Avec la réalisation de ce Sustainability Linked Loan, nous avons reçu une nouvelle confirmation d'expert que notre stratégie en matière de développement durable était la bonne.’ Florens Slob considère la prime sur le taux d’intérêt comme une reconnaissance des efforts réalisés par l’entreprise. ‘Tout le monde peut acheter de l'électricité verte ou installer des panneaux solaires, mais les grands changements qui ont un impact réel – l'électrification complète et le remplacement du gaz naturel en tant que source d'énergie, par exemple – ne sont pas évidents. Les autorités ont encore des possibilités à explorer pour mieux soutenir les entreprises. Ce prêt est une sorte de reconnaissance externe de la banque qui se pose en partenaire dans le processus'.

KBC salue le parcours de Greenyard. ‘Ces intérêts plus faibles sont bien entendu non négligeables pour de nombreuses entreprises, mais pour celles-ci, la reconnaissance est souvent le facteur décisif. Ce prêt donne en outre de la crédibilité: en tant qu'entreprise, vous faites non seulement une promesse, mais vous montrez aussi votre volonté de l'ancrer financièrement. Cela peut compter dans la crédibilité'. Cela s’applique également à la banque, selon Stephanie De Clercq. ‘La durabilité est une priorité pour KBC. Grâce à ce produit, nous pouvons réellement encourager et guider les clients vers leurs objectifs ESG'.

Avez-vous des conseils à donner aux entreprises qui envisagent de contracter un tel prêt? Stephanie De Clercq: ‘Mesurer, c'est savoir! Tout commence par une bonne analyse de matérialité. Sur quels indicateurs votre entreprise peut-elle faire la différence? L’exercice est utile de toute façon, mais il n'y a alors plus qu'un pas pour l’intégrer dans le financement'.

Qu'est-ce qu'un Sustainability Linked Loan?

Un Sustainability Linked Loan ou financement lié à la durabilité est un prêt dont le contrat inclut des objectifs de développement durable spécifiques. Si l'emprunteur peut démontrer que les objectifs ont été atteints, il bénéficie d'une remise sur le taux d’intérêt. Les key performance indicators (KPI) peuvent aller des objectifs environnementaux tels que les émissions de CO2, le traitement des déchets, la consommation d'eau à des objectifs sociaux tels que l'amélioration de la sécurité ou de la diversité sur le lieu de travail: il est essentiel qu'ils soient pertinents, qu'ils aient un impact et qu'ils s’inscrivent dans une stratégie cohérente et ambitieuse en matière de développement durable.

Que fait KBC?

Dans le cadre de la signature de l'engagement collectif des Nations unies en faveur de l'action climatique, KBC a publié son premier rapport sur le climat en 2022. Celui-ci intègre des objectifs explicites en matière d’octroi de crédit pour les secteurs à forte intensité climatique (tels que l'immobilier, l'énergie, l'agriculture). KBC publie chaque année l'état d'avancement de ces objectifs dans son rapport sur le développement durable.

Découvrez d'autres témoignages inspirants