Trois nouveaux hauts potentiels du secteur de la santé

  Le secteur de la santé a signé les meilleurs résultats du deuxième trimestre

Les analystes de KBC Asset Management ont déjà dressé l'inventaire des chiffres trimestriels, mais un petit résumé ne peut pas faire de mal. Le secteur de l'énergie a été le moins attrayant, alors que la technologie, les biens de consommation de base et la santé ont battu les prévisions

• Énergie : les grandes compagnies pétrolières n'ont pas vraiment répondu aux attentes malgré la hausse des prix du pétrole. Les résultats sont globalement conformes aux attentes, principalement en raison d'éléments non récurrents tels que les cours de change, la baisse des marges de raffinage, etc.• Technologie : 80% des entreprises ont réalisé des bénéfices supérieurs aux prévisions, le secteur continuant à bénéficier de la croissance économique et tendancielle. Il existe des différences au sein du secteur, car si certaines entreprises sont sorties du lot (Salesforce, Google,....), d'autres ont fait moins bien (Oracle, Twitter). On constate cependant que la quasi-totalité des entreprises investissent massivement (nouvelles plateformes, centres de données, etc.) et ce, grâce à des cash-flows libres très élevés. • Consommation discrétionnaire : ce sont principalement les entreprises du secteur du luxe qui ont réalisé de solides performances. La demande asiatique a été élevée de sorte que les entreprises ont largement surpris en termes de chiffre d'affaires et de bénéfices. Dans le secteur automobile, les trois constructeurs américains ont réalisé des performances plutôt médiocres et ont abaissé leurs prévisions. En Europe, BWM et Peugeot ont livré d'excellents résultats. • Santé : les résultats particulièrement bons aux États-Unis ont été suivis d'une révision à la hausse des prévisions. En Europe, la hausse a été moins prononcée : les chiffres sont positifs, mais cela s'explique souvent par des revenus à caractère unique.

Philippe Delfosse, stratégiste actions de KBC Private Banking, a demandé aux analystes de KBC Asset Management de pointer les entreprises du secteur de la santé à haut potentiel. Ces actions sont reprises dans le fonds Horizon Private Banking Active Stock Selection.

1. Teladoc Recommandation KBC AM : - Bloomberg objectif de cours : 72,19 USD Cours actuel :74,8 USD

Teladoc est une entreprise américaine qui propose des conseils médicaux instantanés par le biais d'une application aux États-Unis. L'application vérifie que vous êtes assuré et, après paiement, vous met directement en relation avec le médecin spécialiste de service. À l'aide de la caméra (par exemple pour des affections dermatologiques), celui-ci pose le diagnostic et veille à ce que votre ordonnance soit prête à la pharmacie la plus proche. Fini de patienter pendant des heures dans la salle d'attente, pas de risque de transmission de germes pathogènes, traitement rapide, pas de déplacement inutile et accessibilité 24h/24 et 7j/7. Un assureur maladie a déjà opté pour cette technologie, qui permet de réduire les visites aux urgences (beaucoup plus chères) et, dans la foulée, les coûts. Selon nous, d'autres assureurs maladie devraient suivre. Pendant la dernière saison de grippe, l'app a remporté un franc succès. L'entreprise a fait son entrée en Bourse à la mi-2015.  

2. Evotec Recommandation KBC AM : - Objectif de cours de Bloomberg : 20,06 EUR Cours actuel : 20,8 EUR  

Evotec est une société allemande offrant des services précliniques aux entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques. Ce segment rentable représente 90% des activités. Le groupe jette également un pont entre les chercheurs universitaires, le secteur pharmaceutique/biotechnologique et les fondations. Les chercheurs universitaires ne doivent ainsi plus chercher un financement et les fondations peuvent mettre la main sur des actifs intéressants dont elles peuvent poursuivre le développement. Evotec perçoit des primes d'étape et des versements pour la poursuite de la recherche préclinique ainsi que des royalties sur les revenus futurs. Pour l'heure, le groupe possède plus de 80 produits dans le pipeline préclinique. Il a également conclu des contrats avec deux grandes sociétés pharmaceutiques qui utilisent sa technologie iPSC ayant reçu le Prix Nobel. De plus en plus de produits devraient passer de la phase préclinique à la phase clinique et le groupe devrait parvenir à convaincre plus de sociétés pharmaceutiques à opter pour sa technologie iPSC.  

3. Recordati Recommandation KBC AM : - Objectif de cours de Bloomberg : 34,34 EUR Cours actuel : 30,9 EUR

L'Italien Recordati a récemment subi des revers car la famille qui détenait plus de 50% des actions a vendu ses actions à une partie privée à un prix inférieur de 18% à la valeur boursière. L'action a aussitôt piqué du nez. Un certain nombre de fonds qui espéraient un prix de vente plus élevé se sont retirés.

Nous considérons la récente faiblesse du cours comme une opportunité d'achat. Des produits réputés, qui ne cessent de croître, génèrent des revenus récurrents à hauteur de 85%, les 15% restants étant attribuables à des produits de niche aux marges élevées, qui affichent également une belle croissance. Nous pensons que la partie privée pourra accroître l'efficacité de l'entreprise, de sorte que la croissance bénéficiaire pourrait dépasser les attentes dans les prochaines années.

Chaque agence private banking de KBC dispose d'un conseiller Service actions et options, qui se fera un plaisir de partager son expertise avec vous.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Disclaimer
Ce blog ne peut être considéré comme un conseil ou une recommandation d’investissement.