La première société de cryptomining (minage de cryptomonnaie) est entrée en Bourse !

La première société de cryptomining cotée en Bourse est désormais une réalité. La chaîne de blocs britannique Argo a levé 25 millions GBP à l'occasion de son introduction sur la Bourse de Londres et elle n'est pas la seule crypto-entreprise à nourrir des ambitions boursières. Il n'est toutefois pas certain qu'elle ait eut raison vu qu'elle cote déjà bien au-dessous de son cours IPO.

Forte demande

Grâce à l'IPO, le Britannique Argo, qui permet d'accéder au cryptomining via un service d'abonnement, a levé 5 millions GBP de plus que les 20 millions GBP visés initialement, les actions ayant fait l'objet d'une forte demande. Au total, 156 millions d'actions ont été émises à 0,16 GBP par action, ce qui signifie que plus de la moitié (53,2%) du groupe est maintenant entre les mains du public.

Lors de sa première journée en Bourse (vendredi dernier), l'action a gagné 10% dès l'ouverture, mais l'enthousiasme n'a été que de courte durée. En cours de journée, l'action a perdu 10% et elle cote aujourd'hui à 13,12 pence, soit bien au-dessous de son prix d'introduction.
 

Stratégie d'accroissement

"L'arrivée d'Argo sur la principale Bourse londonienne est une étape importante dans le développement de l'entreprise, qui nous met en position de force pour mettre en œuvre notre stratégie de croissance à long terme", a déclaré le CEO Jonathan Bixby. "Nous nous réjouissons de l'intérêt massif des investisseurs qui va nous permettre d'étendre nos activités dans plusieurs domaines".

Sur son site, Argo propose à ses clients trois forfaits en fonction de la puissance de minage fournie. Argo se positionne sur quatre devises virtuelles : BTG, ETH, ZEC et ETC. Et les affaires sont florissantes puisque tous les forfaits sont actuellement épuisés. Selon Jonathan Bixby, 90% de l'ensemble des opérations de minage de cryptomonnaies sont effectuées par des sociétés spécialisées à l'échelle industrielle en raison de leur haute technicité. Le matériel informatique nécessaire à un seul appareil coûte 5 000 EUR.

Et Argo n'est pas le seul...

Comme l'a déjà annoncé CoinDesk, le leader du marché Bitmain envisagerait également une introduction en Bourse. Selon les rumeurs, un tour de financement préalable à l'IPO aurait déjà eu lieu.

Deux autres producteurs de matériel informatique de minage installés en Chine, Canaan Creative et Ebang Communication, ont tous deux soumis une demande d'introduction en Bourse auprès de la Bourse de Hong Kong.
 

 

 

Tom Simonts, senior financial economist KBC Group

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Disclaimer
Ce blog ne peut être considéré comme un conseil ou une recommandation d'investissements.

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.