Standard and Poor's relève la note de KBC.

Standard & Poor's (S&P) a relevé les ratings de:
• KBC Bank et CSOB CR de A à A+
• KBC Assurances et KBC Group Re de A- à A
• KBC Groupe de BBB+ à A-

Ce relèvement de notation est la preuve que S&P estime que KBC continuera à renforcer son bilan grâce à ses solides résultats financiers, son faible profil de risque, sa stratégie claire à moyen terme et son business model parfaitement adapté à l'évolution des exigences réglementaires.

Le rating reflète la position concurrentielle de KBC, comme le prouve la part de marché élevée du bancassureur en Belgique et en République tchèque. S&P estime que le modèle de bancassurance bien intégré de KBC confère au groupe la capacité de relever les défis réglementaires, numériques et concurrentiels auxquels doit faire face l'ensemble du secteur financier. Les résultats financiers de KBC dans le passé et la rétention des bénéfices ont permis d'améliorer notre position de "common equity", que S&P estime être à présent suffisamment forte et proche des niveaux des grandes banques universelles les mieux capitalisées en Europe. S&P estime par ailleurs que cette tendance se poursuivra.

Kurt De Baenst, directeur Investor Relations: "Nous nous réjouissons que S&P ait relevé la note de KBC sur la base de nos revenus bien solides et du renforcement de notre bilan. Il est clair que S&P considère KBC comme une entreprise fondamentalement saine, comme il ressort des ratings et de l'analyse y afférente."

Pour plus d'informations, consultez le site www.kbc.com.

 

Kurt De Baenst, directeur Investor Relations KBC Group

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Disclaimer
Ce blog ne peut être considéré comme un conseil ou une recommandation d’investissement. 

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.