Les gouvernements et les banques centrales combattent l'impact économique du virus Corona par des mesures de soutien.

Sept semaines se sont écoulées depuis que les premiers rapports de contaminations au Covid-19 nous sont parvenus. Les marchés financiers sont sévèrement touchés. 

Vous trouverez ci-après une nouvelle analyse de la situation : 

  • Le coronavirus est devenu un problème mondial
  • "La sécurité d'abord" ... des mesures de plus en plus strictes sont prises 
  • Entre-temps, la Chine et la Corée semblent avoir amorcé une reprise
  • Les marchés boursiers ont connu une correction considérable
  • Le prix du pétrole s'est également effondré

Les gouvernements et les banques centrales prennent des mesures.

 1. Les banques centrales agissent de manière coordonnée :

  • Pour donner plus d'oxygène à l'économie avec des taux d'intérêt plus bas (Réserve fédérale, Banque d'Angleterre ...).
  • Les mesures annoncées par la BCE semblent à première vue limitées. Il n'y a pas eu de nouvelle baisse des taux d'intérêt ce qui démontre la marge de manœuvre limitée dont elle dispose encore. La présidente Christine Lagarde a donc joué le jeu vis-à-vis des gouvernements. En effet, les mesures prises devraient assurer aux banques et aux entreprises la liquidité nécessaire. 

2. Les gouvernements annoncent des mesures :

  • Les gouvernements italien et américain suspendent temporairement les taxes pour soutenir les entreprises.
  • Le Royaume-Uni stimule l'économie par des programmes de dépenses plus importants.


L'incertitude l'emporte.

Nous n'avons pas encore d'avis sur l'impact économique. Mais il semble évident que le premier trimestre de 2020 sera un trimestre perdu.

  • Dans un scénario optimiste où nous prenons la Chine comme exemple, sept semaines se sont écoulées entre les premiers cas de contagion et la situation actuelle (sous contrôle).
  • Plus réaliste, l'économie continuera à souffrir au deuxième trimestre. En effet, nombre des mesures annoncées aujourd'hui dépassent la fin du trimestre et pourraient être prolongées.
  • Dans un scénario catastrophe, le virus réapparaît en Chine et les mesures de quarantaine restent en place pendant une bonne partie de l'année. 

Les marchés financiers détestent l'incertitude, ils sont extrêmement nerveux. Ils prennent en compte un très fort ralentissement de la croissance mais pas une crise systémique. 
 

La situation est grave mais temporaire.

  • Il est difficile d’évaluer quand s’arrêtera la propagation du virus et quel sera l'impact économique concret, mais il est certain que les deux sont temporaires ! L'amélioration de la situation en Chine va dans ce sens.
  • Le message semble donc être le suivant :
    - essayer de limiter les dégâts,
    - et de nous positionner à temps pour la reprise.

 

Que faisons-nous dans les portefeuilles d'investissement ?

  • Nous restons au-dessus de la norme en matière d'investissement en actions.
  • Malgré la correction des marchés, nous ne sommes toutefois pas pressés d'augmenter la pondération actions.
  • Au sein de notre pondération actions, nous privilégions les secteurs plus défensifs. En ce qui concerne les régions, nous optons pour les marchés émergents (où le virus s’éloigne) et nous devenons plus prudents pour l'Europe. 

Nous suivons cette situation de très près et vous en informons par les actualités. Pour plus d'informations ou des questions spécifiques sur votre portefeuille, veuillez contacter votre private banker ou wealth officer.

Ou demandez un rendez-vous pour une première réunion d'introduction, sans aucun engagement.

Prendre rendez-vous

Disclaimer
Cette information ne doit pas être considérée comme une recommandation ou un conseil en matière d'investissement.  

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.