Ligne de crédit roll-over

Pourquoi choisir?

Ligne de crédit roll-over

Pourquoi choisir?

Comment fonctionne-t-elle?

Le montant minimal d'une Ligne de créditroll-over KBC est de 250.000 euros. Vous déterminez la somme que vous voulez financer. En fonction de votre projet d'investissement et/ou de vos devis et de vos fonds propres.

Le crédit roll-over est une alternative au crédit d'investissement classique, que vous utilisez donc pour financer un investissement. Il s'agit ici d'une ligne de crédit. Cela signifie que vous pouvez prélever un montant défini, sans y être obligé.

Chaque prélèvement, jusqu'à concurrence du montant maximal convenu, se fait pour une période définie, par exemple 3 mois. Au terme de ces 3 mois, la somme prélevée est automatiquement reversée dans son intégralité depuis votre compte, et vous avez la possibilité d'effectuer un nouveau prélèvement.

Vous "roulez" pour ainsi dire d'un prélèvement à l'autre, d'où le terme de crédit "roll-over". La date de renouvellement est la date à laquelle vous remboursez le montant prélevé. Une fois le remboursement effectué, vous avez la possibilité de convertir votre crédit roll-over en un crédit d'investissement classique.

Et le coût?

Vous ouvrez une ligne de crédit pour un montant maximal à prélever bien défini, pour une période donnée (en années). Le prix est absolument transparent, puisqu'il s'agit de l'EURIBOR. L'EURIBOR est un taux d'intérêt dont la valeur est publiée quotidiennement dans L'Echo.

En plus de l'EURIBOR, vous payez un droit de tirage* et une marge, exprimée en pour cent. Cette marge est fixée lors de l'ouverture de la ligne de crédit. Elle est revue toutes les x années ou reste la même pendant toute la durée de la ligne de crédit.

*Le droit de tirage est une petite indemnité couvrant les frais exposés par le prélèvement.

En clair: vous ne payez des intérêts que sur le montant prélevé, pour la période pendant laquelle il a été prélevé. Vous ne payez donc pas d'intérêts sur la ligne de crédit en entier si elle n'a pas été prélevée dans son intégralité. Vous payez toutefois une petite indemnité sur le montant non prélevé: la commission sur ligne de crédit.

Que se passe-t-il si vous prélevez de l'argent?

Dès le début, un montant maximal à prélever est à votre disposition. Mais vous êtes libre d'effectuer des prélèvements en fonction de vos besoins.

Le montant que vous décidez de prélever est mis à votre disposition sur votre compte pour une période définie. Dans la plupart des cas, 3, 6 ou 12 mois. Au bout de cette période, vous remboursez le montant, majoré du taux EURIBOR et de la marge du crédit. Vous pouvez effectuer un nouveau prélèvement le jour même. 

Une demande de crédit?

Spécifiez le but de votre demande et complétez vos données personnelles.
La liste des documents à produire apparaît.
Nous vous contactons pour fixer un rendez-vous.

*Décision sous 24 heures pour toutes les demandes de crédit professionnel jusqu’à concurrence de 150.000 euros et pour autant que le dossier soit complet.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Plus de produits

Quel crédit choisir pour financer un immeuble ?

Quel crédit choisir pour financer un immeuble ?

Si vous envisagez de faire construire ou d'acheter un immeuble au nom de votre société, plusieurs possibilités de financement s'offrent à vous. Consultez notre offre détaillée.
Acheter un bien immobilier ou du matériel grâce au Crédit d’investissement KBC

Acheter un bien immobilier ou du matériel grâce au Crédit d’investissement KBC

Le Crédit d’investissement KBC permet aux indépendants d’emprunter de l’argent pour des achats conséquents tels que des bâtiments, des machines ou du mobilier.
Quels crédits pour financier mon fonds de roulement ?

Quels crédits pour financier mon fonds de roulement ?

Les avances à terme fixe, le crédit de caisse ou la facilité de budget Business vous permettent d'affecter des moyens supplémentaires à votre activité commerciale. Comparez les différentes options en détail.
Le Crédit de caisse

Le Crédit de caisse

Le crédit de caisse KBC vous permet de descendre sous zéro sur le compte professionnel. Pratique pour compenser les manques temporaires de liquidités ! Les intérêts sont fiscalement déductibles.