L'Encaissement documentaire à l'importation KBC

Les atouts de l'Encaissement documentaire à l'importation KBC :

L'Encaissement documentaire à l'importation KBC

Les atouts de l'Encaissement documentaire à l'importation KBC :

Qu'est-ce qu'un Encaissement documentaire à l'importation KBC?

goederen importeren

Votre fournisseur veut être certain que la vente aura bien lieu avant de produire ou d'expédier ses marchandises. KBC se porte garante lorsque vous concluez un crédit documentaire à l'importation.

En d'autres termes, KBC intervient en tant que tierce partie et reçoit de la banque de votre client étranger les documents commerciaux, accompagnés ou non de documents financiers. KBC vous remet ces documents selon les instructions d'encaissement. En tant qu'importateur, vous ne recevez ces documents qu'une fois le paiement effectué (documents contre paiement) ou moyennant acceptation d'une traite (documents contre acceptation).

Quand choisir l’Encaissement documentaire à l'importation KBC?

Lorsqu'en tant qu'importateur, vous souhaitez travailler avec des fournisseurs étrangers sur la base d'un encaissement mais que vous ne savez pas trop comment vous y prendre. Ou lorsque vous n'avez pas de temps à consacrer à toutes ces tracasseries administratives.

Avantages

  • Technique de paiement moins onéreuse et aux formalités administratives plus simples que le crédit documentaire irrévocable à l'importation.
  • En tant qu'acheteur, vous payez ou vous acceptez une traite au moment de l'acceptation des documents. Vous faites jouer le délai de paiement anticipé à votre avantage ou vous le convertissez en un paiement différé.
  • En tant qu'acheteur, vous pouvez refuser les documents. En principe, vous refusez également la livraison d'un contrat commercial.
  • Sur le portail Internet KBC-Flexims, un clic suffit pour obtenir un aperçu des dossiers d'encaissements documentaires en cours.

Le fonctionnement de l'encaissement documentaire à l'importation

  • Étape 1: en tant qu'importateur, vous convenez avec le fournisseur étranger d’opérer sur la base d'un encaissement.
  • Étape 2: votre fournisseur expédie ses produits.
  • Étape 3: votre fournisseur remet les documents de livraison à sa banque (la banque remettante).
  • Étape 4: cette banque reprend les instructions d'encaissement du fournisseur et les joint à ses propres instructions, puis les envoie à KBC.
  • Étape 5: KBC contrôle les documents reçus et vérifie si vous répondez aux conditions en tant que client. Elle avertit ensuite la banque remettante. KBC vous informe par ailleurs de la réception des documents et des démarches qui seront entreprises.
  • Étape 6: KBC vous remet les documents si vous respectez les conditions (paiements, etc.). Bien entendu, vous êtes libre de les refuser, auquel cas KBC en informe la banque de votre fournisseur.
  • Étape 7: KBC remet le produit (acceptation de la traite) de l'encaissement à la banque remettante.
  • Étape 8: la banque remettante avertit l'exportateur.

Attention : en tant qu'acheteur, vous ne disposerez des documents qu'une fois le paiement effectué ou moyennant acceptation de la traite jointe.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Plus de produits

Le Crédit documentaire à l'exportation KBC

Le Crédit documentaire à l'exportation KBC

Vous exportez des marchandises ? Avec le Crédit documentaire à l'exportation KBC, vous avez la certitude que l'acheteur à l'étranger s'acquittera de ses obligations.
Le Crédit documentaire à l'importation KBC

Le Crédit documentaire à l'importation KBC

Vous importez des marchandises? Instaurez une relation de confiance avec vos fournisseurs à l'étranger. KBC peut vous y aider.
L'Encaissement documentaire à l'exportation KBC

L'Encaissement documentaire à l'exportation KBC

Vous importez des marchandises ? KBC allège travail et administration. Découvrez les avantages de ce service.
Garanties bancaires internationales

Garanties bancaires internationales

Vous êtes actif à l'international ? KBC vous propose plusieurs garanties bancaires internationales, qui vous éviteront de courir le moindre risque.