Obligations et bons d’État

Obligations et bons d’État

Plus sûres que les actions

Investir en obligations est plus sûr qu’investir en actions.

Investissement remboursé

Vous recevrez dans la plupart des cas votre capital investi en retour à la date d’échéance.

Rendement

Une obligation rapporte généralement plus qu’un compte d’épargne.

Prendre rendez-vous

Qu’est-ce qu’une obligation?

Une obligation est un prêt émis par une entreprise (obligation d’entreprise) ou par un pays (notamment appelé bon d’État en Belgique). Lorsque vous achetez une obligation, vous prêtez donc de l’argent à une entreprise ou à un pays. Le détenteur de l’obligation reçoit un revenu annuel. Après une période donnée, ce prêt arrive à échéance et vous recevez le plus souvent l’argent investi en retour.

Attention ! Une obligation reste un investissement et n’est donc pas entièrement sans risque. Une entreprise ou un pays peut faire faillite ou ne pas disposer d’un capital suffisant pour pouvoir rembourser l’obligation. Par ailleurs, si l’obligation est émise dans une devise autre que l’EUR, vous courez le risque qu’une évolution défavorable du taux de change vous fasse perdre une partie de votre argent investi.

Pourquoi opter pour des obligations ?

Vous cherchez un rendement plus élevé, sans prendre trop de risques ? Les obligations produisent généralement un meilleur rendement qu’un compte d’épargne classique. Certes, elles sont plus risquées mais elles offrent davantage de sûreté que les actions.

Que rapporte un investissement en obligations ?

La plupart des obligations ont un taux d’intérêt fixe, ce qui vous permet d’en connaître les revenus dès le début. Il existe également des obligations à taux variables pour lesquelles ce n’est pas le cas.

Que coûte un investissement dans des obligations ?

Quel montant vous faut-il pour investir ?

Le prix primaire (le prix de l’obligation lorsque celle-ci est émise) d’une obligation est déterminé par l’entreprise ou le pays qui l’émet. Ce prix d’émission est différent pour chaque obligation. Le prix secondaire (le prix d’une obligation lorsque celle-ci est vendue) d’une obligation est, entre autres, déterminé par l’évolution des prix du marché.

Frais et taxes

Outre le prix d’émission, il faut payer une commission (par ex. un pourcentage de 1,50 %). Par ailleurs, un précompte mobilier est prélevé sur les intérêts (30% actuellement). Afin de pouvoir investir en obligations, vous devez disposer d’un compte-titres. Chez KBC, l’ouverture de ce dernier n’implique aucun frais supplémentaire.

Quest for Growth NV PRIVAK

Quest for Growth NV PRIVAK

Investissements périodiques: un jeu d'enfant!

  • Vous souhaitez mieux exploiter votre épargne? Lancez-vous dans les investissements périodiques
  • Les investissements périodiques peuvent offrir un rendement plus élevé, mais les risques sont aussi plus importants
  • Il est facile de se lancer dans les investissements périodiques

Votre banquier privé

Votre banquier privé vous aide à choisir la meilleure formule de gestion pour votre portefeuille. Comptez sur un chargé de relations chevronné.

Bénéficier de conseils personnalisés

Pas assez de temps pour investir? C'est trop difficile? KBC vous propose le soutien et les conseils nécessaires. Découvrez notre service patrimonial personnalisé!
Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.