Blog : un magasin ? Moi j'en ai deux : un magasin physique et un magasin en ligne !

Blog : un magasin ? Moi j'en ai deux : un magasin physique et un magasin en ligne !

À partir du moment où le plus jeune enfant de Suzy De Peuter et de son mari Frederic Ingelaer est allé à l'école, Suzy a voulu développer une activité plus intense à côté de ses tâches de femme au foyer. Un de ses enfants souffre d'une allergie et ne tolère aucune trace de produits chimiques dans son alimentation. C'est pourquoi Suzy a eu l'idée d'ouvrir elle-même un magasin bio, appelé « Olleke Bolleke ».

Ouvrir son propre magasin, ce n'est pas une mince affaire

Pendant les premières années, les activités se déroulent à petite échelle. De temps en temps, le mari de Suzy venait lui prêter main-forte. À mesure que le commerce grandissait, Suzy et son mari éprouvèrent de plus en plus de difficultés à stocker les articles et ils durent se mettre à la recherche d'un autre lieu.

C'est pour ça que je le fais, pour ce visage souriant. Et nous cultivons cet aspect personnalisé ; nous voulons être proches de nos clients.

Suzy De Peuter - Olleke Bolleke

Un immeuble plus grand et des nouveaux produits

Olleke Bolleke babykleding

Après de nombreuses recherches infructueuses, ils finirent par trouver un immeuble à leur goût à Geel. Il n'était pas à louer, mais à vendre, donc Suzy et Frederic avaient besoin d'un bon prêt. Ils le trouvèrent chez KBC, et grâce à leur déménagement à Geel, ils ont pu élargir leur gamme en y ajoutant des textiles écologiques, des langes en coton et des jouets en bois pour les enfants.

Garder une touche personnelle

Olleke Bolleke Knuffel

« Un matin, nous avons reçu une commande d'une dame du quartier. Elle avait commandé une poupée bébé. J'ai immédiatement préparé son paquet. Comme cette dame habitait dans le quartier, je suis moi-même passée le soir pour lui déposer son paquet. Une livraison bien plus rapide que par la Poste », dit Suzy en souriant. « L'enfant partait justement au lit à ce moment-là et a pu immédiatement emmener la poupée. C'est pour cela que je le fais, pour les visages souriants. » Frederic ajoute : « Et nous voulons absolument garder cet aspect personnalisé dans notre activité. Nous voulons être proches de nos clients et les aider du mieux que nous pouvons. Tant hors ligne qu'en ligne. La combinaison que nous avons développée nous ravit ! »

Vous voulez en savoir plus ou passer une commande chez « Olleke Bolleke »? Alors, jetez un œil au webshop, ou sur la page Facebook de Suzy et Frederic ou lisez les expériences des autres sur notre page de blogs.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Quelles formalités administratives dois-je accomplir ?

Quelles formalités administratives dois-je accomplir ?

Michiel Verhamme
La procédure de création d'une entreprise est assez rapide en Belgique, mais il faut quand même accomplir certaines formalités administratives. Avant de démarrer une activité d'indépendant, il faut répondre à trois conditions de base et régler certains détails pratiques. Nous les avons résumées pour vous.
Pourquoi dois-je m'affilier à une mutuelle ? Comment procéder ?

Pourquoi dois-je m'affilier à une mutuelle ? Comment procéder ?

Michiel Verhamme
Pour bénéficier de l'assurance maladie-invalidité, l'entrepreneur doit être affilié à une mutuelle (de son choix). Si vous êtes d'ores et déjà affilié à une mutuelle, mieux vaut lui signaler votre changement de statut.
Sur quel marché dois-je me lancer?

Sur quel marché dois-je me lancer?

Lorsque vous créez votre entreprise, vous devez choisir votre marché. Cette décision vous revient à 100%, mais voici quelques indications qui vous aideront à faire un choix en connaissance de cause. Avant toute chose, il faut définir ce qu'est un «marché», car le terme connaît de nombreuses nuances.
Blog : Du bon usage des e-mails

Blog : Du bon usage des e-mails

Bart Keppens
Malgré l'essor rapide des plateformes de réseaux sociaux (Twitter, Snapchat, Facebook, WhatsApp, etc.), l'e-mail demeure une des valeurs sûres de la communication. Au niveau mondial, environ 4 milliards de comptes ont été créés et chaque jour, ceux-ci échangent 200 milliards de messages. D'ailleurs, plus de 90 % des utilisateurs consulte (attend) chaque jour ses nouveaux messages. Par conséquent, la quasi-totalité des entreprises utilise l'e-mail pour communiquer avec ses clients. Mais comment les entrepreneurs peuvent-ils exploiter au mieux ce mode de communication avec les clients ?