8 conseils sur l’argent de poche pour les parents

8 conseils sur l’argent de poche pour les parents

Lorsqu’il reçoit de l’argent de poche, votre enfant apprend à gérer son budget. Mais il faut évidemment veiller à bien faire les choses. Combien lui donner? Quand? Et pour quelles dépenses? Il n’y a pas de réponse idéale, car chaque enfant et chaque parent est différent. Ces quelques conseils vous mettront toutefois sur la bonne voie!

1. Définissez qui paie quoi

Mettez-vous d’accord: qu’allez-vous payer, et que votre fils ou votre fille va-t-il ou elle payer? Qu’en sera-t-il des loisirs et des sorties? Des vêtements, de la facture de GSM et des transports? Pensez aux détails: les vêtements comprendront-ils aussi les manteaux, chaussures et sous-vêtements?

Plus votre enfant grandit, plus vous pouvez lui donner de responsabilités. Un enfant de 10 ans peut aller se chercher et payer lui-même un lait chocolaté dans son club de sport, par exemple. Un ado de 17 ans aura sans doute envie d’aller s’acheter lui-même la paire de baskets hyper trendy dont il rêve depuis longtemps.

2. Calculez un montant fixe

Combien d’argent de poche donner? Calculez-le ensemble.

  • Dressez une liste des dépenses que votre enfant supportera lui-même.
  • Fixez ensuite le montant dont il aura besoin, en moyenne, par semaine ou par mois.

N’hésitez pas à examiner ensemble le budget familial. Vous pouvez calculer combien d’heures vous (ou le Belge moyen) devez travailler pour pouvoir acheter une paire de baskets en cuir, par exemple. Vous aiderez ainsi votre enfant à comprendre la valeur de l’argent.

3. Donnez l’argent de poche à un moment fixe

Choisissez un moment fixe et tenez-vous-y.

  • Si vos enfants sont jeunes, donnez-leur de préférence leur argent de poche chaque semaine.
  • Si vos enfants sont plus âgés, il sera plus instructif pour eux de devoir gérer un budget mensuel
conseils sur l’argent de poche pour les parents

4. Que faire si votre enfant dépense tout son argent de poche tout de suite?

Laissez-le libre de faire ses propres erreurs. Il peut arriver que tout l’argent parte en une fois. Dans ce cas, votre enfant viendra peut-être vous en réclamer plus, mais il vaut mieux ne pas céder. Respectez le montant convenu, au moment convenu. Votre enfant apprendra ainsi à faire mieux la prochaine fois. C’est une leçon essentielle pour l’avenir! 

5. Et si votre enfant n’y arrive vraiment pas?

Récapitulez ensemble ce que votre enfant a dépensé sur le mois écoulé. Vous vous rendrez vite compte:

  • si vous lui donnez trop peu d’argent de poche
  • si vous devez lui réexpliquer ce qu’implique la gestion d’un budget
  • s’il serait intéressant qu’il cherche un job d’étudiant 
conseils sur l’argent de poche pour les parents

6. Apprenez à votre enfant à épargner

Bien gérer son budget, c’est aussi parvenir à garder un peu d’argent à la fin du mois. Il n’est évidemment pas nécessaire de tout économiser, mais il est toujours judicieux de se constituer une réserve. Si votre enfant a envie de s’acheter quelque chose de cher (un billet pour un festival, un smartphone…), calculez ensemble pendant combien de temps il devra épargner.

7. Cash ou carte?

Les tirelires font le bonheur des épargnants en culottes courtes. Toutefois, à partir d’un certain âge (12 à 13 ans), le temps est généralement venu d’ouvrir un compte bancaire.

Avec un compte jeunes gratuit, votre ado pourra se familiariser avec les opérations bancaires, tandis que vous garderez le contrôle. 

  • Vous pourrez définir une limite de dépenses.
  • Grâce à une procuration, vous pourrez assurer le suivi du compte.
  • Un mineur ne peut pas être en négatif.

Et grâce à KBC K'Ching, notre app pour les jeunes, votre enfant pourra faire ses premiers pas en toute sécurité dans le monde des services bancaires en ligne. 

8. Mastercard Prepaid: la carte parfaite pour l'argent de poche

Si votre fils ou votre fille souhaite pouvoir effectuer simplement des paiements sur Internet et à l’étranger, la carte Mastercard Prepaid est une alternative pratique à l’argent de poche. Elle fonctionne plus ou moins comme une carte de crédit. La grande différence est que vous devez y charger un certain montant à l’avance. Une fois que la carte est vide, il n’est plus possible de l’utiliser pour faire des achats.

Pour en savoir plus sur les jeunes et l’argent, surfez sur www.kbc.be